Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Table des matières

Optimiser l’efficacité énergétique : vecteur de croissance économique

Dernière modification: 2018/10/25 | Temps de lecture approximatif 5 mins

Réduire le gaspillage d’énergie de votre habitation vous permet de réduire vos coûts en énergie, c'est logique ! Lorsque tous les Canadiens prennent part à l'efficacité énergétique, ces efforts ne s'additionnent pas, ils se multiplient et deviennent exponentiels. L'action simple de changer une ampoule fait boule de neige au point de stimuler la croissance de l’économie et la création d’emploi d'un océan à l'autre.  

Quels sont les avantages de l’efficacité énergétique ?

L’étude L’efficacité énergétique : moteur de la croissance économique au Canada (2014) quantifie les répercussions macroéconomiques attribuables à des mesures d’efficacité énergétique rentables mises en œuvre dans toutes les provinces canadiennes. L’équipe du projet, composée d’analystes d’Environment Northeast (ENE), de Dunsky Expertise en énergie et d’Economic Development Research Group a été soutenue par des représentants de Ressources naturelles Canada et de l’Office national de l’énergie, ainsi que par un groupe consultatif informel formé de ministères provinciaux de l’Énergie, de services publics et d’autres experts.  

Les résultats de l’étude ont été résumés par les cinq conclusions suivantes :

1. L’efficacité énergétique augmente considérablement le PIB et stimule la croissance de l’emploi, de sorte que les économies générées par les programmes d’efficacité libèrent de l’argent pour de nouvelles dépenses dans le secteur résidentiel et contribuent à accroître la compétitivité entre les entreprises et par conséquent, le rendement économique.

2. La plupart des répercussions économiques découlent d’économies qui sont réinjectées dans des économies locales et qui augmentent la compétitivité et la productivité des entreprises et de l’industrie. Les programmes d’efficacité énergétique génèrent une croissance de l’emploi dans le secteur des services énergétiques, 75 à 85 % de l’ensemble des répercussions macroéconomiques s’expliquent par les effets persistants des économies réalisées par les consommateurs et l’industrie.

Magasin efficacité énergétique optimisée

Photo : Marc Bourgeois

3. Les avantages sont répartis dans plusieurs secteurs de l’économie canadienne ayant un lien avec la mise en œuvre de programmes d’efficacité énergétique : de la construction, de la vente au détail, des services professionnels et de la fabrication. Ces économies influent plus notablement sur la création d’emplois à l’échelle locale, plus particulièrement dans les secteurs de la vente au détail, des voyages et du tourisme, des services alimentaires, de la fabrication, de la construction et des services professionnels.

4. La mise en œuvre simultanée de programmes accentue les retombées économiques, qui sont encore plus importantes lorsque des provinces mettent simultanément en œuvre des programmes d’efficacité énergétique pour plus d’une source d’énergie. Ainsi, les retombées économiques sont plus importantes lorsque plusieurs provinces mettent en œuvre des programmes d’efficacité énergétique simultanément.

5. Les investissements dans l’efficacité énergétique augmentent les recettes publiques. La mise en œuvre de programmes d’efficacité énergétique entraîne inévitablement des allègements financiers pour les consommateurs et les entreprises, en raison de la diminution de leurs dépenses en énergie et des taxes de vente qu’ils s’évitent. Toutefois, cette étude indique que l’augmentation nette du rendement économique génère des recettes fiscales qui compensent amplement les pertes liées à ces allègements financiers.

En somme, chaque propriétaire qui investit dans l’efficacité de son habitation enclenche un cycle économique participant à un effort pancanadien cyclique pour contrer le gaspillage énergétique et participer à la croissance économique.

Quelles sont les mesures écoénergétiques ?

L’étude L’efficacité énergétique : moteur de la croissance économique au Canada (2014) de l'ENE propose des mesures peu coûteuses et des mesures coûteuses pour améliorer l’efficacité énergétique de votre habitation.

Voici quatre mesures peu coûteuses :

Utilisez des ampoules fluocompactes ou LFC. Selon Écohabitation, ce type d’ampoule dure longtemps (environ 5 ans), diffuse une luminosité évitant les éblouissements, émet jusqu’à 75% moins de chaleur et est préférable à la lampe à incandescence. Par contre, ce type d’ampoule éclaire d’une lumière à l’aspect artificiel, contient du mercure et émet un rayonnement ultra-violet. Ces ampoules coûtent entre 5 et 20 $.

Utilisez des ampoules à filament DEL ou « vintage DEL ». Selon Écohabitation, ce type d’ampoule permet une bonne répartition de la luminosité, consomme très peu (2 watts éclairent autant qu’une ampoule incandescente de 20 watts), ne contient pas de mercure comme les fluocompactes et dure longtemps (15 000 à 40 000 heures contre 50 à 100 heures pour l’ampoule incandescente). Si vous achetez ces ampoules en ligne, assurez-vous qu’elles possèdent la certification de sécurité UL de base. Ces ampoules coûtent entre 3 et 20 $ selon le modèle.

Ampoule à filament DEL

Photo : Paul Downey

Procurez-vous des appareils homologués ENERGY STAR figurant sur la liste de Ressources naturelles Canada. Cette certification concerne les produits inclus dans les catégories suivantes : les appareils ménagers, les appareils électroniques, l’éclairage, les portes et fenêtres, l’équipement de chauffage, l’équipement de climatisation et de ventilation, le chauffe-eau, l’équipement de bureau, les centres de données et l’équipement commercial de restauration.

La désignation « ENERGY STAR » est décernée chaque année aux produits qui se classent parmi les 15 à 30 % des produits les plus écoénergétiques de leur catégorie en ce qui a trait au rendement énergétique. Ces produits à haute efficacité consomment entre 20 et 30 % moins d’énergie que les modèles ordinaires. 

Procédez à l’étanchéisation à l’air de votre habitation et bénéficiez de crédit ÉcoRénov. Dans le cas où le crépi des murs extérieurs de votre habitation est fissuré, que vous devez changer le crépi, procédez à l’étanchéisation des murs. L’étanchéisation à l’air de l’enveloppe de l’habitation existante représente un ensemble de travaux de rénovation écoresponsable reconnus donnant droit au crédit ÉcoRénov.

Quelles sont les mesures coûteuses ?

Selon Écohabitation, les pertes de chaleur se font par les portes et fenêtres (28,5%), les fuites d’air (27,5%), le sous-sol (21,5%), les murs hors terre (14,5%) et l’entretoit (8%).  Alors, refaire l’isolation de son habitation implique de revoir les éléments d’étanchéité comme le pare-air ou le pare-vapeur puisque l’isolant doit emprisonner de l’air ou autres gaz et ne pas se remplir d’eau ou d’humidité.

Du coup, il est important de changer ou de calfeutrer ses portes et fenêtres. Vous devez également faire en sorte qu’il n’y ait pas de « pont thermique », c’est-à-dire un matériau non isolant et conducteur de chaleur qui pénètre dans le matériau isolant. La continuité de l’isolation est impérative. Le coût varie en fonction de l’isolant thermique.  

Rénovations écologiques EnergyStar

Photo : United Nations Photo 

Installez une thermopompe qui peut servir de système de chauffage pendant l’hiver et de climatiseur pendant l’été. La thermopompe extrait de l’air extérieur et pompe l'air à l’intérieur de l’habitation, c’est pourquoi elle consomme moins d’énergie qu’elle n'en déplace. Par contre, les économies réalisées en chauffage sont presque nulles, tenant compte des dépenses énergétiques requises pour la climatisation pendant l’été. Si votre habitation a un problème d’étanchéité, la thermopompe n’en vaut pas la peine. Le coût varie en fonction du modèle

Ajoutez un chauffe-eau solaire aux chauffe-eau électriques et autres chauffe-eau à gaz pour couvrir jusqu’à 40% de l’énergie requise pour votre consommation d’eau chaude, des économies de 107 $ par année. Le chauffe-eau solaire peut être utilisé pour chauffer la maison s’il est combiné à un système de chauffage radiant à l’eau ou à air pulsé.

Le soleil demeure une ressource énergétique inépuisable, son rayonnement pendant un quart d’heure fournit à l’humanité la totalité de l’énergie qu’elle consomme en un an. Selon un article de Protégez-Vous publié en 2010, le prix d’achat et d’installation d’un chauffe-eau solaire revenait à plus de 11 000 $ pour faire des économies d’eau chaude de 200 $ par an, ainsi le système serait rentabilisé en 36 ans.   

Photo : Shawn Harquail

Auetur : René-Maxime Parent

Obtenir des soumissions pour améliorer l'efficacité énergétique de votre habitation

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches d'efficacité énergétique. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées en rénovations écologiques.

Vous voulez être mis en relation avec des entrepreneurs et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 855 239-7836



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites d'entrepreneurs qualifiés
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
74124
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
6611
Délai moyen de notre réponse
Une heure