Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

Travaux intérieurs

10 minutes de lecture

Tout savoir sur le gaz radon dans les maisons

Travaux intérieurs

10 minutes de lecture

Tout savoir sur le gaz radon dans les maisons

Travaux intérieursTout savoir sur le gaz radon dans les maisons

Que connaissez-vous sur le radon, ce gaz présent au niveau du sol et que de plus en plus de gens redoutent? Bien que nous connaissons maintenant les dangers qu’il pose pour la santé et dont il est manifestement important de parler, encore faut-il savoir comment le mesurer et l'atténuer.

Tout savoir sur le radon

Qu’est-ce que le radon?

Le radon est un gaz inodore, incolore et sans goût qui résulte du processus de la décomposition de l’uranium dans les roches et le sol, processus après lequel il se libère dans l’air ambiant.

Lorsqu’il se libère dans l’air, le radon se divise en de très petites particules radioactives. Bien que cette dernière phrase n’inspire aucun réconfort, précisons d’abord que la libération du radon dans l’atmosphère n’est pas en soi un problème. En effet, il s’agit plutôt du contexte dans lequel le radon se répand qui peut devenir une source légitime de préoccupation.

À ce propos, disons que si le gaz se libère à l’extérieur, c’est-à-dire dans un environnement ouvert, le niveau de concentration du radon dans l’air sera insuffisant pour avoir un impact négatif sur la santé. Néanmoins, si le gaz s’échappe à l’intérieur d’un espace clos tel qu’un sous-sol ou un vide sanitaire, sa concentration deviendra telle qu’elle augmentera les risques de souffrir d'un cancer du poumon, risque qui est d’autant plus important pour les fumeurs.

Comment le radon entre-t-il à l’intérieur de votre maison?

Tel que nous l’avons mentionné précédemment, le radon se libère au niveau du sol. Comme la pression de l’air à l’intérieur de votre sous-sol est inférieure à celle présente à l’extérieur, cela fait en sorte d’aspirer l’air extérieur et donc le radon à l’intérieur. Bien entendu, pour que cette infiltration de radon puisse être possible, une ouverture doit permettre son entrée. 

L’air peut donc entrer à l’intérieur de votre sous-sol par l’intermédiaire de fissures à l’intérieur des fondations, de joints de construction ou de fenêtres mal réalisés, d’ouvertures autour des siphons de sol, d’espaces vides à l’intérieur des murs, des canalisations, des tuyaux d’évacuation, bref par tout type d’ouvertures qui offrent une porte d’entrée à l’air extérieur.

Notons que le radon peut même s’infiltrer à l’intérieur par les robinets, ces derniers pouvant permettre à une eau souterraine contenant du radon de rentrer à l’intérieur de la maison et de libérer des particules dans l’air.

Soulignons également qu’une accumulation de radon peut aussi prendre place à l’intérieur du vide sanitaire si la construction de celui-ci n’est pas suffisamment étanche.

graphique sur l'entrée du radon dans une maison

Photo: Wikipedia

Non seulement il est problématique que l’air contenant des particules de radon se retrouve enfermé dans votre maison, mais cela est d’autant plus vrai que les zones où l’accumulation se produit comme le sous-sol et le vide sanitaire ne disposent pas d’une ventilation optimale.

Tel que nous l’avons mis en évidence, le radon fait son entrée dans votre maison et s’y accumule en raison essentiellement d’un manque d’étanchéité et d’isolation, aussi bien qu’en raison d’une ventilation déficiente. Évidemment, si votre sol possède une forte concentration d’uranium ou de radon, vos risques de connaître une problématique en la matière en sont malheureusement accentués.

Mesurer le taux de radon dans votre maison

Pour ce faire, deux options s’offrent à vous. Premièrement, vous pouvez décider de mesurer vous-même le taux de radon grâce à une trousse de détection du radon, dont vous pouvez aisément faire l'achat dans un magasin de rénovation.

Vous devez installer le détecteur (le dosimètre) à l’intérieur de votre sous-sol ou de votre vide sanitaire en respectant la période de temps indiquée par le fabricant. Par la suite, le détecteur devra être envoyé à un laboratoire afin que ses données puissent être analysées.

Lorsque vous magasinerez votre trousse de dépistage du radon, vous aurez le choix entre des tests de courte ou de longue durée, c’est-à-dire entre des détecteurs à charbon actif et des détecteurs de traces alpha.

Notez qu’il est préférable de choisir la seconde option, car ce type de dosimètre permet d’obtenir des résultats plus précis. D’ailleurs, le détecteur de traces alpha est le dosimètre recommandé par Santé Canada. 

La seconde option disponible est de faire appel à un professionnel certifié, lequel devra effectuer une analyse sur une période minimale de trois mois. Au moment de choisir le professionnel avec qui vous ferez affaire, assurez-vous que celui-ci possède une certification en atténuation du radon et qu’il a donc réussi avec succès le Programme national de compétence sur le radon au Canada (PNCR-C).

