Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

9 minutes de lecture

Quelles sont les solutions performantes pour un chauffage autonome ?

minutes de lecture

Quelles sont les solutions performantes pour un chauffage autonome ?

Quelles sont les solutions performantes pour un chauffage autonome ?

Le chauffage autonome se définit comme un système fonctionnant aux énergies renouvelables disponibles localement. Il a également la particularité de ne pas être relié aux réseaux d’électricité, de gaz ou d’eau. 

Il s’agit donc de systèmes de chauffage qui proposent une indépendance énergétique totale. En un mot, vous consommez l’énergie que vous créez. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’existe pas beaucoup de technologies qui parviennent à un tel résultat, mais pour vous, nous avons trouvé laquelle.

 

Quel chauffage de maison choisir pour être autonome ? 

chauffage autonome

Source: Canva

Les énergies fossiles représentent 74% des émissions mondiales de CO2. Par conséquent, ni le chauffage au fioul, ni le chauffage au gaz, ne font partie des systèmes de chauffage autonomes.  

Toutefois, si d’un point de vue environnemental, la présence de systèmes de chauffage au gaz naturel, en tant que chauffage autonome, peut relever du greenwashing, ce n’est plus le cas si l’on considère uniquement l’aspect « autonomie ». 

En effet, comme nous allons le voir, il est possible de se chauffer sans électricité, au bois, au gaz, mais aussi au solaire. Il n’y a que dans un cas particulier que cela peut se faire sans être raccordé à aucun réseau. 

Vous pouvez donc être « autonome », au sens premier du terme, c’est-à-dire en étant producteur d’une énergie verte. 

 

Quel chauffage fonctionne sans électricité ?

Il est possible de chauffer sa maison en se passant totalement d’électricité. C’est-à-dire qu’il existe des systèmes de chauffage qui n’ont absolument pas besoin d’être branchés sur secteur. 

C’est le cas : 

  • Des chaudières, 

  • Des poêles à bois, 

  • Des raccordements en thermosiphon. 

Ce dernier point concerne notamment les poêles et chaudières à bois qui, plutôt que d’avoir besoin du réseau électrique pour fonctionner, comptent uniquement sur la technologie des échangeurs de chaleur.  

Par conséquent, pour chauffer, ces matériels doivent être raccordés au réseau hydraulique.

Là encore, puisqu’il y a raccordement à un réseau (ici, celui de l’eau), les systèmes de chauffage reposant sur des chaudières ou des poêles à bois ne sont pas « autonomes ».

 

Le gaz: est-ce une bonne option pour être autonome ?

Dans la catégorie des systèmes de chauffage autonome, le gaz a 2 problèmes : 

  • C’est une énergie fossile, 

  • Il provient d’une production industrielle.

Il n’est donc pas possible de se chauffer en gaz sans se raccorder au réseau, ou sans dépendre d’un puits d’exploitation. 

Par contre, un appareil de chauffage au gaz a l’avantage de pouvoir fonctionner avec des bouteilles de gaz, et donc de rendre votre maison ou votre chalet autonome si vous ne pouvez pas le raccorder à un réseau. 

Dans ce cas, on parle d’appareils de chauffage radiant portables, ou de chauffages d’appoint. Justement, nous ferons le point sur les chauffages d’appoint, dans la dernière partie de cet article. 

 

 

Qu'en est-il de l'énergie solaire ?

Le chauffage autonome solaire est véritablement un chauffage autonome. Il peut être de 3 sortes : 

  • Thermique, 

  • Photovoltaïque, 

  • Thermodynamique.

Chacun de ces 3 types de production d’électricité alimentent des systèmes de chauffage différents. Voyons cela plus en détail.

 

Qu’est-ce que le solaire thermique et quels chauffages alimente-t-il ?

Le solaire thermique repose sur des capteurs solaires qui utilisent les calories présentes dans la chaleur du soleil pour faire chauffer un fluide caloporteur. 

Celui-ci est ensuite stocké dans des ballons de stockage, puis utilisé en fonction des besoins pour chauffer l’eau des radiateurs domestiques ou des planchers chauffants.

Le solaire thermique permet de développer un système solaire combiné (SSC). Il s’agit d’un appareil qui assure une double fonction : 

  • Le chauffage domestique, 

  • La production d’eau chaude.

Par conséquent, ce système ne permet d’alimenter que des systèmes de chauffage à eau (radiateurs à eau et plancher chauffant hydraulique).   

 

Qu’est-ce que le solaire photovoltaïque et quels chauffages alimente-t-il ?

Le solaire photovoltaïque ne s’intéresse pas aux calories, mais au rayonnement solaire. Grâce à des cellules spéciales (organiques, à concentration, ou perovskites), le panneau photovoltaïque transforme les rayons du soleil en courant continu.

Un onduleur va ensuite changer ce courant continu en courant alternatif. Celui-ci permet alors de chauffer : 

  • Un radiateur électrique, 

  • Une pompe à chaleur, 

  • Un plancher chauffant électrique.

Parce qu’il ne dépend ni du réseau électrique, ni du réseau hydraulique pour son fonctionnement, le solaire photovoltaïque est un véritable chauffage autonome. 

