Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

Cuisine

8 minutes de lecture

Comment adapter une cuisine pour une personne à mobilité réduite ?

Cuisine

minutes de lecture

Comment adapter une cuisine pour une personne à mobilité réduite ?

CuisineComment adapter une cuisine pour une personne à mobilité réduite ?

Favoriser l’autonomie et faciliter le quotidien à la maison des personnes à mobilité réduite ou souffrant de handicaps est de plus en plus souhaité. Le fait que ces gens soient de moins en moins marginalisés et qu’ils puissent témoigner de leurs réels besoins aident grandement la cause

Ne dépendre de quiconque et pouvoir contribuer à l’exécution des tâches journalières semblent acquis pour la majorité. Cependant, pour 33% de québécois vivant avec des limitations fonctionnelles, cuire les repas et faire la vaisselle s’avèrent périlleux, voire infaisables, si la cuisine n’est pas adaptée.

Les bases d’une cuisine adaptée

Mobilité réduite et autres conditions particulières : comment adapter sa cuisine

Source : Canva

Cette pièce clé devra être conçue de manière logique, ergonomique et sécuritaire. En effet, une cuisine pensée et aménagée en fonction de limiter les déplacements, les efforts et les risques d’accidents répondra aux besoins des occupants. Les défis? Ne pas lésiner sur l’aspect esthétique et permettre aux membres d’une même famille composant avec des réalités physiques ou mentales distinctes de faire bon usage de l'espace.

Une planification de conception universelle permet d’intégrer des modifications aux aspects primordiaux de la cuisine, notamment au niveau de l’aménagement, du plancher, de l’éclairage, des électroménagers, ainsi que des espaces de travail et de rangement. Donc, le design et la position des meubles doivent assurer un équilibre entre les espaces de rangement, les espaces de travail et les voies de passage.

Les points à évaluer lors de la réalisation des plans sont :

  • Les dimensions idéales selon la maison et le type d’appareil d’aide à la mobilité qu’utilise la personne

  • La facilité d’entretien régulier

  • Le niveau d’effort à fournir pour accomplir chacune des tâches

  • Le budget alloué

  • L’adaptabilité pour tous (âges, tailles et limitations différentes)

  • La sécurité générale

  • La réduction des distances entre chaque point de travail, du besoin fréquent de changer de position et de l’obligation à soulever des charges

Avant de plonger dans les détails du sujet, sachez qu’il vous faudra prévoir un budget de rénovation qui oscille entre 10 000$ et 40 000$ pour adapter votre cuisine. Néanmoins, bon nombre de subventions existent au Canada et au Québec.

De même, vous ne pourrez réaliser un projet d’une telle envergure sans consulter des spécialistes en accessibilité domiciliaire comme un cuisiniste, un ergothérapeute et un architecte. Modifier les meubles et autres éléments en engageant des professionnels vous évitera des coûts de réadaptation ultérieure et bien des frustrations.

Pour ne nommer que celui-là, Société Logique est un organisme sans but lucratif basé à Montréal qui se spécialise en design universel; les bénévoles et employés y donnent de bons conseils tout en vous référant aux services appropriés et aux compagnies expérimentées en limitations fonctionnelles.

Cuisine adaptée : détails et conditions spécifiques

Peu importe le style que vous voudrez donner à votre cuisine, songez à tous les détails qui faciliteraient la vie du membre présentant des limitations :

  • Préférerait-il quelques étagères ouvertes plutôt que fermées par des portes?

  • Une barre d’appui serait-elle utile à certains endroits?

  • Devriez-vous placer les prises de courant plus bas? À gauche ou à droite, en fonction de la longueur des cordons des petits appareils et de la préférence de l’usager?

  • La configuration de la pièce permet-elle de munir le garde-manger ou autre rangement de portes qui pivotent ou de grands tiroirs?

  • Selon le degré de motricité de la personne, devriez-vous prioriser des poignées en bouton ou en forme de D? 

Si votre proche souffre de démence, de traumatisme crânien affectant la concentration, d’Alzheimer ou de retard cognitif, peut-être qu'il faudra adapter plus de choses que vous ne pensiez au départ...

Certains dispositifs ne devraient pas rester allumés sans supervision ni être accessibles en tout temps. Pensez à munir les robinets d’un détecteur de mouvements, à poser un interrupteur prioritaire devant être activé pour permettre l’utilisation de certains électroménagers, à concevoir des meubles difficiles à ouvrir pour y ranger les produits de nettoyage et ainsi de suite.

Dans un autre ordre d’idées, les personnes à visibilité réduite ou souffrant de démence peuvent mal réagir ou se voir confuses en présence de motifs trop colorés ou chargés. Favorisez les couleurs unies et neutres pour décorer ainsi que pour les surfaces comme les planchers, les armoires ou les comptoirs. En contrepartie, distinguez les rebords, les appareils et les poignées grâce à une couleur contrastante.

Ensuite, un système de rangement où les éléments importants seraient visibles au premier coup d’œil et étiquetés peut favoriser grandement l’autonomie.

Finalement, ne négligez pas ce qui pour vous semble évident; les gens en perte d’audition devraient pouvoir se fier sur des signaux visuels pour savoir quand sonnent les minuteries, le micro-onde ou le détecteur de fumée.

    L'ergonomie pour cuisiner en fauteuil roulant

    Mobilité réduite et autres conditions particulières : comment adapter sa cuisine

    Source : Canva

    Que votre cuisine soit en forme de U, de L ou de type laboratoire, il faudra songer au meilleur parcours entre les éléments que vous utilisez le plus souvent.

    Connaissez-vous le fameux «triangle de travail», cet espace qui joint les 3 aires principales d’une cuisine (nettoyage, cuisson, entreposage)? En design d’intérieur, on stipule qu’il ne devrait pas se trouver en deçà de 4 pieds carrés, ni au-delà de 9 pieds carrés. Si vous vous déplacez en fauteuil roulant, en triporteur ou en marchette, de même que si vous avez besoin de l’aide d’un accompagnateur (humain ou canin), il faudra évidemment agrandir ce triangle.

    Lors des calculs sur plans, rappelez-vous qu’il est possible que des chariots roulants et autres dispositifs commodes se trouvent souvent au beau milieu de l’espace. Ces surfaces déplaçables sont très pratiques pour qu’objets et nourriture suivent la personne en fauteuil roulant d'un point à un autre, voire vers une pièce adjacente, sans trop se donner de mal. 

    Mobilité réduite : les armoires et comptoirs de cuisine

    De nos jours, les fabricants et bricoleurs conçoivent de tout sur mesure : des armoires à hauteurs variables contrôlées à distance aux tiroirs éclairés, en passant par les tablettes incrustées qui se tirent pour doubler la surface accessible… suffit d’imaginer pour parvenir à concrétiser.

    Bien sûr, dans la situation qui nous intéresse, toutes ces modifications et gadgets servent à faciliter la préhension et optimiser l’utilisation des aires de travail. Et il y en a pour tous les budgets; poser des ancrages élémentaires pour un abaissement manuel des surfaces coûte moins cher que d’installer un système motorisé télécommandé. Dans tous les cas, il faudra vous assurer que le dosseret soit compatible aux comptoirs ou armoires amovibles.

    Point important concernant la modification des comptoirs : la hauteur. Dans une maison dite standard, ils seront installés à 36 pouces du sol. Une hauteur de 34 ou 29 pouces sera plus avantageuse pour les enfants, les gens en chaise roulante ou les personnes de petite taille.

    N’oubliez pas que cette baisse d’élévation devra néanmoins permettre aux genoux d’une personne assise de se glisser sous le comptoir, ou à quelqu’un en marchette de se rapprocher le plus possible du bord. Vous conclurez ici qu’une ouverture complète ou partielle sera aussi créée sous certains des comptoirs ou de l’évier. Songez également à arrondir les coins.

    En ce qui concerne les armoires du haut, bien qu’il faille les abaisser pour permettre à une personne assise de se rendre à la première tablette, vous devrez laisser un espace libre de 16 pouces entre le comptoir et l’armoire. Sans quoi, vous ne pourrez être à l’aise pour utiliser la surface du comptoir, comme pour mélanger des ingrédients ou utiliser un grille-pain. Songez plutôt à un système de rangement qui s’extirpe et se descend au besoin.

    Plans de travail adaptés

    Mobilité réduite et autres conditions particulières : comment adapter sa cuisine

    Source : Canva

    Comme mentionné précédemment, les idées principales derrière la motivation d’entreprendre de telles rénovations sont le confort, la sécurité et l’efficacité. Or, toujours dans les buts de fluidifier gestes et mouvements, il est utile de regrouper les items semblables dans des endroits stratégiques. Par exemple, il sera plus efficient de vider le lave-vaisselle si l’espace de rangement des verres et assiettes se trouve à proximité.

    À moins que vous ayez suffisamment de place pour installer deux éviers à des niveaux différents, un seul évier muni d’un tuyau flexible en plastique résistant aux changements de température peut être utilisé pour créer un «coin nettoyage» à hauteur réglable. N’oubliez pas que le tuyau devra demeurer en retrait et que la cuve ne doit pas être trop profonde, sans quoi une personne en fauteuil roulant qui glisse ses genoux sous l’évier pourrait se brûler.

    Placer les robinets sur le côté de la cuve plutôt que derrière ainsi que l’installation d’une douchette amovible s’avèrent très pratiques.

    Voici quelques idées à considérer pour le coin «cuisson des repas» :

    • Un four mural bas dont la porte s’ouvre sur le côté

    • Une plaque de cuisson séparée qui s’abaisse, avec une ouverture dessous pour une chaise et aussi munie d’un robinet pour remplir les chaudrons

    • Une hotte contrôlable à distance

    • Des surfaces résistantes à la chaleur, telle une tablette coulissante sous le four

    • Un extincteur à proximité

    Cuisine adaptée : Revêtement de sol

    Autre que d’éviter les tapis disposés au travers du chemin et les matériaux cirés, le revêtement de plancher souple demeure le meilleur pour accueillir régulièrement les roues d’un fauteuil roulant. Antidérapant quand sec ou mouillé et non éblouissant, le vinyle coussiné ou le liège sont les options les plus sécuritaires.

    Cuisine adaptée : Éclairage

    Un éclairage réussi sera uniforme, bien réparti au-dessus des différentes aires de travail. Il n’aveuglera pas et ne créera pas de zones d’ombre qui contrastent avec des coins très lumineux.

    Planifiez un éclairage dirigeable et réglable installé spécifiquement près des zones clés, comme pour la coupe de légumes. Il est aussi possible de poser de petites lumières au fond des armoires ou des tiroirs. Un détecteur de mouvement qui allume progressivement un luminaire est utile pour les déplacements nocturnes.

    Finalement, il ne faut pas négliger l’éclairage naturel. Les personnes en fauteuil roulant devraient pouvoir regarder à l’extérieur et manier sans difficulté le mécanisme d’ouverture des fenêtres.

    Cuisine adaptée : Entretien

    Le choix de toutes les surfaces devrait tenir compte de la facilité à les nettoyer et à les conserver en bon état. Le verre est plus simple à entretenir que l’acier inoxydable. Quelques revêtements de comptoirs doivent obligatoirement subir un traitement régulier pour éviter que la surface ne se dégrade ou ne soit sujette à la prolifération de bactéries.

    L’intégration de contenants ou de poubelles à des endroits stratégiques, encastrés ou non, aidera grandement au nettoyage quotidien. Pensez à les mettre près du lavabo, du four ou de l’espace de découpe.

    Voici quelques articles en lien avec le sujet qui pourraient vous intéresser :

    1. Tout savoir sur l’accessibilité dans une salle de bain

    2. Comment installer un ascenseur résidentiel pour personne à mobilité réduite

    3. Les appareils de levage et les rampes pour personnes à mobilité réduite

    Obtenir des soumissions pour un projet de cuisine adaptée

    SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour un projet de rénovation de cuisine. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

    Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

    Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

    Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!


    Dernière modification 2023-11-07

    Liste des références


    Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

    Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

    Vous cherchez autre chose?


    Table des matières


    Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

    Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

    Êtes-vous entrepreneur?

    Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

    Téléchargez le guide de prix en rénovation

    Saisissez un courriel pour recevoir le guide des derniers prix de rénovation du marché.



    Articles similaires

    Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

    4 minutes de lecture

    Léa Plourde-Archer • 07 nov. 2023

    Les travaux intérieurs pour lesquels vous devez engager un électricien

    Certains propriétaires doués pour les travaux manuels peuvent se sentir à l'aise de s'attaquer eux-mêmes aux travaux d'électricité. Après tout, remplacer une ampoule ou un circuit électrique peut sembler une tâche simple. Cependant, faire appel à un électricien est tout à fait logique pour respecter votre budget et protéger votre famille tout en économisant du temps et de l'énergie.

    6 minutes de lecture

    Cynthia Pigeon • 07 nov. 2023

    L'humidité et les matériaux organiques qui favorisent la moisissure

    Lorsque des matériaux organiques tels que le bois, les panneaux de gypse ou de la poussière entrent en contact avec de l’eau ou de l’humidité, pendant une période excédant 48 heures, ceux-ci deviennent un environnement favorable à la formation de moisissure.

    11 minutes de lecture

    SoumissionRenovation.ca • 15 déc. 2023

    Innovation et Écologie : Comment le CLT réinvente l'industrie du bois

    Le CLT (Cross-Laminated Timber) est la dénomination anglaise du bois lamellé-croisé.  Un bois d’ingénierie aujourd’hui utilisé dans le secteur de la construction, tant pour réaliser des maisons individuelles que des immeubles de grande hauteur. 

    4 minutes de lecture

    Léa Plourde-Archer • 07 nov. 2023

    Pourquoi porter plainte contre un entrepreneur à l’OPC et à la RBQ

    C'est la situation que l'on préfère à tout prix éviter. Malgré les vérifications, malgré la confiance qui régnait au départ, les travaux de rénovation ne se sont pas déroulés comme prévu. Si vous estimez que l'entrepreneur est dans le tort, mais que vous n'arrivez pas à une entente avec lui pour trouver une solution, plusieurs recours s'offrent à vous.

    4 minutes de lecture

    Téo Boinet • 16 nov. 2023

    Comment éliminer de la moisissure de la toiture de votre maison ?

    La moisissure et les champignons peuvent être des problèmes courants sur les toitures, en particulier dans les régions humides ou dans les zones où l'ombre est fréquente. Non seulement ces problèmes esthétiques peuvent réduire l'apparence de votre maison, mais ils peuvent également causer des dommages à long terme à votre toiture s'ils ne sont pas traités correctement. Dans cet article, nous vous expliquerons comment éliminer efficacement la moisissure et les champignons sur une toiture, en utilisant des méthodes éprouvées et recommandées.


    Vous cherchez un entrepreneur?

    Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !