Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Karine Dutemple
Table des matières
Karine
Dutemple

Les mesures de prévention lors des travaux de soudure

Dernière modification: 2018/10/09 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Effectuer des travaux de soudure expose le travailleur, de même que les individus se trouvant à proximité de celui-ci, à un grand nombre de dangers. Les risques inhérents à la fumée, au gaz, aux incendies ou aux explosions figurent dans la liste des périls auxquels doivent faire face les soudeurs.

Afin de garantir au maximum la sécurité des travailleurs, plusieurs mesures de sécurité doivent être suivies. Sans plus tarder, en voici donc une présentation.

Comment souder en toute sécurité

Le Code de sécurité pour les travaux de construction

Le Code de sécurité pour les travaux de construction et plus précisément l’article 3.14.2 stipule que tout travail de soudage doit se conformer à la norme CAN/CSA W117.2-M87, soit l’ensemble des règles de sécurité en soudage, coupage et procédés connexes.  Cette norme établit clairement qu’un programme d’hygiène et de sécurité doit être mis en place et s’appliquer à plusieurs niveaux :

  • l’identification des risques posés par les travaux ;
  • l’explication des méthodes de travail sécuritaires pour les différents travaux de soudure ;
  • la mise en place de mesures de contrôle ;
  • la formation du personnel ;
  • l’évaluation du programme d’hygiène et de sécurité.

Cette même norme stipule qu’un permis de travail à chaud doit être obtenu afin d’offrir l’assurance que les risques relatifs aux incendies et à la sécurité des lieux et des travailleurs ont été pris en considération.

Le permis en soi doit être obtenu auprès de l’un des intervenants suivants : le superviseur, le propriétaire de l’établissement (ou son représentant), le contremaître ou le responsable de la SST. Il est important de souligner que le permis doit être affiché sur les lieux d’exécution du travail durant toute la période au cours de laquelle celui-ci a lieu. Ce permis peut obliger la tenue d’inspections à des moments précis au cours des travaux.

Le blocage des ouvertures avant de souder

Également, il est important de bloquer toutes les ouvertures ou les fissures sur les planchers, les murs ainsi que sous les portes. Les conduits de ventilation doivent aussi bénéficier d’une protection en étant adéquatement recouverts. Les équipements portatifs de soudure, de leur côté, doivent avoir une mise à terre.

La surveillance des lieux durant les travaux à chaud

Hormis les mesures de protection et de prévention mises en place, il faut savoir que la surveillance des lieux doit être assurée par un individu ayant les compétences requises pour le faire, ces dernières étant acquises par le biais d’un programme de formation visant à cerner les principaux dangers découlant du travail à chaud en milieu de travail.

Suite à cette formation, la personne concernée possède l’autorité nécessaire pour interrompre les travaux si le besoin s'en fait sentir et pour réajuster les conditions d’exécution des travaux. Elle doit procéder à une inspection approfondie des lieux, de même que des zones environnantes afin de voir si des étincelles ou un transfert de chaleur sont en mesure de les atteindre et de constituer un risque.

Même durant les pauses, sa présence doit être assurée sur le chantier. Il faut savoir que la surveillance doit minimalement se prolonger pour au moins 30 minutes suivant la fin des travaux. Tout dépendamment du degré de risque impliqué par ceux-ci, cette période peut être prolongée.

Personne qui fait de la soudure

Photo: Pixabay

Éliminer les dangers relatifs aux sources inflammables lors d'un projet de soudure

Dans un cas comme dans l’autre, une inspection des lieux de travail doit être faite afin de repérer les sources d’inflammation et de chaleur, de même que les matières combustibles. Une attention doit également être portée au sol sur lequel des liquides inflammables peuvent se trouver. Celui-ci devra d'ailleurs être nettoyé afin d'être exempt de détritus ou de poussière. 

La réglementation en place précise qu’un rayon de 15 mètres dépourvu de toute substance inflammable doit aussi être respecté autour de la zone de travail. Suite à cette étape, le matériel doit être inspecté afin de détecter la présence d'une défectuosité. 

Si des matières combustibles ne peuvent être déplacées, des bâches ignifuges ou des protecteurs résistants au feu doivent être utilisés pour les recouvrir de façon sécuritaire. En guise de conclusion sur ce point, notons qu’un extincteur doit toujours être présent sur les lieux.

La maîtrise des sources de chaleur en soudant

Concernant le chalumeau oxygaz utilisé pour couper des tuyaux, il faut prendre la précaution de l’éloigner des matières combustibles pour éviter le déclenchement d’un incendie suite à la présence de petites flammes ou d’étincelles. Évidemment, le chalumeau oxygaz ne devrait jamais être orienté vers une bouteille de propane ou vers une matière combustible.

Les bouteilles d’oxygène, pour leur part, ne devraient jamais être manipulées avec des gants imbibés d’huile ou de graisse. Dans un autre ordre d’idées, il faut savoir que les morceaux d’électrodes chauds doivent être jetés dans un contenant en métal destiné à cet effet.

Dans un dernier temps, notons qu’un chalumeau devrait toujours être allumé avec un allumoir à frottement, car des allumettes et des briquets pourraient prendre en feu en entrant en contact avec des projections ou des flammes en provenance du chalumeau.

La ventilation lors des travaux de soudure

Afin de protéger le soudeur de la chaleur environnante, il est possible d’utiliser des écrans réfléchissants. Ceux-ci peuvent être :

  • flexibles (en tissu recouvert d’aluminium) ;
  • transparents (en verre, en métal ou sous la forme d’un rideau de chaînes) ;
  • réfléchissants (en aluminium) ;
  • absorbants (dont la face noire est du côté de la source).

Également, il est recommandé de climatiser les postes de travail fermés ou les zones qui sont cloisonnées d’une façon quelconque. Il faut réduire l’humidité par déshumidification de l’air, par extraction de l’humidité ou en isolant les sources de vapeur. Finalement, l'intégration de ventilateurs près des travailleurs pour les soulager de la chaleur ambiante est souhaitable.

Personne qui fait de la soudure

Photo: Pixabay

Réduire la production de fumée et de gaz

Comme de nombreux contaminants sont contenus dans les substances qui recouvrent les matériaux qui seront soudés, il est requis d’enlever la peinture, l’huile ou toute substance qui se trouverait à la surface de ces derniers. Pour cette tâche et dans la mesure du possible, évitez l’utilisation de solvants chlorés.

Dans la mesure où les travaux impliquent des risques concernant l’insertion de particules ou d’étincelles dans les oreilles, des bouchons d’oreilles ou un casque serre-tête devraient être portés. En dernier lieu, le soudeur devrait porter des bottes de sécurité pour contrer les dangers relatifs aux décharges électriques ou aux brûlures.

L'équipement de protection du soudeur

Pour éviter de recevoir des étincelles ou d’être victime d’une brûlure, le travailleur doit en tout temps porter des lunettes de protection ainsi qu’un masque de soudure. De plus, il doit porter des vêtements ignifuges qui recouvrent la totalité de son corps, dont une coiffe ou une cagoule si les travaux sont effectués au-dessus de sa tête. Comme le cou est une zone qui reste souvent malheureusement à découvert, une crème solaire (FPS 30 au moins) doit être appliquée sur cette zone.

L’utilisation sécuritaire d’un pistolet refroidi à l’eau

L’utilisation d’un pistolet refroidi à l’eau demande de prendre certaines précautions. Premièrement, une inspection est indispensable pour repérer toute fuite d’eau sur le tuyau. Dans un deuxième temps, il est important de faire une boucle d’égouttement dans le fil de l’appareil en respectant une distance suffisante par rapport à la prise d’électricité.

Cela permet d’éviter les dangers relatifs à la condensation qui s’effectue naturellement sur l’appareil à proximité de la prise. Lorsque l’appareil n’est pas en cours d’utilisation, celui-ci doit être mis hors tension.

Les écrans de protection

En guise de protection face aux travaux de soudure ou de découpage à l’arc électrique, des panneaux de protection contre les radiations doivent être installés. Les panneaux en question doivent être faits à base de matériaux anti-réfléchissants et ignifuges.

Photo de couverture : Pixabay

Karine Dutemple

Obtenir des soumissions pour vos travaux de soudure

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour vos travaux de soudure. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Vous voulez être mis en relation avec des entrepreneurs et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 855 239-7836

Vous cherchez quelque chose d'autre?



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites pour vos travaux de soudure
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
114751
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
7346
Délai moyen de notre réponse*
Une heure
*Lors des heures ouvrables