Indépendamment de l’option retenue, le taux de radon dans votre maison sera mesuré en becquerel par mètre cube (Bq/m3). Le niveau de radon de votre sous-sol ou de votre vide sanitaire ne devrait pas excéder 200 Bq/m3, ce niveau étant la norme fixée par Santé Canada depuis 2007. Notez qu'au Québec, l'ancienne norme de 800 Bq/m3 est celle qui est toujours appliquée et ce, contre l'avis d'une grande majorité d'expert. 

détecteur pour mesurer le radon

Photo: Wikimedia Commons

Réduire le taux de radon dans votre maison

Parmi les correctifs et les mesures à mettre en place pour remédier à cette situation, soulignons d’abord le colmatage de toutes les ouvertures par lesquelles le radon peut s’infiltrer, celles-ci étant indiquées dans la première partie du présent article.

Ensuite, disons qu’il peut être judicieux d’installer un ventilateur récupérateur de chaleur, car celui-ci permettra d’évacuer l’air chargé de radon et de le remplacer par l’air extérieur. Ce système présente l’avantage d’éviter de façon substantielle la déperdition de chaleur et de conserver entre 50% et 80% de celle-ci.

En contrepartie, pareil système n’est efficace que si le taux de radon détecté se situe entre 400 et 600 Bq/m3 et si une grande différence de température existe entre l’intérieur et l’extérieur.

En troisième lieu, précisons que l’installation d’une petite pompe sous la dalle de béton de votre sous-sol est une excellente façon d’empêcher le radon de faire son entrée à l’intérieur en attaquant le problème à la source.

Dans les cas où le taux de radon se situerait entre 200 Bq/m3 et 400 Bq/m3, il est possible de réduire considérablement son niveau en aérant le sous-sol naturellement sur une base fréquente.

Néanmoins, cette technique présente plusieurs inconvénients dont d’abord l’impossibilité d’y avoir recours par temps froid si l’endroit aéré est utilisé, la variabilité de son efficacité (elle dépend des conditions atmosphériques) ainsi que l’obligation de laisser entrer les bruits parfois indésirables en provenance de l'extérieur.

Si le sous-sol ou le vide sanitaire n’est pas un endroit utilisé par les habitants de la maison, il est possible de l’aérer en tout temps, mais vous exposerez alors la pièce à des risques élevés de gel. Voilà pourquoi des mesures appropriées devront être prises pour éviter tout dommage aux canalisations ou aux conduites de chauffage.

Pour limiter la perte de chaleur, vous pouvez tout de même améliorer l’isolation du plancher entre les étages supérieurs de votre maison et le sous-sol ou le vide sanitaire, dépendamment de l’endroit qui est problématique.

Dans l'optique d'améliorer l'efficacité de cette technique, sachez qu’il est préférable que les ouvertures se trouvent sur plusieurs murs afin de maximiser la circulation de l’air.

vide sanitaire

Photo: Wikipedia 

Qu’en est-il de la ventilation par air pulsé? Celle-ci consiste à ventiler par temps confortable tous les paliers de l’habitation et uniquement le sous-sol ou le vide sanitaire par temps froid (en prenant les mesures nécessaires pour éviter les dommages dus au gel). L’air pulsé doit être évacué par un système de chauffage central ou par les fenêtres.

Comme la mauvaise installation de ce système peut avoir l’effet contraire que celui souhaité, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour sa mise en place.

Abordons maintenant l’utilisation de la pressurisation. Celle-ci consiste à garder la pression des étages supérieurs de la maison à un niveau plus élevé que celle du sous-sol ou du vide sanitaire. Par la suite, l’air des paliers au niveau du sol est soufflé à l’intérieur du sous-sol ou du vide sanitaire.

Comme sa pression est supérieur à l’air qui s’y trouve, cela crée un phénomène de surpression qui entraîne l’expulsion de l’air contaminé. Pour que cette technique d’atténuation du radon fonctionne, il est tout de même nécessaire de préciser que l’étanchéité entre le sous-sol ou le vide sanitaire et le reste de la maison doit être optimal.

Enfin, terminons en parlant de la dépressurisation du sol. Cette technique éprouvée consiste à installer à l’intérieur du plancher du sous-sol un tuyau équipé d’un ventilateur. Ce dernier permet d’aspirer efficacement l’air contenant du radon présent sous la maison et évite à celui-ci de faire son entrée à l’intérieur.

D’ailleurs, l’air vicié est évacué près du toit et le plus loin possible des fenêtres, évitant ainsi que cet air chargé de radon ne rentre dans la maison. Si la dalle est très peu perméable, il peut être nécessaire d’installer un plus grand nombre de drains d’aspiration. Notez que l’efficacité de cette technique est attestée par une étude menée par Santé Canada.

L'infiltration de radon: attention aux mythes

Alors que l’on pourrait avoir tendance à croire que l’infiltration au radon est une problématique exclusive aux vieilles maisons, il semble que cela ne soit pas vrai. En effet, le contraire serait plus proche de la vérité.

À ce sujet, une étude effectuée par Aaron Goodarzi (titulaire de la Chaire de recherche sur les maladies causées par l’exposition aux radiations à l’Université de Calgary) et mise de l'avant dans le cadre de l'émission La Facture illustre que plus une maison est récente et plus il est probable qu’elle affiche une concentration élevée de radon. 

Cette affirmation est appuyée par le fait que 21% des maisons construites après 1974 affichent un taux de radon supérieur à 200Bq/m3. Pour les maisons bâties avant 1974, cette proportion descend plutôt à 11%.

Autre mythe débouté : celui attestant que la présence de radon n’est un problème que pendant la saison froide. Si l’usage de climatiseurs ou bien l’ouverture des fenêtres en été peuvent favoriser l’évacuation d’une partie du gaz nocif, il faut savoir que cela n’est pas toujours le cas.

En effet, le chercheur mentionne que certaines maisons ont une concentration de radon aussi élevée en été qu’en hiver.

Un taux de radon trop élevé est-il un vice caché? 

Bien que peu de cas au Canada font état de poursuites relatives à la présence de radon, il est possible de statuer qu’une présence trop élevée de radon dans le sol peut être considérée comme un vice caché.

En effet, si le problème est présent au moment de la vente, qu’il est invisible à l’œil nu, qu’il est grave (qu’il dépasse le niveau réglementaire) et que l’acheteur n’est pas mis au courant de son existence lors du processus de vente, alors il est possible de conclure à la présence d'un vice caché.

Prenons soin de souligner que même si l'actuel propriétaire n'a pas connaissance de l'existence de cette situation problématique, un niveau trop élevé de radon peut tout de même être reconnu comme un vice caché aux yeux des tribunaux. Il se peut néanmoins que certaines réserves soient émises concernant la décision de ne pas avoir effectué de test préalablement à l'achat, tel qu'il est recommandé de le faire. 

Dans le même ordre d’idées, il faut savoir que le vendeur est tenu de déclarer tout travaux d’atténuation du radon, et ce, même si les mesures mises en place ont permis de corriger la situation.

Obtenir des soumissions pour votre projet de rénovation de maison 

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet de rénovation de maison. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!


Dernière modification 2023-11-07

Liste des références


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Vous cherchez autre chose?


Table des matières


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Êtes-vous entrepreneur?

Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

Téléchargez le guide de prix en rénovation

Saisissez un courriel pour recevoir le guide des derniers prix de rénovation du marché.



Articles similaires

Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

10 minutes de lecture

Karine Dutemple • 07 nov. 2023

Comment déboucher vos canalisations en toute sérénité ?

Tout propriétaire de maison redoute les problèmes de plomberie, que ce soit pour les dommages qu’ils peuvent occasionner ou bien en raison des coûts impliqués pour les résoudre. Pour autant, le débouchage de canalisation n’est pas qu’une affaire de professionnels. De nombreuses possibilités s’offrent à vous, mais attention, certaines peuvent endommager vos tuyauteries. 

5 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Chauffe-eau : l’allié de votre confort

Élément indispensable dans un foyer, le chauffe-eau est un appareil qui permet d’obtenir de l'eau chaude. Il ne peut être dissocié du confort de vie dans un logement.

8 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

7 alternatives à la pierre pour un comptoir de cuisine

Les comptoirs de cuisine en pierre sont certes très populaires, mais il existe d’autres alternatives à ce type de matériau. Si vous êtes à la recherche du matériau idéal pour votre comptoir de cuisine, il est normal que vous soyez perdus parmi tous les modèles proposés.

4 minutes de lecture

Karine Dutemple • 07 nov. 2023

Les projets de rénovation qui requièrent un ingénieur

Les rénovations de grande envergure offrent de nombreuses possibilités d'enrichir la vie de votre famille et de vos proches. Évidemment, tout le monde n’est pas familier avec les rouages internes des travaux de rénovation résidentielle. Si le projet est trop gros pour que vous puissiez l’accomplir vous-même, vous vous demandez probablement qui vous pourriez engager pour vous aider à faire avancer les choses. Travailler avec un ingénieur vous offrira une façon d’éviter les malfaçons et de vous assurer que la solidité de votre maison n’est pas compromise.

5 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Quoi faire si le sous-traitant de votre entrepreneur cause des problèmes

En tant que client, vous avez fait appel à un entrepreneur pour réaliser des travaux de construction ou de rénovation. Celui-ci s’en remet à un sous-traitant pour effectuer une partie du mandat. Tout d’abord, sachez que cette pratique est tout à fait légale au Québec. L’entrepreneur général, par manque de temps ou parce qu’il n’est pas spécialisé dans un domaine donné, va par exemple sous-traiter des travaux d’électricité, de plomberie ou de climatisation.


Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !