Goto main content
 
 
 
Table des matières
Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet de thermopompe
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Vente itinérante de thermopompes : tout ce qu'il faut savoir

Dernière modification: 2020-07-10 | Temps de lecture approximatif 7 mins

Karine Dutemple

Avez-vous déjà reçu la visite impromptue d’un vendeur de thermopompes itinérant? Depuis quelques années, les vendeurs itinérants de thermopompes sillonnent le Québec et il va sans dire que leur réputation les précède.

En effet, bon nombre de témoignages se sont manifestés afin de dénoncer leurs tactiques de vente souvent douteuses et leurs promesses malhonnêtes. Voici donc un aperçu des mesures à mettre en place pour éviter d’être floué, de même que les recours qui se présentent à vous en cas de problème.

Les vendeurs itinérants de thermopompes : pourquoi faut-il s'en méfier?

La prise de contact

En général, ces vendeurs chercheront à entrer en contact avec vous en se présentant directement à votre porte ou bien en vous appelant. Certains publient désormais des annonces sur Facebook, proposant aux gens de remplir un formulaire en ligne. Rapidement, un retour d’appel s’ensuit. Voilà que s’ouvre le bal des promesses : économies d’énergie, appareil vendu à un prix imbattable, plan d’entretien et de garantie incomparable et bien d’autres encore.

Pourquoi les gens se font-ils avoir?

Un contrat rapidement signé et un appareil vite installé

Une des tactiques les plus souvent mises de l’avant par ce type de commerçant est bien entendu la vente à pression. La plupart du temps, il souhaitera que le contrat soit signé la journée même et ne vous laissera que peu de temps pour en lire les diverses modalités. Le contrat alors signé, quelqu’un viendra installer le nouvel appareil dès le lendemain. Si ce délai de livraison étonnamment rapide peut donner une impression favorable du vendeur, il ne faudrait pas se laisser berner.

La raison derrière son empressement est motivée par un élément d’information que certains d’entre nous ignorons : s’il est possible d’annuler un contrat conclu avec un vendeur itinérant dans les 10 jours suivant sa signature, il sera plus difficile de le faire si l’appareil est déjà installé. Vous pourrez donc toujours avoir recours à l’annulation, mais le processus pour y avoir recours sera plus fastidieux.

Des économies intéressantes impossibles à confirmer

homme avec les poches vides_Soumission Rénovation

Dans un second temps, les économies promises sont souvent fort alléchantes. Qui ne voudrait donc pas en profiter? Si le tout paraît trop beau pour être vrai, c’est bien parce que cela est le cas. Bien entendu, la signature rapide du contrat vous empêche de contrevérifier ces informations et comme dans n’importe quelle autre situation, accorder une confiance aveugle à un parfait inconnu peut être risqué.

Si les économies d’énergie sont souvent mises de l’avant, le prix avantageux de l’appareil est souvent lui aussi vanté. Une fois de plus, vous serez souvent berné. En effet, la plupart des modèles vendus par ces personnes sont des modèles d’entrée de gamme pour lesquels on vous proposera un prix minimal de 6000$ ou de 7000$, celui-ci pouvant grimper parfois bien au-delà. Vous devez savoir que pour le produit offert, un commerçant honnête vous demandera plutôt 3000$.

Parfois, certains vendeurs vont même se faire le porte-étendard des programmes gouvernementaux mis en place afin d’aider financièrement les gens qui souhaitent entreprendre des rénovations. S’il est vrai que ces programmes vous permettront effectivement de réaliser des économies, vous devez savoir que les organismes qui administrent ceux-ci ne sont pas associés à des vendeurs, itinérants ou pas. Ce faisant, l’évocation d’un quelconque lien de la part du vendeur entre lui-même et un de ces organismes est purement mensonger.

Disparu dans la nature…

S’il est plus difficile pour une entreprise ayant pignon sur rue de disparaître dans la nature, impossible d’en dire autant des vendeurs itinérants qui sont souvent difficiles à retracer lorsque l’appareil brise. Vous voilà donc pris avec un appareil défectueux que vous devez continuer à payer sans même pouvoir en profiter!

Dans certains cas, un autre installateur vous appellera en véritable sauveur : il proposera de reprendre le contrat à son compte. Que pouvez-vous donc faire à ce moment? Étant mal pris, vous signerez un nouveau contrat et voilà que le manège recommence…

Comment éviter de vous faire avoir par un vendeur itinérant?

1) Ne signez jamais un contrat lors de la première rencontre

signature de contrat_Soumission Rénovation

Dans le cadre du sujet qui nous intéresse présentement, la réponse à cette question est de la plus haute importance. De prime abord, il est important de ne jamais signer un contrat lors de cette première rencontre. Prenez toujours soin de lire votre contrat du début à la fin et ce, à tête reposée. D’ailleurs, sachez que cette recommandation est appuyée par les dires de l’Office de la protection du consommateur.

Rappelez-vous que vous disposez toujours de 10 jours pour annuler un contrat avec un commerçant itinérant. Cette protection s’étend jusqu’à un an après la signature du contrat si :

  • le cautionnement du commerçant est invalide ;
  • le contrat n’est pas conforme aux standards en vigueur ;
  • le bien promis n’est pas livré dans les 30 jours suivant le signature du contrat (à moins que vous ayez consenti à cette livraison tardive) ;
  • le commerçant ne détient pas de permis.

2) Assurez-vous que votre contrat contienne toutes les informations nécessaires

Concernant le contrat en tant que tel, celui-ci doit contenir certaines informations précises. Afin d'avoir plus de détails concernant celles-ci, consultez notre article Contrat de rénovation: comprendre les clauses. De plus, assurez-vous que le commerçant joigne à son contrat un document nommé ''Énoncé des droits de résolution du consommateur'' ainsi qu’un formulaire de résolution conforme aux normes en vigueur.

Ensuite, il serait fort avisé de demander au vendeur d’inscrire sur le contrat qu’il vous propose les économies que vous pourrez faire grâce à l’appareil qu’il souhaite vous vendre. Il faut garder en tête qu’il engage sa parole en faisant de pareilles promesses et s’il dit vrai, il ne devrait aucunement être embêté par cette demande.

Enfin, précisons que pour un contrat de vente itinérante, une mention indiquant clairement que vous pouvez annuler votre contrat dans les 10 jours suivant sa signature doit être explicitement inscrite sur celui-ci.

3) Demandez des informations précises sur le produit et comparez-les avec d’autres détaillants

femme au téléphone_Soumission Rénovation

Dans tous les cas, renseignez-vous concernant le niveau de bruit de l’appareil, les normes de rendement de celui-ci et sa conformité par rapport aux normes en vigueur dans votre municipalité.

Ensuite, comparez les informations qui vous sont soumises avec celles offertes par d’autres détaillants. Vous pourrez alors avoir une meilleure idée de la valeur de l’offre qui vous a été faite. Nul besoin de vous déplacer pour ce faire, un simple coup de téléphone et vous aurez tout ce qu’il vous faut en main. En ce qui concerne les normes de rendement, comparez celles fournies par le vendeur avec celles mises de l'avant par l'Association canadienne de normalisation.

4) Demandez au vendeur de prouver qu’il est en règle

Dans un troisième temps, demandez au vendeur de parler de lui et de son parcours professionnel. Cherchez à savoir depuis combien de temps il travaille dans son domaine et par le fait même, demandez-lui qu’il vous présente deux informations fort importantes : sa licence de la Régie du bâtiment du Québec ainsi que la preuve qu’il est bel et bien titulaire d’un permis de commerçant itinérant (délivré par l'Office de la protection du consommateur).

Qui plus est, prenez soin de vérifier que la licence RBQ qu’il vous présente est toujours valide. Vous pouvez le faire sur le site même de la Régie du bâtiment du Québec. Gardez toujours en tête qu’une licence RBQ valide vous permettra d’être dédommagé en cas de litige, c’est-à-dire si les travaux réalisés chez vous sont de mauvaise qualité ou bien s’ils sont tout simplement inachevés.

En effet, les détenteurs d’une licence RBQ sont tenus d’offrir une garantie de cautionnement (de 40 000$ pour les entrepreneurs généraux et de 20 000$ pour les entrepreneurs spécialisés). Sachez qu’à chaque fois qu’un propriétaire fait une réclamation au cautionnement de licence, la RBQ l’ajoute à liste des indemnités versées depuis 2009, soit l’année où cette protection est entrée en vigueur.

professionnel_Soumission Rénovation

Voici d’autres liens pouvant vous fournir des informations utiles sur le vendeur itinérant :

  • la liste des réclamations en cours ;
  • le bilan des licences suspendues (il n’y en a aucune en ce moment), des licences restreintes, ou des licences annulées (ce dernier lien concerne les décisions rendues il y a plus de deux mois à partir de la date de publication de cet article, aucune annulation n’ayant eu lieu au cours des 60 derniers jours) ;
  • le registraire des entreprises : vous pourrez vérifier l’immatriculation  du commerçant (NAQ), en plus de savoir si celui-ci est affilié à une entreprise ayant connu des faillites ou ayant fait l’objet de recours divers.

Vous souhaitez en apprendre davantage au sujet du cautionnement de licence? Consultez notre article La cautionnement de licence RBQ : ce qui est couvert.

Pour ce qui est du permis de commerçant itinérant, vous pouvez vérifier que celui-ci est valide en vous rendant sur le site web de l’Office de la protection du consommateur. Si vous avez été victime d’un commerçant malhonnête, n’hésitez pas à formuler une plainte directement auprès de cet organisme. Notons que le titulaire d’un permis de commerçant itinérant auprès de l’OPC est tenu de fournir un cautionnement, lequel vous permettra d’être dédommagé en cas de problème.

Résumé des choses à faire pour éviter de se faire piéger

Comment éviter de vous faire piéger Ce que vous devez faire
1) Ne signez jamais un contrat dès la première rencontre
  • lisez le contrat au complet et à tête reposée  
2) Assurez-vous que votre contrat contienne toutes les informations nécessaires
  • vérifiez que votre contrat contienne l'ensemble des informations mentionnées dans notre article Contrat de rénovation: comprendre les clauses
  • assurez-vous que le contrat soit accompagné d'un formulaire de résolution et d'un document intitulé ''Énoncé des droits de renonciation du consommateur''
  • demandez que les économies promises soient inscrites sur le contrat
  • vérifiez qu'une mention indiquant la possibilité d'annuler le contrat dans les 10 jours suivant sa signature soit indiquée sur celui-ci
3) Demandez des informations précises sur le produit
  • demandez quel est le niveau de bruit de l'appareil
  • renseignez-vous au sujet des normes de rendement de l'appareil
  • assurez-vous que l'appareil soit conforme avec les normes en vigueur dans votre municipalité
  • comparez l'ensemble de ces informations avec celles d'autres détaillants
4) Demandez au vendeur de prouver qu'il est en règle
  • vérifiez qu'il possède une licence valide et en bonne et due forme de la Régie du bâtiment du Québec
  • assurez-vous qu'il détienne un permis de commerçant itinérant, lequel est délivré par l'OPC

Vous souhaitez avoir plus d'informations au sujet des thermopompes? Jetez un oeil sur notre article Thermopompe murale ou thermopompe centrale : comment choisir ?

Obtenir des soumissions de la part d'un entrepreneur général

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions de la part d’un entrepreneur général. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

 

Vous cherchez autre chose? Faites une recherche ici!

Oui
Non

OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? laissez-nous vous aider.

Remplissez ce formulaire pour recevoir 3 soumissions d'entrepreneurs compétents
Optionnel: Il semblerait que le code postal soit absent. Ceci nous aide à vous trouver des entrepreneurs qui sont proches de chez vous.

En soumettant votre projet, vous acceptez nos Conditions d'utilisation.


Que se passe-t-il après l'envoi du formulaire?
1

Notre équipe s'occupe de bien paramétrer votre projet selon les informations que vous nous avez fournies.

2

À l'aide de notre expérience sur plus de 150 000 projets, notre algorithme vous met en contact avec des entrepreneurs certifiés situés près de chez vous.

3

Il ne vous reste plus qu'à rencontrer les entrepreneurs et choisir celui qui vous réponds le mieux à vos besoins!

Témoignage de nos clients
 
 
Nombre de projets traités depuis 2014
229591
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
7894
Délai moyen de notre réponse
Une heure
*Lors des heures ouvrables
 
soumissionrenovation.ca soumissionrenovation.ca soumissionrenovation.ca soumissionrenovation.ca
 

Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay

© 2019 SoumissionRenovation.ca

 
 
 

Suivez-nous:

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sites partenaires: B2BQuotes.com XpertSource.com