 

Qu’est-ce que le solaire thermodynamique et qu’alimente-t-il ?

Il s’agit d’une unité de production d’énergie destinée à l’industrie. Comme le solaire thermique, ce système chauffe un fluide caloporteur, mais à des températures comprises entre 400°F et 3 600°F (200°C et 2 000°C).

Le rôle du solaire thermodynamique est de faire tourner une turbine à vapeur grâce à la chaleur produite. 

Exemples d’appareils de chauffage autonomes

chauffage autonome

Source: Canva

Avec tout ce que nous avons dit sur les différents systèmes de production d’énergie pour le chauffage, vous avez vu que le choix dépend surtout de : 

  • Votre système de chauffage existant, 

  • Votre budget, 

  • La taille de votre maison, 

  • Son accès aux réseaux (eau, électricité, gaz).

Voyons donc vers quels types de chauffage vous pouvez vous diriger.

 

Une chaudière (ou bouilloire)

Il existe des chaudières fonctionnant au bois, au gaz, ainsi qu’à l’électricité. Ce sont ces dernières qui sont les plus répandues au Québec. Plus particulièrement, la chaudière hydronique électrique, aussi connue sous le nom de « bouilloire ».

Elle permet notamment de chauffer un plancher radiant.

La chaudière au bois, pour être performante, doit être de nouvelle génération. Car, si le bois peut tirer son épingle du jeu, il convient de souligner que sa combustion est loin d’être écologique. Elle est responsable de l’émission de 40% des particules fines au Québec.

C’est la raison pour laquelle les nouvelles chaudières sont non seulement certifiées CSA (Canadian Standards Association) ou EPA (Environmental Protection Agency), mais proposent en plus des performances inégalées. 

Ainsi, certaines chaudières à granules ou à buches, fonctionnent sur le principe de la gazéification du bois. Il s’agit d’une technologie qui tire parti de la chimie pour développer un rendement de 92% grâce à un gaz réactif.  

Pour ce qui est du gaz, d’un point de vue environnemental, celui-ci pêche autant par sa combustion que par son extraction. Toutefois, il existe des chaudières à condensation qui possèdent de bons rendements, grâce à la récupération de la vapeur d’eau présente dans les fumées issues de la combustion. 

D’autres sont des radiateurs à gaz autonomes. C’est-à-dire qu’ils sont directement raccordés à l’arrivée du gaz. Ils se distinguent donc du chauffage au gaz d’appoint, plus mobile. 

 

Un petit chauffage d’appoint 

Hormis pour les piscines, il n’existe pas de chauffage d’appoint solaire. Au contraire, c’est ce type de chauffage, dans son ensemble, qui est souvent considéré comme étant d’appoint. 

Pourquoi ? Parce qu’il permet rarement l’autonomie complète d’une maison. Il ne fait donc que l’appoint avec d’autres systèmes de chauffage.

Par contre, le chauffage au bois existe comme chauffage d’appoint, sous toutes ses formes : 

  • Poêle à granulés, 

  • Foyer fermé, 

  • Poêle à bois, 

  • Insert. 

Il offre la possibilité de chauffer une pièce en particulier, et ainsi, de mieux maîtriser ses coûts de chauffage durant l’hiver. 

Enfin, le chauffage d’appoint au gaz est le plus mobile de tous. Il peut soit se raccorder directement au réseau de gaz de la maison, soit fonctionner grâce à une bouteille de gaz. Dans ce dernier cas, il s’agit alors d’un chauffage radiant.  

Dans ce dernier cas, il peut s’intégrer à n’importe quelle pièce. Mais attention, le chauffage d’appoint au gaz présente aussi des dangers.  

 

Les dangers du chauffage d’appoint au gaz

Il existe 4 risques liés au chauffage d’appoint au gaz : 

  • Les incendies, 

  • Les intoxications au monoxyde de carbone,

  • Les fuites de gaz, 

  • L’humidité.

Le risque de départ de feu dépend de l’emplacement du système de chauffage. Les meubles, les rideaux, ainsi que les vêtements, sont susceptibles de prendre feu lorsqu’ils sont trop proches du chauffage.

Le monoxyde de carbone est directement lié à un mauvais fonctionnement du chauffage au gaz lors de la combustion. Son dégagement peut entraîner de simples maux de tête ou aller jusqu’à causer la mort. 

Les fuites de gaz surviennent généralement au niveau des tuyaux ou des connexions. C’est la raison pour laquelle il est très important de toujours les vérifier. 

Enfin, concernant l’humidité, l’utilisation excessive d’un chauffage d’appoint au gaz réduit l’aération de la pièce. Celle-ci devient donc plus humide, et donc sujette au développement des moisissures.

 

Les avantages du système de chauffage photovoltaïque

chauffage autonome

Source: Canva

Parmi tous les systèmes de chauffage, le chauffage électrique alimenté par des panneaux photovoltaïques est donc le seul à pouvoir effectivement rentrer dans la catégorie du chauffage autonome, puisque cette énergie est : 

  • Sans rejet de CO², 

  • Local, 

  • Renouvelable, 

  • Dont les matériaux sont à 94% recyclables, 

  • Gratuite (hors coût d’investissement).

C’est sur ce dernier point que le bât blesse, car pour être autonome, le nombre de panneaux photovoltaïques dépend de votre localité, de la superficie de votre habitation, et du nombre d’appareils électriques à alimenter. 

Une fois que vous aurez tout calculé, il ne vous restera plus qu’à utiliser le site d’Hydro Québec pour estimer le coût de votre investissement dans un chauffage autonome alimenté par le photovoltaïque. 

Vous pouvez déjà savoir que, pour une maison moyenne, vous devez prévoir un budget de 14 400$. À ce prix-là, la question de l’autonomie se pose toujours.

 

Peut-on être autonome avec un chauffage photovoltaïque ?

Oui, mais encore faut-il avoir la place suffisante, et l’ensoleillement adéquat. 

Pour ce qui est de l’ensoleillement, le Québec est particulièrement performant. Pour le comparer à d’autres régions du monde, on parle de ce que peut produire annuellement, en kW/h, une installation d’1 kW. Voici le résultat : 

  • Montréal : 1349.6 kWh/kWp, 

  • Québec : 1372.4 kWh/kWp,

  • Saguenay : 1294.2 kWh/kWp, 

  • Vancouver : 1226.5 kWh/kWp,

  • Boston : 1452 kWh/kWp, 

  • New-York : 1436 kWh/kWp, 

  • Miami : 1645 kWh/kWp, 

  • Les Bahamas : 1746.6 kWh/kWp, 

  • Rio de Janeiro : 1491.7 kWh/kWp.

Si les chiffres sont bons, il n’en demeure pas moins que vous aurez besoin d’investir dans des batteries pour stocker l’électricité produite. En effet, la nuit, il n’y a pas de soleil, et en hiver, l’ensoleillement est moindre. 

Par contre, la surface peut poser plus de problèmes. Pour être autonome, on estime qu’en moyenne, une maison de 1 076 pi² (100 m²) de surface a besoin de 8 panneaux solaires. Un panneau solaire mesurant 19 pi² (1.8 m²), il vous faut 150 pi² (14.4 m²) de surface pour espérer être autonome. 

Précautions pour bien choisir vos panneaux solaires

Les systèmes de chauffage photovoltaïque sont une option de plus en plus populaire pour le chauffage autonome. Grâce à l'utilisation des panneaux solaires, ces systèmes permettent aux utilisateurs d'être indépendants des fournisseurs d'électricité ou de gaz pour leurs besoins en chauffage.

Toutefois, avant d'arrêter votre choix, penser à consulter l’historique météo de votre municipalité sur les 10 dernières années. Intéressez-vous également à la performance des panneaux solaires que vous souhaitez acquérir. 

Obtenir des soumissions pour l'installation d'un chauffage autonome

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour un projet de climatisation ou de chauffage. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!


Dernière modification 2023-11-07

Liste des références


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Vous cherchez autre chose?


Table des matières


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Êtes-vous entrepreneur?

Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

Téléchargez le guide de prix en rénovation

Saisissez un courriel pour recevoir le guide des derniers prix de rénovation du marché.



Articles similaires

Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

5 minutes de lecture

N/A • 07 nov. 2023

Tout savoir sur les formations de l'APCHQ sur les moisissures

La présence de moisissures dans une habitation est une chose que redoutent beaucoup de propriétaires en raison des dommages considérables qu'elle peut engendrer.

6 minutes de lecture

Cynthia Pigeon • 07 nov. 2023

L'humidité et les matériaux organiques qui favorisent la moisissure

Lorsque des matériaux organiques tels que le bois, les panneaux de gypse ou de la poussière entrent en contact avec de l’eau ou de l’humidité, pendant une période excédant 48 heures, ceux-ci deviennent un environnement favorable à la formation de moisissure.

4 minutes de lecture

Cynthia Laferrière • 07 nov. 2023

La membrane liquide pour toiture de roulotte

Vous venez de passer un bel été en famille à bord de votre véhicule récréatif à remplir votre sac à souvenirs? Une petite inspection du toit de votre roulotte s’impose peut-être.

4 minutes de lecture

Cynthia Laferrière • 07 nov. 2023

Procore : logiciels de gestion de projets en construction

Que vous soyez entrepreneur général ou spécialisé, vous avez certainement à cœur le succès de votre entreprise. D'ailleurs, collaborer de manière judicieuse et rapide est nécessaire à la réalisation de tout travaux.

4 minutes de lecture

Léa Plourde-Archer • 05 déc. 2023

Comment augmenter la luminosité de votre sous-sol

Si vous cherchez à ajouter de la luminosité à votre sous-sol, une multitude de possibilités très simples s’offrent à vous. Parmi celles-ci, la principale source de lumière est la fenêtre. De ce fait, il est important de bien dégager les fenêtres pour que ce soit bel et bien le sous-sol qui profite de la lumière et non pas les meubles ou les rideaux qui les obstruent.


Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !