Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur

9 facteurs qui influencent le prix du revêtement de sol

Comme le prix du revêtement de sol peut vite grimper, le fait de mieux connaitre les facteurs qui font varier ce-dernier vous permettra de faire des choix éclairés et adaptés à votre portefeuille. 

Voici 9 facteurs qui influencent le coût d'un plancher: 

1- Les types de travaux

Pour obtenir un nouveau plancher, deux choix s’offrent à vous : remettre à neuf votre plancher existant ou installer de nouveaux matériaux. Si vous optez pour une remise à neuf, certaines techniques permettent d’obtenir des résultats très satisfaisant (poussage et revernissage du parquet, nettoyage du marbre, etc.) à moindre coût.

Dans ce cas, pas besoin d’acheter de nouveaux matériaux et il y a parfois la possibilité de le faire soi-même. Cependant, toutes chose a ses limites et votre plancher ne fait pas exception. Il ne pourrait donc s’agir que d’un moyen de retarder l’échéance et au final de payer plus cher.

De plus, certaines détériorations ne peuvent pas être complètement effacées (dégâts d’eaux sur du parquet, bris de carrelage, etc.). Il est donc parfois nécessaire et plus avantageux de changer son plancher partiellement ou en totalité, même si les coûts seront plus importants qu’une simple rénovation. Les points suivants concernent essentiellement ce cas de figure.

2- Type d’habitation

Lorsqu’on veut rénover son plancher, il faut prendre en compte le type d’habitation dans lequel on vit. En effet, tous les matériaux et techniques d’installation ne sont pas permis dans toutes les propriétés. Les maisons unifamiliales offrent plus de liberté dans le choix, avec possibilité de poser directement le matériau choisi sur le sous-plancher par exemple.

Les copropriétés sont plus contraignantes. La rénovation du plancher doit respecter les normes de la déclaration de copropriétés, notamment en termes d’insonorisation, ce qui peut générer des coûts supplémentaires ( pour la pose d’une membrane insonorisante). Si vous vivez dans un condo, renseignez-vous auprès de votre association de copropriété avant d’entamer la rénovation de votre plancher.

3- Type de sous-plancher

Le sous-plancher est la surface sur laquelle sera posé votre nouveau revêtement de sol. Sa nature va déterminer quel type de plancher peut être posé ou non, ce qui peut engendrer des coûts supplémentaires. Les deux types de sous-planchers sont le béton et les dérivés de bois (contreplaqué, panneau, planches, etc.). Le béton, s’il n’est pas traité, pourra recevoir le carrelage, le vinyle ou encore le linoléum.

Par contre, il devra être traité (imperméabilisation, pare vapeur etc.) pour permettre la pose de revêtement plus sensibles à l’humidité, comme le bois franc ou la moquette. Les dérivés de bois sont souvent conçus pour permettre la pose de presque tout type de revêtement. Toutefois, les éléments particulièrement sensibles à l’humidité comme le bois massif ou la moquette nécessiteront un traitement avant leur pose (pare vapeur, etc.).

Le type d’adhésif utilisé sera aussi en fonction du sous-plancher et du revêtement et pourra influer sur le prix (ciment, agrafe, colle, etc.).

4- La superficie à couvrir

Rénover son plancher ne veut pas forcément dire changer tous les planchers de son domicile. Il est possible que vous ne vouliez changer que le parquet du salon ou encore le carrelage de la salle de bain. Cela affectera la quantité de matériaux nécessaires et la durée de l’installation. Ainsi, plus la superficie à rénover est grande, plus le prix augmentera proportionnellement.

5- Type de matériaux

Choisir votre revêtement de sol est sûrement la partie la plus amusante de la rénovation. Cependant, c’est aussi à cette étape que votre portefeuille est le plus à risque. En effet, il existe plusieurs types de matériaux tel le bois franc, la céramique, le marbre, le vinyle ou encore la moquette, dont les prix sont très variables au sein même de chacune des catégories.

Les prix se justifient essentiellement par la provenance (Asie, Amérique latine, etc.), la rareté (acajou, etc.) et la transformation de la matière première (découpe, panneau de fibre, etc.). Certains matériaux peuvent aussi nécessiter un traitement particulier, comme le bois franc massif (lustrage, cirage, polissage, etc.), qui peut influer sur le prix.

6. Retrait de l'ancien plancher

Avant d’installer votre tout nouveau plancher, il va falloir enlever l’ancien. Dépendamment du type de plancher que vous aviez, de votre lieu de domicile et de l’entreprise avec laquelle vous faîtes affaire, cela peut coûter en moyenne 2$ par pied carré de plancher enlevé. Vous pouvez aussi décider de le faire seul pour économiser.

7. Pose du nouveau plancher

Si vous avez quelques connaissances en rénovation, de la motivation et beaucoup de temps libre, vous pourriez économiser en posant vous-même votre plancher de bois flottant ou de céramique. Cependant, certains revêtements sont plus complexes à installer. Il faut dans ces cas-là avoir recours à des professionnels.

Même si cela peut être onéreux, tenter de le faire sans expérience pourrait revenir encore plus cher au final. De plus, cela garanti une qualité de travail supérieur si vous choisissez une entreprise compétente. Le coût de la main d’œuvre varie en fonction des entreprises et de la difficulté de la tâche.

8. Considérations esthétiques

Dans une société moderne où le paraitre rivalise avec l’être, l’aspect esthétique recherché par celui qui rénove est un facteur d’influence sur le prix. Certains seront prêts à augmenter leur budget pour avoir le plancher de leur rêve alors que d’autres préfèreront privilégier la durabilité ou le prix de la rénovation.

Les goûts du propriétaire dicteront ainsi les éléments liés au prix comme le choix des matériaux (couleur, taille, texture, provenance, etc.), la superficie à couvrir, la manière d’installation (orientation des lames, motifs particuliers, etc.) et le type de finition (lustré, semi lustré, en relief, etc.).

9. Imprévus

Comme tous travaux de rénovation, refaire son plancher peut parfois s’avérer plus compliqué que prévus. Des dépenses supplémentaires peuvent donc apparaitre au cours des travaux, comme par exemple devoir racheter des matériaux à cause d’un mauvais calcul ou de bris lors de la pose, et ainsi augmenter le prix final de la rénovation. Il faut donc prévoir dans le budget une somme allouée aux dépenses imprévues, surtout si l’on décide de faire la pose soit même.

Pour plus de détails sur le prix des revêtements de sol, lisez notre article "Prix de la rénovation du plancher".

Obtenir des soumissions pour un projet de revêtement de sol

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches de rénovation de revêtement de sol. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées en rénovation de plancher.


OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez nos Conditions d'utilisation


Obtenez 3 soumissions gratuites d'entrepreneurs qualifiés
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez nos Conditions d'utilisation

Vous voulez recevoir des trucs et conseils dans le domaine de rénovation? Inscrivez-vous à notre infolettre!

COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

Nombre de projets traités
32425
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
4744
Délai moyen de réponse
Une heure