Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Karine Dutemple
Table des matières
Karine
Dutemple

La construction d'une maison passive démystifiée

Dernière modification: 2018/10/09 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Reconnue comme étant une habitation à faible consommation énergétique et dont l’ensemble de la construction est élaboré dans cette optique, la maison passive est en fait un concept inventé par le physicien allemand Wolfgang Feist qui tend à se populariser à l’étranger dont au Canada. Afin de comprendre les implications concrètes derrière la construction d’une maison passive, voici donc des informations à ce sujet.

La maison passive: un concept allemand qui arrive chez nous

L’isolation d'une maison passive

L’utilisation de matériaux lourds et denses comme la terre cuite, la brique ou la pierre permet de mettre à profit l’inertie thermique de ceux-ci. Ainsi, la préservation de la chaleur interne durant l’hiver, de même que celle de la fraîcheur en été est assurée. Ces matériaux minimisent les ponts thermiques, évitant à la chaleur ou à la fraîcheur de sortir lors des saisons où cela est inopportun.

Notez qu’un grand soin est apporté lors de la construction afin d’assurer l’étanchéité maximale des installations et d’éviter la présence de points d’entrée autour de la fondation. De ce fait, les risques de subir des pertes de chaleur et de voir apparaître les conséquences d’un taux d’humidité trop élevé comme la moisissure sont éliminés. Concernant les murs, ces derniers contiennent généralement trois fois plus de matériaux isolants que dans une maison traditionnelle.

La ventilation

Afin d’assurer une ventilation adéquate au sein de la maison, celle-ci profite amplement de la ventilation naturelle au cours de la belle saison. Elle tire d’ailleurs avantage de la circulation de l’air dans une maison à plusieurs niveaux. L’air plus frais qui entre par la fenêtre du rez-de-chaussée durant la nuit sera en mesure de pousser l’air chaud présent dans la maison jusqu’aux étages supérieurs. Ainsi, l’air frais pourra refroidir l’intérieur de l’habitation pour ne pas commencer la journée dans une chaleur étouffante.

Les maisons passives sont également dotées d’un ventilateur récupérateur de chaleur qui permet tout autant de récupérer la chaleur que de l’évacuer, l'air frais à l'intérieur étant réchauffé par l'air vicié qui en est expulsé. Comme l’air frais est diffusé sur une base constante, aucune brise froide ne vient causer un désagrément aux occupants.

De plus, étant donné que le système permet de récupérer la chaleur et de la réutiliser, cela accroît la performance écoénergétique de la maison, la récupération de la chaleur atteignant même un pourcentage de 95%. Non seulement le VRC offre un rendement plus qu’intéressant, mais il est particulièrement rapide à effectuer son travail : l’air est renouvelé en l’espace de trois heures. 

Il faut préciser que le VRC est réchauffé grâce à la circulation de l’eau dans son système, ce qui justifie notamment les faibles coûts de son utilisation. La performance du système devrait fournir un renouvellement de l’air équivalent à 30 mètres cubes par heure par personne.

Maison passive 01

Photo: Pixabay

La fenestration de la maison passive

Afin d’augmenter l’entrée de chaleur à l’intérieur de la maison, la façade d’une maison passive devrait toujours être orientée vers le sud. Cela permettra de profiter d’un maximum de lumière naturelle en raison de l’exposition aux rayons du soleil qui est optimisée. À titre indicatif, les fenêtres orientées au sud doivent occuper de 6% à 12% de la surface totale des planchers et être équivalentes à environ 60% de la fenestration totale de la maison.

Évidemment, le type de fenêtre valorisé dans une maison passive est caractérisé par une haute performance énergétique. Il s’agit souvent d’un vitrage dont le degré de transparence est élevé, ce qui permet de capter le plus de rayons du soleil et de profiter de la lumière naturelle du soleil pour éclairer la demeure. Des fenêtres à triple vitrage remplies avec de l'argon sont recommandées en raison de leurs propriétés isolantes intéressantes.

Si une fenêtre à haute efficacité énergétique possède des avantages indéniables, celle-ci peut avoir tendance à bloquer les rayons du soleil dans une trop grande mesure. Pour éviter cette situation, le standard établi par la maison passive suggère un coefficient minimal de chaleur de 50%.

Le chauffage

En ce qui concerne le chauffage de l’habitation, une maison passive tire avantage de la chaleur provenant des habitants et du fonctionnement des différents appareils qu'elle contient. Comme mentionné dans le point précédent, la fenestration passive joue aussi un grand rôle dans l’apport de chaleur à l’intérieur de la maison.

Dans un autre ordre d'idées, il faut mettre en évidence qu’une maison passive permet de réduire grandement les frais relatifs au chauffage. Cette économie serait d’environ 85% par rapport à la norme de Novoclimat et de 90% par rapport à une maison traditionnelle. Afin d’obtenir l’authentification que la maison construite est bel et bien une maison passive, il est impératif que celle-ci ne requière pas plus de 15 à 20 kilowattheures par mètre carré d’espace habitable. Pour l’huile, un maximum de 1.5 litre par mètre carré par année ne devrait pas être dépassé.

Concernant l’ensemble de la consommation énergétique relative au fonctionnement quotidien de la maison, un maximum de 120 kilowattheures par mètre carré par année ne doit pas être dépassé, ce qui est plutôt étonnant si l'on considère que 100 kilowattheures par mètre carré sont nécessaires pour assurer uniquement le chauffage d’une maison conventionnelle. 

La maison passive : est-elle rentable?

Bien sûr, même si les qualités de la maison passive sont nombreuses, la question de sa rentabilité se pose toujours lorsque vient le temps de faire son achat. Bien qu’il soit nécessaire de recourir à des matériaux plus chers, il semble que ces frais supplémentaires seront compensés par :

  • les économies réalisées en ce qui a trait au chauffage et à l’électricité ;
  • l’absence des systèmes de climatisation et de chauffage plus dispendieux requis pour l’obtention du même rendement ;
  • l’économie réalisée sur la surface habitable.

Au final, les coûts totaux engendrés par la construction ne seraient que de 5 à 10% plus élevés qu’une maison traditionnelle. En fonction des critères mentionnés ci-dessus, il n’y a donc aucune crainte à avoir en ce qui a trait à la rentabilité à long terme de l’habitation.

Maison passive 02

Photo: Pixabay

La disposition des pièces

Bien que le choix des matériaux s’avère être d’une importance capitale, le positionnement des pièces est également primordial. Comme la fenestration au Nord procure une entrée de chaleur plutôt moindre, les pièces n’ayant pas besoin de beaucoup de chauffage comme la salle de lavage ou la salle de bain devraient idéalement y être positionnées. De ce fait, cela laissera de l’espace dans la section Nord pour les pièces nécessitant un plus grand apport de chaleur en provenance de la fenestration.

Afin que les pièces au Sud reçoivent l’apport de chaleur espéré, il faut limiter la présence de séparations à l'intérieur de celles-ci. Cela permettra à la chaleur de se répandre uniformément. Concernant les chambres à coucher, elles devraient être situées à l’Est afin de ne pas surchauffer durant l’été.

Le solarium : une source de chaleur intéressante

Comme la production de chaleur est essentielle, l’installation d’un solarium est une option plus qu’intéressante. En effet, le solarium est la pièce par excellence pour capter un maximum de chaleur. La chaleur qui s’y emmagasine peut alors être redistribuée dans l’ensemble de la maison en ouvrant simplement la porte. Attention toutefois à ne pas laisser la porte ouverte le soir venu, car la fraîcheur de la nuit sera également redistribuée dans la maison. À moins que la journée en soit une de chaleur caniculaire, le refroidissement de la maison causera un inconfort.

D’autres aspects à prendre en considération pour la construction d'une maison passive

Comme chaque aspect d’une maison passive fait l’objet d’une attention particulière, la couleur des planchers n’y fait pas exception. Sélectionnez des planchers d’une couleur foncée pour améliorer l’absorption de l’énergie solaire. Gardez en tête la sélection de matériaux qui auront une grande capacité à conserver la chaleur durant l’hiver comme le béton et qui seront en mesure de limiter son absorption durant l’été tel que le béton foncé.

Il est bon de savoir que le fait de planter des arbres feuillus du côté du sud permettra à l’ombrage engendré par le feuillage de ne pas laisser entrer une chaleur étouffante à l’intérieur de la maison. Durant l’hiver, le soleil passant à travers les branches dénudées donnera la chance à cette même chaleur de réchauffer la maison. Des conifères placés au Nord-Est et au Nord-Ouest protègeront adéquatement la maison des vents d’hiver.

Bien que la chaleur soit un concept central du fonctionnement de la maison passive, il ne faudrait toutefois pas que celle-ci soit trop intense. Ainsi, l’installation d’auvents évitera l’entrée directe des rayons du soleil directement dans la pièce. Comme souligné par Adèle Breton dans son essai sur les maisons passives et leurs caractéristiques « pour limiter le refroidissement en hiver, une pente de toit inclinée en direction des vents dominants, généralement Nord-Ouest au Québec, doit être prévue ». (source)

La forme d’une habitation est rarement un sujet de préoccupation lorsque l’on achète ou que l'on fait construire une nouvelle maison. Pourtant, dans le cas d’une maison passive, cette décision n’est pas à prendre à la légère. En effet, il sera important de choisir une maison dont la forme est celle d’un rectangle est-ouest et dont la structure sera le plus possible sur le long.

Photo de couverture : Wikimedia commons

Karine Dutemple

Obtenir des soumissions pour la construction ou la rénovation de votre passive maison

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet de rénovation ou de construction de maison. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Vous voulez être mis en relation avec des entrepreneurs et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 855 239-7836

Vous cherchez quelque chose d'autre?



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre maison passive
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
134707
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
7393
Délai moyen de notre réponse*
Une heure
*Lors des heures ouvrables