Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

Salle de bain

9 minutes de lecture

Le guide de la robinetterie de salle de bain

Salle de bain

minutes de lecture

Le guide de la robinetterie de salle de bain

Salle de bainLe guide de la robinetterie de salle de bain

Dans une salle de bain, la robinetterie fait toute la différence en termes de design. Toutefois, ce n’est pas uniquement sur ce critère-là que vous devez choisir un robinet plutôt qu’un autre. Qu’il s’agisse de la robinetterie bain-douche ou d’un robinet de lavabo, d’autres caractéristiques sont également importantes.

Du prix à l’installation, en passant par l’entretien, on vous explique tout ce que vous devez savoir pour que la robinetterie de votre salle de bain n’ait plus aucun secret pour vous.

 

Quel est le fonctionnement de la robinetterie de la salle de bain ? 

fonctionnement de la robinetterie de la salle de bain

Source : Canva

Pour comprendre le fonctionnement de la robinetterie de la salle de bain, il faut s’intéresser à 5 éléments de base : le corps, le bec verseur, l'aérateur, la poignée et la bonde.

 

1- Le corps

C’est l’endroit sur lequel va reposer la robinetterie. Il peut s’agir : 

  • D’un mur, 

  • D’un comptoir, 

  • D’un lavabo, 

  • D’une baignoire.

Ce qui est important de savoir, c’est que certaines vasques ou lavabos sont produits avec les trous, et d’autres sans les trous. Dans ce dernier cas, ce sera à vous de les réaliser, en fonction du type de robinets que vous allez acheter. 

 

2- Le bec verseur

Il s’agit de l’avancée du robinet par lequel sort l’eau. Vous pouvez certes en trouver à chute, à arche, classique ou encore extra-plat, mais il existe des variantes. Par exemple, certains becs possèdent des lèvres en silicones qui les protègent des accumulations de calcaire.  

D’autres sont équipés d’un inverseur basse pression ou encore d’un mousseur directionnel.  

 

3- L’aérateur

Également appelé réducteur aérateur, économiseur d’eau ou encore régulateur de jet, l’aérateur se fixe à la sortie du bec verseur pour réduire le débit de l’eau. 

Le but ? Réaliser des économies d’eau ou diminuer les dépôts de calcaire. Le tout grâce à un fonctionnement simple : l’effet Venturi.  

Une diminution de la taille du robinet entraîne un changement de pression qui fait un appel d’air. 

Résultat : une baisse de 10% à 70% du débit d’eau, et autant d’économies réalisées. 

 

4- La poignée

Il en existe une multitude :  

  • En croix, 

  • A levier, 

  • Cylindriques, 

  • Rondes. 

La seule chose qui doit vous intéresser pour les poignées, c’est leur esthétique. Avec le bec, ce sont les principaux éléments qui déterminent le choix du robinet. À l’exception des poignées en croix, qui sont uniques aux mélangeurs, vous pouvez vous diriger vers le type de robinet qui vous intéresse le plus.

 

5- La bonde 

C’est ce petit clapet qui se situe dans le fond du lavabo et qui permet de le boucher. Il en existe 3 types : 

  • La bonde à écoulement libre (celle qui ne se ferme pas), 

  • La bonde clic-clac (celle qui s’ouvre et se ferme par pression), 

  • La bonde à tirette (celle avec un levier). 

Pourquoi mettre une bonde à écoulement libre, puisqu’elle ne se ferme pas ? Pour éviter que le lavabo ne déborde lorsqu’il n’a pas de trop-plein.

Les différents mécanismes de réglage de température et de débit

mécanismes de réglage de température et de débit _ Robinet salle de bain

Source : Canva

L’essence du robinet de salle de bain consiste à délivrer une eau chaude, tiède ou froide selon la température que l’on préfère. Qu’il s’agisse du robinet du lavabo ou de celui du bain-douche, le maintien de la température est indispensable. 

Pour cela, les fabricants de robinetterie pour salle de bain ont développé différents systèmes aux caractéristiques bien différentes. 

1- Le mitigeur

Il se reconnaît grâce à sa poignée unique. Dans le sens vertical, il permet de régler le débit d’eau, tandis que dans le sens horizontal, il règle sa température. 

Comment ? Grâce à une pièce en plastique munie d’une tige actionnée par la poignée du robinet. Cette tige fait bouger une crépine métallique qui s’ouvre sur 3 trous.

Lorsque vous manœuvrez la poignée du robinet de gauche à droite, la crépine ouvre plus ou moins les trous d’arrivée d’eau chaude et d’eau froide. Les 2 flux se mélangent ensuite en passant par le troisième orifice, qui permet de faire sortir l’eau par le bec du robinet. 

 

2- Le mélangeur

Un mélangeur est un type de robinetterie à double poignée, spécialement conçu pour le contrôle et le mélange des températures de l'eau chaude et de l'eau froide. En ouvrant plus ou moins chaque poignée, la température de l’eau se règle par mélange des deux débits. Il est généralement utilisé dans les salles de bains et les cuisines pour contrôler le débit et la température de l'eau.

 

3- Le mitigeur thermostatique

À première vue, ce robinet ressemble au mélangeur, dès lors que le robinet comprend deux poignées : une à droite, une à gauche. 

Sauf que son principe de fonctionnement est bien celui d’un mitigeur. En effet, la poignée de gauche règle uniquement le débit d’eau, comme le mouvement vertical de la poignée d’un mitigeur classique. 

La poignée de droite règle la température de l’eau, comme le mouvement horizontal du mitigeur. Cette poignée de droite présente l’avantage de disposer d’une butée qui évite d’aller au-delà d’une certaine température, et donc de se brûler. 

Il s’agit avant tout d’une robinetterie bain-douche. Pour les lavabos, le mitigeur classique est généralement utilisé.  

 

4- Le robinet électronique temporisé 

On le retrouve surtout dans les collectivités et dans les entreprises, mais il fait aujourd’hui son entrée dans la salle de bain des particuliers. Il s’agit d’un robinet avec fermeture automatique de l’eau, passé une certaine durée.  

L’ouverture du robinet se fait par la reconnaissance du passage des mains via l’un de ces 3 mécanismes : 

  • La cellule infrarouge, 

  • La cellule opto-électronique, 

  • Le radar.

La temporisation est généralement adaptable selon les besoins, passant de 3 à 10 secondes. Le débit d’eau est également réglé en usine, généralement à 3 litres/min, mais peut être modifié de 1.5 litres à 6 litres/min.

Ce type de robinet est idéal pour réaliser des économies d’eau, surtout si vous avez des enfants qui oublient de fermer le robinet en quittant la salle de bain. 

 

Comment choisir la robinetterie de salle de bain ? 

choisir la robinetterie de salle de bain

Source : Canva

Choisissez votre robinetterie selon 3 éléments : 

  • La dureté de votre eau, 

  • Vos habitudes d’utilisation, 

  • L’esthétique.

Dans tous les cas, vous devez vous assurer que la robinetterie que vous choisissez est compatible avec vos installations existantes.

1- Robinet de salle de bain et dureté de l’eau

La dureté de l'eau peut jouer un rôle important lors du choix de vos robinets de salle de bain. En effet, en fonction de la dureté de l'eau, vous devrez choisir des robinets qui résisteront mieux à l'accumulation de calcaire et à la corrosion.

Nous l’avons déjà dit, les mitigeurs thermostatiques supportent très mal le calcaire. Une eau dure va finir par bloquer les organes de fonctionnement du robinet servant de thermostat.

À l’inverse, les mélangeurs, qui ont une poignée de chaque côté, sont bien plus résistants au calcaire. Seul problème, le réglage de la température est plus long que celui des mitigeurs. 

 

2- Vos habitudes d’utilisation

C’est ici qu'entrent en jeu vos habitudes d’utilisation. Une fois que vous avez testé un mitigeur, il est difficile de revenir à un mélangeur. 

Avec le mélangeur, le réglage de la température est plus difficile, puisqu’il faut plus ou moins fermer et ouvrir chacun des robinets. Il y a donc une plus grande consommation d’eau au moment du réglage. Sur le long terme, la surconsommation d’eau peut donc être importante. À l’inverse, avec un mitigeur, une fois que vous connaissez votre robinet, vous savez tout de suite où le placer. 

 

3- L’esthétique

Qu’il s’agisse de mitigeurs, de mélangeurs ou de mitigeurs thermostatiques, les fabricants font de gros efforts sur l’esthétique de la robinetterie de salle de bain. Il y a donc du beau dans les 3 catégories. 

Disons que pour des designs d’intérieur traditionnels, industriels ou minimalistes, le mélangeur peut être une meilleure option. Ses poignées en croix, qui ne se retrouvent pas sur les mitigeurs, lui offrent une allure indémodable. 

Pour une salle de bain noire, de type contemporaine, ou une pour un style moderne, les mitigeurs et les mitigeurs thermostatiques sont plus indiqués. Leurs poignées à levier ou rondes permettent tous les designs.

Mis à part les poignées, ce qui peut vous faire pencher pour un robinet plutôt que pour un autre, c’est la forme du bec. On trouve généralement 3 types de becs verseurs : 

  • Le bec chute : le débit d’eau forme une cascade, 

  • Le bec classique : droit ou légèrement arrondi, 

  • Le bec à arche (petite ou grande) : arrondi vers le bas et orientable, 

  • Extra-plat.

À vous de choisir en fonction de vos goûts, de vos inspirations, et du matériau (nickel, acier inoxydable, laiton, etc.). 

 

Comment installer la robinetterie de la salle de bain ? 

installer la robinetterie de la salle de bain

Source : Canva

Quel que soit le robinet que vous choisissez d’installer, vous trouverez toujours dans la boîte :  

  • Les flexibles de raccordement,

  • Le robinet (mitigeur, mélangeur),

  • La bonde de vidange, 

  • Les tiges métalliques du système de vidange. 

Pour débuter votre installation, commencez par couper l’arrivée d’eau, puis suivez les 9 étapes suivantes :  

  1. Saisissez votre robinet et retirez les écrous qui se trouvent au niveau du support du robinet. 

  2. Retirez le joint torique.

  3. Installez les flexibles à l’intérieur du robinet.

  4. Positionnez le robinet dans les emplacements prévus du lavabo, de la baignoire ou du mur.

  5. Placez le mécanisme de vidange (à l’avant ou à l’arrière selon les robinets).

  6. Effectuez le serrage par en dessous en remettant le support et le joint.

  7. Raccordez les flexibles sur les arrivées d’eau en n’oubliant pas les joints toriques. Serrez d’abord à la main, puis à la pince en tenant les flexibles pour éviter qu’ils ne vrillent (eau chaude à gauche et eau froide à droite).

  8. Insérez la tige de la bonde de vidange et serrez. 

  9. Remettez l’eau et testez l’étanchéité de votre installation. 

Les robinets monopièces, monocorps ou espacés  

Un robinet monopièce est un robinet fabriqué d’une seule pièce. Le bec et les robinets appartiennent à un même ensemble. Toutefois, les monopièces mélangeurs nécessitent 2 trous avec un entraxe de 4 po (10 cm).

À l’inverse, un robinet monocorps ne requiert qu’un seul trou, qu’il soit de type mitigeur ou de type mélangeur. 

La robinetterie espacée ne demande, quant à elle, pas moins de 3 ou 4 trous : 

  • 1 pour le bec verseur, 

  • 1 pour le robinet d’eau froide, 

  • 1 pour le robinet d’eau chaude,

  • 1 pour la douchette.

Cette histoire de trous nous amène donc naturellement vers l’installation de la robinetterie de salle de bain. 

 

Quel est l’entretien requis pour la robinetterie ?

entretien requis pour la robinetterie

Source : Canva

L’entretien quotidien de la robinetterie est relativement simple. Voici nos recommandations pour faire briller la robinetterie de votre salle de bain : 

  • Essuyez au chiffon doux. 

  • Humidifiez un chiffon avec de l’eau et ajoutez-y un peu de blanc de Meudon.

  • Si vous n’avez pas de blanc de Meudon, utilisez de la poudre ponce,

  • Ajoutez quelques gouttes d’huile sur le chiffon. 

  • Frottez votre robinetterie.

  • Essuyez avec une serviette. 

  • Faites briller avec de la peau de chamois. 

Comment retirer le tartre d’un mitigeur ?

Retirez l'aérateur, qui se trouve au bout du bec verseur, avec une clef à molette qui vous permet de le dévisser. Vous pourrez alors récupérer le filtre et le nettoyer avec du vinaigre blanc. 

Si le mitigeur est trop entartré et que vous n’arrivez pas le retirer à la main, laissez-le tremper dans du vinaigre blanc. 

Comment choisir un robinet de salle de bain ?

choisir un robinet de salle de bain

Source : Canva

Il n’existe pas un meilleur robinet de salle de bain. Tout dépend de la qualité de votre eau, de l’utilisation que vous en attendez, et du design que vous voulez dans votre salle de bain.

Pour reprendre un point important que nous avons déjà évoqué, si votre eau est dure, privilégiez un mélangeur. Son mécanisme est moins sujet aux problèmes de calcaire.  À l’inverse, un mitigeur thermostatique risque, à terme, de s'entartrer sous l’action du calcaire. Son fonctionnement s'en retrouvera bloqué.

Il existe de nombreuses marques de robinetterie pour la salle de bain, avec des designs variés et des caractéristiques différentes. Parmi les marques les plus populaires figurent Grohe, Hansgrohe, Duravit, Jacob Delafon et Roca. Chacune de ces marques offre des produits de qualité supérieure et des fonctionnalités intéressantes.

Exemples de produits de la robinetterie et leurs prix  

  • Un robinet monocorps de type mitigeur, avec un bec grande arche: environ 280 $. 

  • Une robinetterie espacée pour lavabo, avec bec grande arche: environ 390 $.

  • Un mélangeur mural espacé avec poignées en croix: environ 315$.

  • Un robinet de douche avec inverseur, de type mélangeur: environ 240 $. 

  • Un robinet électronique temporisé d’entrée de gamme: environ 160$.

Le prix ne fait pas tout en matière de design, puisqu’un robinet mitigeur à la forme originalement arrondie, avec une sortie d’eau de type cascade, est disponible pour environ 110$. Tandis qu’à l’autre extrémité de l’échelle des prix, vous pouvez vous offrir un robinet pour baignoire, avec douchette, en or brossé, pour une somme avoisinant les 2 300$.

 

Obtenir des soumissions pour la rénovation de votre salle de bain

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet de rénovation de salle de bain. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

 

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!


Dernière modification 2023-11-07

Liste des références


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Vous cherchez autre chose?


Table des matières


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Êtes-vous entrepreneur?

Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

Téléchargez le guide de prix en rénovation

Saisissez un courriel pour recevoir le guide des derniers prix de rénovation du marché.



Articles similaires

Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

5 minutes de lecture

Karine Dutemple • 07 nov. 2023

Comment rénover sa cuisine à bas prix : les matériaux

Pour beaucoup d’entre nous, entreprendre un projet de rénovation rime souvent avec de lourdes dépenses. Bien que le niveau de l’apport financier semble souvent un gage de satisfaction face au résultat final, il est toutefois possible de réaliser les rénovations tant espérées avec un budget plus restreint, sans sacrifier la qualité et l’aspect esthétique.

5 minutes de lecture

Karine Dutemple • 07 nov. 2023

Comment choisir les bons articles de plomberie pour la salle de bain?

Si l’apparence de votre salle de bain trahit son âge, il n’est pas impossible que l’idée de la rénover vous traverse occasionnellement l’esprit.

10 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Un revêtement de sol tendance et intemporelle avec le carrelage en travertin

Pierre typique du sud de la France, le travertin revient en force avec son irrésistible charme provençal et sa palette de couleurs qui s’agencent à tous les styles. On aime le côté unique de chaque pièce qui la transforme en une véritable œuvre d’art.  Façonné par la nature, chaque carreau arbore des fissures, des motifs, des cavités et des veines qui lui sont propres.

5 minutes de lecture

Léa Plourde-Archer • 07 nov. 2023

Des centaines d'idées pour vos projets de rénovations!

Vous cherchez des idées pour vos projets de rénovation et vos transformations de décors? Nous avons rassemblé ici des liens vers tous les articles publiés dans la catégorie ''Inspiration pour vos rénovations''. Ce faisant, vous pourrez découvrir les articles les plus pertinents pour mieux répondre à vos besoins. 

8 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Quoi savoir avant l’installation d’une hotte de cuisine ?

La hotte de cuisine est un appareil indispensable pour évacuer les odeurs et les produits de combustion des cuisines. Elle offre une multitude d'options et de fonctionnalités pour s'adapter à vos besoins et à vos envies. 


Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !