Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur

Insonorisation de maison : matériaux et techniques

Dernière modification: 2018/03/21 | 3 mins

Rien n'est plus désagréable que d'entendre les conversations de ses voisins et le bruit occasionné par les autres occupants de la maison en raison d'une mauvaise insonorisation. Voici ce qu'il faut savoir à ce sujet, pour pouvoir profiter de la quiétude de sa maison. 

Les bruits à l’intérieur d’une maison

Tout d'abord, il existe deux grandes catégories de sons ambiants : les bruits d'impacts, comme les pas, et les bruits aériens, autrement dit, tout ce qui relève de la voix et des sons émanant des systèmes de son et des télévisions, par exemple.

Salon insonorisé

Photo: Pexels

L’Indice de Transmission de Son (ITS)

Plusieurs indices peuvent nous renseigner sur les propriétés d’insonorisation d'un produit, en fonction du type de bruit.

Pour les bruits aériens, il faudra regarder l'indice de transmission de son (ITS), aussi connu sous son nom anglais : sound transmission class (STC). Cet indice détermine le degré d'atténuation du son, entre deux pièces. Selon le Code de construction (2005), l'ITS minimal devrait être de 50. La valeur de l'indice est proportionnelle à la réduction de décibels procurée par le matériau. Ainsi, avec un indice de 50, la propagation des décibels est diminuée de 50.

50. Cela signifie que si deux individus entretiennent une conversation dans une pièce et qu'une personne se trouve de l'autre côté, elle pourrait entendre de façon très minime ce qui est dit. Par contre, si les individus venaient à se crier après, le bruit passerait à travers le mur À ce niveau, certaines fréquences de musique peuvent également être entendues, surtout lorsque le voisin fait jouer sa musique à très haut volume.

55. On peut entendre les basses fréquences, mais les conversations sont désormais inaudibles. Dans son ensemble, le niveau d'insonorisation est très bon.

60. À moins que le voisin ne fasse jouer sa musique extrêmement fort, on ne devrait pas entendre ce qui se passe, sauf peut-être quelques basses fréquences, mais à un volume moindre.

Fait intéressant, il existe aussi un indice pour le second type de bruits : l'indice d'isolement aux bruits d'impacts (IIC). Par contre, il n'y a pas de norme spécifique pour cet indice, dans le Code de construction.

Évidemment, plus l'indice est élevé, meilleures sont les capacités d’insonorisation des murs. En plus de réduire les bruits ambiants, une sonorisation efficace permettra aussi de diminuer de façon considérable le passage des courants d'air, ce qui est très pratique, autant en été qu'en hiver.

Femme qui porte des écouteurs

Photo: Pexels

Les matériaux utilisés pour l'insonorisation de maison

Parmi les matériaux employés pour améliorer l'insonorisation d'une pièce, on retrouve la laine d’insonorisation, les barres résilientes et les scellants acoustiques, entres autres. La fibre cellulosique est également utilisée pour ce type de situation.

En plus d'insonoriser, cette fibre possède aussi des propriétés isolantes. Elle est composée de fibres de bois recyclées et ignifugées, ce qui fait d'elle un très bon choix pour l'environnement. Par contre, on dit de cette dernière qu'elle ne réduit pas complètement les bruits d'impacts.

Les méthodes d’insonorisation à prioriser sont l’isolation des plafonds, des murs et des planchers.  Pour l’insonorisation au plafond, il existe deux options principales, soit l’isolation acoustique avec retrait du plafond et l’isolation sans retrait du plafond. Cette deuxième option revient à ajouter une deuxième couche de planches de gypse sous le plafond actuel.

Vous aimeriez en savoir davantage sur les techniques d’insonorisation et leurs méthodes d’installation? Consultez notre article Quelles sont les meilleures techniques d’insonorisation acoustique? pour en savoir davantage à ce sujet et pour découvrir les instructions de base associées à chacune des méthodes.

L’acousticien : spécialiste de l’insonorisation de maison

Pour savoir quelle option choisir, vous pouvez faire appel à un spécialiste, l'acousticien. Pour environ 500$, ce dernier sera en mesure de trouver quelle solution choisir afin d'enrayer les problèmes d'insonorisation, en fonction de l'architecture du bâtiment et de ses composantes. Comme l'insonorisation est une dépense importante, puisque dans une grande partie des cas, il faut s'attaquer aux murs, il est primordial d'avoir les bons outils et informations avant de procéder aux travaux.

Vous cherchez d’autres conseils pour réduire la quantité de bruit qui circule dans votre demeure? Notre article 10 façons d’améliorer l’insonorisation de votre maison, qui présente différents travaux de rénovation ainsi que des astuces simples pour arriver à vos fins.

Obtenir des soumissions pour votre projet d'insonorisation

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour vos travaux d'insonorisation. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n'avez qu'à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d'entreprises spécialisés en isolation.



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez nos Conditions d'utilisation


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet d'insonorisation
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez nos Conditions d'utilisation


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités
56485
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
6280
Délai moyen de notre réponse
Une heure