Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Karine Dutemple
Karine
Dutemple

(Rédactrice)
Table des matières

Comment refaire le calfeutrage de vos fenêtres?

Dernière modification: 2018/10/05 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Saviez-vous que les fuites d’air peuvent représenter 25% des pertes de chaleur dans une maison? Il est très important de calfeutrer sa maison pour la protéger des dommages causés par l’eau et l’air, dans le but de préserver votre santé et celle de votre famille, mais également pour faire baisser votre facture de chauffage.

Il peut être tentant de négliger la réparation d’un calfeutrage de fenêtres sous prétexte de ne pas avoir les compétences requises pour effectuer ce type de mission. Pourtant, il s'agit d'une tâche accessible à tous.

Pourquoi est-ce si important de refaire le calfeutrage des fenêtres? Et comment effectuer un travail de qualité? Nous répondons à ces questions.

Pourquoi réparer les joints de fenêtres?

D’entrée de jeu, mentionnons que des fenêtres incorrectement calfeutrées laisseront entrer l’eau dans l’interstice entre la fenêtre et le parement extérieur, ce qui entraînera la dégradation de ce dernier.

Ensuite, un mauvais calfeutrage laissera entrer l’air froid de l’hiver à l’intérieur de la maison, ce qui causera une hausse des frais de chauffage. De plus, la condensation engendrée par l’entrée d’air sera la source d’une dégradation précoce de la charpente et des fenêtres.

Advenant le fait que votre calfeutrage soit devenu particulièrement sec ou qu'il ne remplisse plus toute la cavité entre le parement du mur et la fenêtre, il sera absolument nécessaire de le remplacer.

Pour plus d'informations sur le calfeutrage, consultez notre guide de prix des travaux de calfeutrage.

Calfeutrer une fenêtre: 4 étapes essentielles

Calfeutrage de fenêtre

Photo: Unsplash

1. Procéder à une analyse visuelle

L’importance du calfeutrage réside dans le fait qu’il assure l'étanchéité des joints dans les murs de la maison, empêchant l'eau, l'air froid et chaud ainsi que les éléments nuisibles d'y pénétrer. Un calfeutrage posé convenablement empêchera l’humidité de pénétrer dans l’isolant et dans l’enveloppe de l’habitation.

La première chose à faire serait une inspection visuelle détaillée afin de détecter les fuites d’air dans la fenêtre. Une bonne astuce pour cerner la présence de fuites est de surveiller la présence de toiles d’araignée car, cet insecte a tendance à tisser sa toile là où l’air circule.

2. Retirer l’ancien calfeutrage et préparer la surface de travail

L’ancien calfeutrage devra être retiré dans sa globalité. Comme il sera probablement très sec et difficile à retirer de son emplacement, vous devrez le ramollir afin de travailler avec plus d’aisance. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un pistolet chauffant ou d’une torche à souder que vous déplacerez selon un mouvement de va-et-vient sur une courte section du calfeutrage. Il est crucial de travailler sans précipitation et avec précaution pour éviter d’abîmer la peinture du revêtement autour de la fenêtre.

À l’aide d’un couteau à lame rétractable, vous pourrez enfin décoller avec délicatesse la bordure du calfeutrage et le retirer. Une fois cette étape complétée, nettoyez la surface avec un chiffon imbibé d’une petite quantité d’alcool à briquet pour que celle-ci soit exempte de résidus provenant du vieux calfeutrage. Pour retirer les particules tombées dans le fond de l’interstice, passez l’aspirateur à l’intérieur de ce dernier. Veillez à bien nettoyer la surface des éventuels résidus de poussière et d’éclats de peinture.

Pistolet à calfeutrage

Photo: Flickr

Avant de calfeutrer, insérez des tiges à alvéoles à l’intérieur des joints si l’espace à remplir est d’au moins ¼ de pouce. Ces tuyaux permettront d’assurer la pleine étanchéité des joints, en plus de servir de support au produit de calfeutrage. Si les fentes de vos fenêtres sont très larges, une bonne solution serait d’y insérer un matériau de remplissage tel qu’un tampon d’étoupe ou un corps de joint en mousse.

3. Le calfeutrage de la fenêtre

Placez convenablement le pistolet à l’angle droit, tout en suivant le joint à calfeutrer. Dans l’optique de réaliser un travail soigné, appuyez légèrement sur la gâchette du pistolet, tout en limitant au maximum les interruptions au moment d’appliquer le calfeutrage.

Si vous éprouvez des difficultés à remplir convenablement les fentes, alors utilisez un petit bâton jetable pour pousser la pâte et remplir l’espace adéquatement. Veillez à ce que les fissures soient couvertes de part et d’autre et n’hésitez pas à rajouter de la pâte en cas de besoin. Une fois le travail terminé, relâchez doucement la gâchette du pistolet pour éviter les dégâts de dernière minute.

4. Le lissage des joints calfeutrés

Pour assurer une finition de haute qualité aux joints, utilisez une spatule spécialement conçue pour ce type de travaux (ou un petit bâtonnet trempé dans une substance antiadhésive) de façon à enlever l’excédent du produit. Notez qu’un joint idéal devrait avoir une épaisseur de 12 millimètres et former un angle de 45 degrés. Soyez méticuleux à cette étape pour être assuré d’éliminer tous les petits bourrelets qui pourraient subsister, car ceux-ci présentent le double désavantage d’être esthétiquement désagréables à l’œil et d’accumuler la poussière.

Une autre astuce serait d’utiliser une pâte à calfeutrage à base d’eau ou de silicone. Vous pourrez alors procéder en trempant vos doigts dans un bol d’eau savonneuse avant de les passer sur la pâte, tout en lissant les joints. Grâce au savon, aucun risque pour vos doigts de rester collés à la pâte.

Calfeutrage de fenêtre

Photo: Pixabay

Nos conseils pour un calfeutrage de fenêtre réussi

  • Appliquez la bonne quantité de calfeutrage, c’est-à-dire, ni trop, ni pas assez. Une erreur fréquemment commise est de couper la buse trop bas, ce qui crée une trop grande ouverture pour distribuer le calfeutrant;
  • S’il s’agit de votre première expérience en calfeutrage et que vous avez peur de déborder, travaillez avec une bordure de ruban-cache, pour réaliser des bordures parfaitement nettes et droites;
  • Afin de garantir au maximum la longévité du travail effectué, choisissez un produit de calfeutrage offrant une garantie de 30 ans;
  • Privilégiez un calfeutrage de qualité, car les matériaux bon marché sont souvent difficiles à appliquer et disposent d’une durabilité limitée;
  • Priorisez une température entre 8 et 25 degrés Celsius pour travailler, cela permettra au produit de calfeutrage de ne pas sécher trop rapidement;
  • Si vous décelez une entrée d’air par les moulures des fenêtres, vous devez prendre soin de retirer toutes les moulures une à une pour injecter une mousse en polyuréthane autour du châssis. Le mousse aura besoin de quelques heures pour gonfler et remplir l’espace dans sa totalité.

Photo de couverture : Pixabay

Karine Dutemple

Obtenir des soumissions pour le calfeutrage de vos fenêtre

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet de calfeutrage. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisé
Vous voulez être mis en relation avec des entrepreneurs et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 855 239-7836



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre calfeutrage
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
73850
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
6598
Délai moyen de notre réponse
Une heure