blog-banner

Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

Conseil sur la rénovation

10 minutes de lecture

Tout savoir sur le fournisseur pour l’huile à chauffage

Conseil sur la rénovation

10 minutes de lecture

Tout savoir sur le fournisseur pour l’huile à chauffage

Conseil sur la rénovationTout savoir sur le fournisseur pour l’huile à chauffage

Il y a de cela quelques décennies, soit de 1960 à 1980, près de 80 % des foyers québécois utilisaient le mazout (communément appelé l’huile à chauffage) pour chauffer leur maison. Au début des années 2000, cette proportion avait drastiquement chuté pour atteindre 17 %. Aujourd’hui, il ne reste que quelque 200 000 ménages qui dépendent principalement du mazout pour se garder au chaud.

Cette réalité a contribué à la disparition de nombreux fournisseurs locaux. Les rares entreprises à offrir encore le service doivent avoir les reins solides pour évoluer dans un milieu où l’approvisionnement est chaotique et où les prix fluctuent au jour le jour.

Cette situation, plutôt inconfortable pour les fournisseurs, l’est tout autant - sinon plus - pour les consommateurs puisque s’approvisionner est devenu un réel casse-tête.

Comment trouver son fournisseur? Comment négocier le meilleur prix? Comment s’assurer de ne jamais se retrouver en panne sèche?

Voici quelques faits utiles à savoir lorsqu’on souhaite que tout baigne dans l’huile!

Qui sont les distributeurs de mazout au Québec?

Remplissage d'un réservoir à huile de chauffage

Source: Canva

Une recherche rapide sur Internet permet de répertorier pas moins de 360 distributeurs indépendants au Québec. Chaque région est desservie par des entreprises locales dont certaines font partie du paysage depuis près d’un demi-siècle.

Cela pourrait sembler réconfortant si on faisait abstraction du fait qu’elles ne sont pas si indépendantes que ça.

C’est que chacune d’entre elles doit obligatoirement s’approvisionner aux bornes de l’un ou l’autre des six gros distributeurs de mazout de la province, soit Esso, Petro-Canada, Huiles Norco (Shell), Joseph Élie ltée, Pétroles Sonic et Ultramar. Parmi eux, seuls les trois premiers sont producteurs et importateurs de pétrole brut. Les activités des autres sont davantage liées au raffinage et à la distribution de produits dérivés dont fait partie le mazout qui alimente nos chaudières.

Autant dire que, quand vient le temps de négocier les prix, il y a relativement peu de marge. Quant à la guerre des prix que ces géants se livrent, la majorité du temps ce sont les consommateurs qui en paient les frais.

Comment choisir votre fournisseur?

La capacité d’un réservoir de capacité moyenne est de 1000 litres. Considérant le fait que le prix du mazout a grimpé pour frôler les deux dollars le litre, faire le plein fait actuellement froid dans le dos. 

Conscients du fait qu’une partie de leurs clients doivent piger dans leur bas de laine pour payer la facture, plusieurs distributeurs permettent d’étaler les paiements sur huit, dix ou douze mois. D’autres offrent des prix avantageux à l’achat d’une quantité minimum de mazout. Certains vont jusqu’à imiter les commerces au détail, proposant des primes ou des cadeaux pour attirer la clientèle.

Si certaines offres sont plus alléchantes que d’autres, un fait demeure. Quand vient le temps de remplir notre chaudière, même si notre pouvoir de négociation semble à priori limité, mieux vaut faire le tour des distributeurs avant de conclure une entente avec un fournisseur.

Avant de choisir, définissez clairement vos besoins pour avoir une meilleure idée de votre consommation. Tenez compte de la quantité d’appareils à alimenter et de la performance de ces derniers. Pour un meilleur rendement, faites nettoyer, ajuster ou réparer vos appareils. Prenez ensuite le temps de comparer les avantages, les prix et les options de paiement venant avec les différents contrats.

Quel contrat est le plus avantageux?

Réservoir à huile de chauffage

Source: Canva

Le contrat d’approvisionnement lie le client à son fournisseur pendant une période donnée. Il garantit à la fois le prix, la quantité et la fréquence de livraison. Plusieurs choix sont offerts.  

Le contrat à prix fixe

Le contrat à prix fixe vous permet de planifier grosso modo votre budget, bien qu’il arrive qu’on sous-estime notre consommation lorsque l’hiver est particulièrement froid. Les tarifs sont basés sur les prévisions du prix moyen du mazout pour la saison (d’octobre à mai) ce qui vous permet de connaître à l’avance le prix au litre qui vous sera facturé. La fluctuation du prix du mazout n’affectera pas le montant à la hausse ou à la baisse. 

À SAVOIR : Ce contrat s’accompagne généralement de frais d’administration variant entre 25 $ et 75 $.  Voilà une autre occasion de négocier!

Le contrat à prix plafond 

Il permet d’acheter la tranquillité d’esprit. Le prix affiché sur votre facture est sujet aux fluctuations du marché, ce qui vous permet de réaliser de belles économies lorsque le coût du mazout est à la baisse. Toutefois, il n’excèdera jamais le montant « plafond » déterminé à la signature du contrat.  

À SAVOIR : Le plafond est plus élevé que le prix fixe. C’est en quelque sorte le prix à payer pour pouvoir profiter de réductions lorsque le prix courant est à la baisse. Ce type de contrat s’accompagne lui aussi de frais d’administration variant entre 25 $ et 75 $, selon le fournisseur choisi.

Le contrat à versements égaux

Il se base sur une estimation de votre consommation pour l’année en fonction de votre historique de consommation, de la température de la région, du nombre d’appareils fonctionnant au mazout que vous utilisez et de l’âge de ces appareils. Le montant estimé sera ensuite réparti sur 8, 10 ou 12 mois, ce qui évite d’avoir à se retrouver face à une facture cuisante à la suite d’un mois particulièrement froid.

À SAVOIR : Si votre consommation de mazout déjoue les prédictions, vous aurez habituellement le choix entre modifier le montant des versements mensuels ou attendre le dernier paiement pour donner la différence ou obtenir un remboursement.

L’option « pas de contrat »

Si vous êtes du genre à vouloir à tout prix préserver votre indépendance et que l’idée d’être lié par contrat à un fournisseur ne vous dit rien, assurez-vous de ne pas tomber en panne sèche. Si cette option vous offre la possibilité de magasiner et de négocier, une livraison demandée en urgence pourrait vous coûter les yeux de la tête. Et comme les fournisseurs aspirent à fidéliser leur clientèle, il y a fort à parier que votre nom ne figurera pas tout en haut de la liste des priorités.

Vous voulez tenter votre chance? C’est habituellement au cours de la période estivale que le prix du mazout est à son plus bas. Certains diront également qu’il est plus intéressant d’acheter des petites quantités à la fois, mais dans le contexte actuel, cela reste à prouver.

ATTENTION! Une fois votre réservoir vide, vous vous retrouvez complètement à la merci des fournisseurs et du marché.

Livraison de mazout: les inconvénients à éviter à tout prix!

Lorsque vous adhérez au service de livraison automatique, vous n’avez jamais à surveiller le niveau du réservoir ou à vous inquiéter lorsque vous quittez pendant une période prolongée.

N’attendez pas que le réservoir soit vide! Être à court de mazout risque d’entraîner l’arrêt de la fournaise. Avec la pénurie actuelle d’employés, il est difficile de prédire le temps qu’il vous faudra patienter avant de recevoir votre livraison. En revanche, il y a fort à parier que celle-ci vous sera facturée avec un supplément.

Qu’est-ce qui influence le prix de l’huile à chauffage?

Fournisseur huile de chauffage

Source: Canva

Le prix du mazout servant au chauffage domestique au Québec varie en fonction du prix du pétrole brut dont il est dérivé. Soumis aux lois de l’offre et de la demande, ce dernier varie au jour le jour. Il sera de plus influencé par les différents enjeux d’ordre politique et économique de la scène internationale. 

À titre d’exemple, au premier trimestre de l’année 2020, le prix du mazout a chuté drastiquement alors que les pays instauraient des mesures de confinement afin de lutter contre la propagation du Covid-19. À l’été 2021, alors que la vie reprenait quelque peu son cours normal, le prix était redevenu identique à celui qui était en vigueur juste avant la crise sanitaire.

L’hiver dernier, les experts s’entendaient pour dire que le prix du baril de pétrole, en 2023, chuterait à 65 dollars le baril. C’était avant le début de la guerre en Ukraine. Le déclenchement du conflit n’a pas mis longtemps à bouleverser les marchés. La pénurie de carburant à laquelle fait face l’Europe a des répercussions jusqu’en Amérique du Nord.

La hausse actuelle du prix du mazout est la plus importante à laquelle on ait assisté au cours des dix dernières années. Cela aura des répercussions sur le budget de quelque 200 000 familles québécoises qui devront possiblement débourser le double de l’an dernier pour chauffer leur résidence cet hiver.

Le prix à payer

Le prix du mazout, en date du 18 novembre 2022, s’élevait à 1,9599 $ le litre selon les données de la Régie de l’Énergie du Québec. À titre de comparaison, au même mois l’an dernier, le prix était de 1,18 $ le litre. Le prix a pratiquement doublé en douze mois. De façon concrète, il faut actuellement débourser 1020 $ avant taxes pour remplir un réservoir de 500 litres, contrairement à 590 $ l’an dernier.

Avant que l’hiver ne se termine, beaucoup d’huile aura coulé puisque la consommation moyenne des ménages québécois varie entre 2100 et 2300 litres chaque année.

La fluctuation du prix du mazout en quelques chiffres et quelques dates :

  • 18 octobre 2022 : 2,0799 $ le litre

  • 18 septembre 2022 : 1,5499 $ le litre

  • 13 décembre 2021 : 1,1399 $ le litre

  • 12 décembre 2020 : 1,749 $ le litre

  • 12 décembre 2019 : 0,699 $ le litre

Moins consommer pour économiser

Au-delà du choix du fournisseur et du contrat qu’on a signé, comme c’est le cas pour tous les systèmes de chauffage, qu’ils fonctionnent à l’électricité, au gaz naturel ou au mazout, il existe des façons simples d’économiser

  • Rien ne sert de chauffer l’extérieur. L’étanchéité de la maison et son isolation devraient être votre première préoccupation.

  • Installez un thermostat électronique programmable et abaissez la température la nuit et lorsque vous vous absentez. Quelques degrés suffisent pour faire une différence.

  • Un entretien annuel permet d’optimiser le rendement de vos appareils.

  • Faites réparer ou remplacer les appareils âgés, énergivores ou dont la performance n'est plus au rendez-vous.

Huile à chauffage et sécurité

Réservoir à huile de chauffage et sécurité

Source: Canva

Choisir l’emplacement adéquat

Le réservoir de mazout doit reposer sur un socle solide et incombustible. Il doit toujours se trouver :

  • À au moins 1,8 m de la fournaise;

  • À au moins de 30 m d’une nappe d’eau;

  • À au moins 9 m d’un puits, d’un champ d’épuration, d’un fossé de drainage, d’un collecteur d’eau pluviale ou d’une plaque d’égout;

  • À au moins 1,5 m de la limite de votre terrain;

  • À au moins 60 cm de tout appareil à combustible à moins qu’un mur incombustible ne les sépare. 

Attention aux incendies

Quoique faible, l’emploi du mazout pour alimenter les appareils de chauffage présente un risque d’incendie. Faites entretenir vos appareils par un professionnel et respectez une distance d’au moins 60 cm entre vos appareils à combustible, appareil de chauffage, chauffe-eau, ou autre, à moins qu’un mur incombustible ne les sépare. 

Pour éviter les fuites

Un litre de mazout peut contaminer un million de litres d’eau potable. Il n’y a donc pas de petite fuite!  Un réservoir de mazout qui fuit ou se déverse peut causer des dommages considérables à l’environnement et nuire à la santé des gens.

Différents facteurs peuvent être à l’origine d’une fuite ou d’un déversement :

  • Une mauvaise installation,

  • Un problème au remplissage,

  • La corrosion interne du réservoir,

  • Des fissures dans les conduits.

Le propriétaire peut être tenu responsable et contraint de payer les frais de décontamination. Cela peut signifier l’excavation complète de votre terrain… et de celui du voisin.

Faites remplacer votre vieux réservoir

S’il est rouillé, écaillé ou endommagé, on le fait remplacer par un installateur compétent et assuré. On oublie d’emblée les modèles usagés ou remis en état et on opte pour un réservoir neuf homologué ULC. Les réservoirs à doubles parois en fibre de verre ou en acier inoxydable sont plus dispendieux, mais généralement plus fiables et plus durables.

Faites faire un entretien annuel

L’inspection et le nettoyage de l’appareil de chauffage et de son réservoir doivent être faits par un professionnel. Le filtre doit être remplacé et les conduits bien nettoyés.

Méfiez-vous des odeurs

Après chaque remplissage, assurez-vous qu’il n’y ait pas d’odeur inhabituelle, car c’est à cette occasion que la majorité des déversements surviennent.

En été, ne baissez pas la garde

Durant la saison estivale, on s’assure que le réservoir demeure presque plein. On réduit ainsi les risques de condensation susceptibles d’entraîner l’apparition de rouille.

Ce qu’il faut savoir sur la consommation de mazout au Québec

Installation d'un réservoir d'huile de chauffage

Source: Canva

Le système de chauffage au mazout est responsable de 30 % de l’empreinte carbone du secteur résidentiel au Québec. Le gouvernement a ainsi mis en place différents incitatifs visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre par la combustion du mazout.

Depuis le 31 décembre 2021, l’installation d’un appareil de chauffage au mazout dans les nouvelles constructions est interdite.

À compter du 31 décembre 2023, l’installation d’un appareil de chauffage au mazout dans les bâtiments existants sera interdite et il sera également interdit de faire réparer les appareils de chauffage à l’huile âgé de plus de 20 ans.

Obtenir des soumissions pour votre projet de chauffage

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour un projet de chauffage. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle.

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!


Dernière modification 2023-11-07

Liste des références


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Vous cherchez autre chose?


Table des matières


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Êtes-vous entrepreneur?

Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

Téléchargez le guide de prix en rénovation

Saisissez un courriel pour recevoir le guide des derniers prix de rénovation du marché.



Articles similaires

Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

4 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Pourquoi faire appel à un entrepreneur général pour vos rénovations?

À première vue, le rôle exact de l’entrepreneur général peut sembler vague.  Sorte de chef d’orchestre des travaux de rénovation, l’entrepreneur général se voit octroyer la responsabilité de mener à bien l’ensemble du projet en s’assurant que le processus se déroule de façon harmonieuse.

7 minutes de lecture

Karine Dutemple • 04 déc. 2023

7 projets de rénovation à compléter durant le printemps

Alors que les traces de l’hiver se mettent tranquillement à disparaître, nous commençons à entrevoir l'arrivée du printemps. Avec les jours de chaleur qui approchent, tout semble possible, notamment tous ces projets de rénovation auxquels vous avez rêvé durant les mois d’hiver. Bien entendu, il y a plusieurs façons d’améliorer votre maison durant la période hivernale. Néanmoins, il y a certains travaux qui doivent être laissés de côté pour le printemps.

6 minutes de lecture

Léa Plourde-Archer • 07 nov. 2023

10 conseils de rangement pour une salle de lavage

Les salles de lavage ont tendance à être aménagées dans des espaces qui sont à l’étroit. En raison de leur nature multifonctionnelle, on cherche constamment à ce qu’elles soient bien organisées et pratique, tout en étant attrayantes. Très souvent dans les petites maisons et les appartements, les salles de lavage manquent d’espace de rangement.

8 minutes de lecture

Léa Plourde-Archer • 07 nov. 2023

Comment peinturer des armoires et meubles en mélamine

Vos armoires en mélamine présentent des signes de vieillesse et vous avez envie de les transformer au lieu de les remplacer? Dans la plupart des cas, si la surface n'est pas trop abimée, vous pourriez envisager de les peinturer pour les remettre à neuf.

5 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Rénovation de salle de bain à Gatineau

Vous songez à rénover votre salle de bain? La salle de bain est une des pièces qui subit le plus d'usure dans la maison. Voilà pourquoi il faut bien se préparer avant d'entamer de gros travaux. 


Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !