Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Table des matières

Optimiser l’efficacité énergétique : un effort pancanadien

Dernière modification: 2018/10/25 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Améliorer l’efficacité énergétique de votre maison vous permet d’économiser doublement, puisque vous ne payez pas ce que vous ne consommez pas, et en produisant moins d’énergie, votre habitation émet moins de gaz à effet de serre.  À l’échelle du pays, les avantages cycliques de l’efficacité énergétique sont considérables.

Voilà pourquoi onze organismes canadiens ont signé le 8 août une lettre ouverte adressée au gouvernement canadien pour l'inciter à aller dans ce sens.

Quelle est la différence entre LEED et Energy Star ?

Fondé en 1992 par le Environmental Protection Agency (EPA) aux États-Unis, le programme gouvernemental Energy Star est chargé de promouvoir les économies d’énergies pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Alors que le US Building Council a fondé en 1998 le système nord-américain de standardisation de bâtiment à haute qualité environnementale « Leadership and Environmental Design » (LEED) dont l’utilisation de matériaux de provenance locale et la réutilisation de surplus. Le programme EPA et le système LEED prennent en compte l’efficacité énergétique, ainsi que la consommation d’eau et de chauffage de l’habitation.   

Une étude de l’organisme sans but lucratif Canada Green Building Council (CaGBC) recommande l’emploi du cadre Energy Star depuis son adoption aux États-Unis, adapté au Canada par la suite. Parmi les programmes proposés par le CaGBC afin de réduire l’émission de gaz à effet de serre dans les immeubles et les communautés, il y a le programme LEED adapté au Canada par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDC).  

Selon Energy Star, l’efficacité énergétique est primordiale pour que l’habitation soit écologique, tandis que la certification LEED garantit que l’habitation est écologique, sans assurer son efficacité énergétique. Energy Star reconnaît que les habitations certifiées LEED détiennent une efficacité énergétique, alors que le fait d'équiper votre habitation de produits certifiés Energy Star consommant 35 % moins d’énergie des électroménagers par exemple, favorise la certification LEED.

« Retrofit » plus avantageux que « profit à tout prix »

À la suite de la signature le 12 décembre 2015 de l’Accord de Paris sur le climat, le Canada s’est engagé, aux côtés des 195 pays présents, à limiter le réchauffement climatique en dessous du seuil des 2 degrés Celsius et à atteindre un monde sans carbone d’ici 2100. Malgré cette bonne intention, le premier ministre Justin Trudeau a autorisé deux projets d’oléoducs : Trans Mountain et le remplacement de la Ligne 3.  

« S’il a répété à plusieurs reprises que le Canada est bien engagé dans un processus de transition énergétique, le premier ministre Trudeau a soutenu que ce projet lié aux énergies fossiles est dans l’intérêt des Canadiens. Il a ainsi vanté la création d’emplois, soit 15 000 pour la construction et 440 permanents à partir de la mise en service, prévu en 2019.

Il y voit aussi une occasion de revenus pour le gouvernement, des revenus qui permettront selon lui de financer certaines priorités, comme les hôpitaux, les routes et les initiatives relatives à l’énergie propre », rapporte le quotidien Le Devoir le 30 novembre.

Photo : Luke Jones

L’équation du premier ministre n’est pas fausse, mais les onze organismes signataires de la lettre ouverte ont proposé une alternative. Une étude du Natural Resources Canada du Acadia Center en 2014 sur les impacts macroéconomiques de tous les secteurs d’habitation stipule que les consommateurs économisent 75% à 85% grâce à l’efficacité énergétique. Pour atteindre un maximum de gains à l’échelle canadienne, le gouvernement doit investir 8,5 milliards $ par année pendant 15 ans. L’industrie de la construction au Canada a généré 370 milliards $ en 2015.

Au lieu d’attendre les retombées de la vente du pétrole des sables bitumineux pour financer les énergies vertes, vous pouvez aller de l’avant en optant pour le « retrofit ». Il s’agit d’investir dans l’efficacité énergétique de votre habitation pour économiser de l’énergie et de l’argent. De plus, investir sur la durabilité d’une habitation crée de l’emploi.  Les onze organismes signataires estiment qu’un investissement annuel entre 1,9 et 8,5 milliards $ va créer entre 100 000 et 300 000 emplois dans le milieu de la construction, par année.  

Si l’équation du premier ministre comporte des risques pour l’environnement et d’éventuels coûts pour la santé publique, l’efficacité énergétique ne peut qu’améliorer votre bien-être et contribuer aux atteintes des objectifs de l’Accord de Paris afin de réduire les gaz à effet de serre.

5 recommandations au gouvernement fédéral

Le 8 août, onze organismes canadiens ont signé une lettre ouverte adressée aux ministres canadiens des Ressources naturelles du Canada, Jim Carr et de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna afin d’inciter le gouvernement à adopter un plan d’action national pour l’efficacité énergétique. Leurs recommandations sont les suivantes :

  • Lancer un objectif ambitieux pour améliorer l’efficacité énergétique du secteur de l’habitation à l’aide d’un plan national visant une réduction de la consommation énergétique de 25 à 50 % et le soutien de nouvelle construction d’une consommation presque nulle d’ici 2030;
  • Créer un moyen fiable et accessible de mesurer l’efficacité énergétique par l’utilisation d’outils comme Energy Star Portfolio Manager, EnerGuide Rating System, Energy Star for Homes et le programme R-2000, ainsi que donner des formations sur les nouveaux projets de construction « retrofit »;
  • Protéger les consommateurs et fournir à l’industrie une application progressive de codes et de standards de l’efficacité énergétique, en conformité avec les juridictions d’Amérique du Nord;
  • Offrir des incitatifs financiers afin de fournir un support aux initiatives privées en faveur de l’efficacité énergétique, par la création d’un fonds « vert » et par des crédits d’impôt;
  • Donner l’exemple par des investissements du secteur public pour améliorer l’efficacité énergétique.

Les organismes qui ont signé la lettre « Canada needs a bold national action plan for energy efficient buildings » sont les suivants : Équiterre, Association Québécoise pour la Maîtrise de l’Énergie, Canadian Energy Efficiency Alliance, Pembina Institute, Toronto Atmospheric Fund, Architecture Canada, BOMA Toronto, Council for Clean Capitalism, Environmental Defence, MaRS Advanced Energy Centre, Passive House Canada.

À ces recommandations, s’ajoute le prototype « négatif en carbone » de DIALOG. Le Bill Fisch Forest Stewardship and Education Centre situé à Whitchurch-Stouffville dans la municipalité régionale de York en Ontario est un prototype d’efficacité énergétique. Tous les aspects de son design ont été conçus afin que cet immeuble contribue aux écosystèmes locaux et régionaux. Ce projet n’est pas neutre en carbone, mais négatif de sorte qu’il élimine plus de carbone que la quantité qu’il a produit pendant sa construction.

Et l’efficacité énergétique au Québec ?

Le 7 avril dernier, le premier ministre du Québec Philippe Couillard et le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Pierre Arcand ont adopté une politique afin d’atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre pour 2030. Il s’agit de réduire la consommation de pétrole de 40%, d’augmenter la production d’énergie renouvelable de 25 %, d’augmenter la production de bioénergie de 50 % et la création d’un institut pour la transition énergétique.

Le 7 juin, le gouvernement libéral a proposé le projet de loi 106 concernant la mise en œuvre de la politique énergétique 2030 soumettant la création de l’organisme Transition énergétique Québec (TEQ) qui vise l’augmentation de l’efficacité énergétique et la diminution du carbone dans une société. « Parmi les éléments qui retiennent notre attention, notons la capacité pour Hydro-Québec d’investir dans les infrastructures pour l’électrification du transport collectif et l’ouverture dont semble faire preuve le gouvernement du Québec à la production de biométhane et de carburants renouvelables », a affirmé le directeur principal d’Équiterre, Steven Guilbeault.    

Photo : mgaloseau

Le 7 décembre, le gouvernement libéral a annoncé qu’il allait imposer le bâillon pour forcer l’adoption du projet de loi 106. Il prévoit la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030, mais en permettant l’exploitation du pétrole et du gaz dans la vallée du Saint-Laurent prétendant que de nouvelles technologies pourraient rendre cette industrie plus acceptable à l’avenir, rapporte le quotidien La Presse. Ce volet sur les hydrocarbures a suscité les craintes des partis de l’opposition et des environnementalistes.

Écohabitation offre un service d’évaluation énergétique avant le début de la construction vous assurant que votre future habitation réponde à vos attentes d’efficacité énergétique. Cette optimisation peut réduire de 20 % à 90 % votre consommation d’énergie.

Curieux d’en savoir plus sur les rénovations qui contribuent au maintien de l’environnement? Consultez notre Guide des rénovations écologiques

Photo de couverture : Thank you for visiting my…

Auteur : René-Maxime Parent

Obtenir des soumissions pour améliorer l'efficacité énergétique de votre habitation

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches d'efficacité énergétique. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées en rénovations écologiques.

Vous voulez être mis en relation avec des entrepreneurs et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 855 239-7836



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites d'entrepreneurs qualifiés
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
75572
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
6706
Délai moyen de notre réponse
Une heure