Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Karine Dutemple
Karine
Dutemple

(Rédactrice)
Table des matières

Comment choisir son thermostat?

Dernière modification: 2019/04/16 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Profiter d’une température confortable à l’intérieur de son foyer est quelque chose sur laquelle il est difficile de faire un compromis. Voilà pourquoi il est indispensable de choisir avec soin son thermostat. Mais quelles sont les options disponibles sur le marché et quelles sont leurs caractéristiques principales?

Les différents types de thermostats

Le thermostat mécanique (bimétallique ou à roulette)

Si votre maison n’est pas une construction récente, il est possible que celle-ci soit encore munie de thermostats mécaniques. Ces derniers, également connus sous le nom de thermostats à roulette ou bimétalliques, portent très bien leur nom. En effet, ils sont constitués d’un bouton de réglage à roulette et d’un boîtier abritant deux lames (une fixe et une mobile). La dernière d’entre elles est fabriquée à partir de deux métaux dont le coefficient d’expansion diffère.

Comment ce type de thermostat au coût abordable fonctionne-t-il exactement? Sous l’effet de la température descendante du thermostat, les deux lames s’activent et leurs extrémités entrent en contact. Cette réaction permet de mettre en marche le système de chauffage. Au contraire, lorsque la température atteint le niveau souhaité, les lames se séparent et le système s’arrête.

Si l’installation de ce système de chauffage est de moins en moins répandue, cela est dû à plusieurs désavantages de taille. Premièrement, les thermostats mécaniques sont moins sensibles aux écarts de température que les thermostats programmables et font souvent varier la température de 2 à 5 degrés. Ce faisant, il est souvent nécessaire de réajuster la température à la hausse ou à la baisse, ce qui donne l’impression qu’il fait toujours trop chaud ou trop froid.

thermostat mécanique_Soumission Rénovation

Photo: Wikipédia

Dans un second temps, disons que ces thermostats ne sont pas reconnus pour leur grande rapidité. De ce fait, il faut faire preuve de patience avant de pouvoir profiter d’une température ambiante plus confortable. Disons aussi que son mode de fonctionnement a parfois comme effet de faire contracter ou dilater les lames des plinthes.

Cependant, il ne faut pas oublier que ce type de thermostat peut tout de même se montrer utile dans certains cas de figure. En effet, si votre système de chauffage est alimenté à partir d’une source électrique instable, un thermostat mécanique permet d’éviter la surchauffe du système.

Les thermostats électroniques

Le thermostat électronique classique (non programmable)

Le thermostat électronique fonctionne à partir d’un contrôleur à pulsation et offre une lecture de la température à toutes les 15 secondes. Ces lectures dont les intervalles sont particulièrement rapprochées permettent de jouir d’une température ambiante stable, réduisant à la fois les pertes énergétiques et l’inconfort. À ce propos, disons que le recours aux thermostats électroniques permet d’économiser entre 4% et 10% des frais de chauffage. Au moment de choisir son nouveau thermostat, il ne faut tout de même pas oublier de prendre en considération la force de vos plinthes.

Si vous avez une thermopompe, sachez que celle-ci peut être contrôlée autant par un thermostat intérieur qu’extérieur. Si votre thermostat est situé à l’extérieur, deux options s’offrent à vous, la première de celles-ci étant un modèle utilisé pour les thermopompes à air. Ce modèle s'arrête de fonctionner lorsque la température descend sous un niveau préalablement fixé. Le second modèle, pour sa part, est souvent utilisé pour les thermopompes standards et module la mise en marche de l’appareil en fonction des conditions météorologiques.

Vous avez un projet d’air climatisé ou de chauffage en tête?

Remplissez le formulaire pour être mis en relation avec des entrepreneurs certifiés!

Le thermostat électronique programmable

Si son mode de fonctionnement est somme toute semblable au thermostat électronique classique, il faut dire que le modèle programmable offre un meilleur contrôle de la température que ce dernier. En effet, il offre la possibilité de régler automatiquement la température au sein de chaque pièce à l’aide d’une minuterie, offrant même une option de programmation dite variable. Ce mode de régulation de la température et notamment la flexibilité qu’il offre permet de réduire considérablement les frais de chauffage (entre 4% et 5% par tranche de 3 degrés Celsius sur une période de 8 heures).

Si certains songent déjà aux très généreuses économies qu’ils pourraient faire en réduisant drastiquement la température intérieure lors d'une absence, il faut prendre le temps de faire une mise en garde concernant les effets négatifs pouvant résulter de cette pratique, dont l'augmentation des problèmes d’humidité et de condensation, si ceux-ci sont déjà présents.

thermostat électronique_Soumission Rénovation

Photo: Wikipédia

Comme ce type de thermostat est plus cher que son homologue non programmable, il faut prendre note que son installation dans une propriété où la température n’a pas besoin de varier au cours de la journée est un investissement non nécessaire. Dans ce cas, un modèle non programmable peut amplement suffire.

Il faut savoir que certains modèles de ce type offrent la possibilité de programmer une température pour la semaine (du lundi au vendredi) et une autre pour la fin de semaine. D’autres modèles permettent, pour leur part, de régler trois niveaux de température : un pour la semaine (du lundi au vendredi également), un pour le samedi et un autre pour le dimanche.

Le thermostat communicant/intelligent

Il ne suffit que de lire son nom et on se doute déjà que ce thermostat est le modèle d’entre tous qui possède le plus haut degré de perfectionnement. Pouvant être contrôlé à distance, le thermostat communicant/intelligent permet de bénéficier d’un contrôle optimal de la température. Connecté au réseau sans fil de votre maison, le contrôle peut se faire à partir d’une tablette, d’un ordinateur portable ou d’un téléphone intelligent.

Hormis cet avantage fort louable et que l’on lui reconnaît d’emblée, disons que sa versatilité lui fait également honneur. En effet, ce type de thermostat peut être utilisé avec des plinthes électriques et des convecteurs, autant qu'avec un système de chauffage central à air pulsé ou d'une thermopompe. Systèmes de climatisation, de chauffage, de ventilation et d’humidification, rien n'est à son épreuve!

Bien qu’on parle souvent de lui pour les caractéristiques que nous venons tout juste de mentionner, il ne faudrait pas oublier de préciser que le thermostat communicant/intelligent modifie lui-même le niveau de chauffage et de climatisation en fonction de la fluctuation des conditions météorologiques. Il est possible d’encadrer cette régulation automatique grâce à la réception d’avis lorsque la température monte ou descend sous des limites préétablies, permettant alors de réajuster la température ambiante réglée en mode automatique. Fait intéressant, disons que le thermostat intelligent enregistre des données sur vos habitudes de régulation et qu’il peut, dépendamment de celles-ci, rendre ce réglage automatique pour vous.

Voilà donc une option qui offre un juste équilibre entre automation et contrôle et qui fait de ce thermostat un choix rarement regretté de la part de ceux qui en font l’acquisition. Pour ceux qui souhaitent garder l’œil sur leur consommation d’énergie, sachez que le thermostat communicant/intelligent permet d’y avoir accès en tout temps, contribuant ainsi à maximiser vos efforts pour réduire votre facture de chauffage. Précisons sur ce point que cet objectif n'est atteignable que si vous mettez à profit la fonction de programmation.

Comme vous vous en doutez déjà, les fonctionnalités avancées de ce type de thermostat sont synonymes d’un prix supérieur pouvant aller jusqu’à quatre fois le prix d’un thermostat conventionnel. Pour cette raison, il est essentiel de peser le pour et le contre de son achat, d’autant plus que la programmation de la température n’est pas une fonctionnalité indispensable si une température constante à l’intérieur vous convient.

Toutefois, notons que cette fonction permet de faire quelques économies sur la facture de chauffage, permettant éventuellement de rentabiliser l’investissement qu’implique son achat. Si vous souhaitez en faire l’acquisition, vous pourriez être un peu désemparé devant la complexité de son processus d’installation. De ce fait, il est souvent préférable d’avoir recours à un technicien chauffagiste qui saura s’en charger.

Les types de thermostats en bref

Type de thermostat Mode de fonctionnement Avantages Désavantages
Mécanique (à roulette/bimétallique)
  • à partir d'une roulette et d'un boîtier à deux lames qui réagissent sous l'effet de la température
  • peut se montrer utile pour les appareils dont l'alimention en électricité provient d'une source instable
  • est disponible à un coût abordable 
  • est moins sensible aux écarts de température
  • implique de réajuster constamment la température
  • est peu rapide
  • peut entraîner la dilatation ou la contraction des lames des plinthes
Électronique non programmable
  • à partir d'un contrôleur à pulsation offrant une lecture à toutes les tranches de 15 secondes
  • permet le maintien d'une température relativement stable
  • réduit l'inconfort
  • permet de réduire les frais de chauffage
  • n'offre pas les avantages relatifs à la programmation
Électronique programmable
  • semblable à celui du modèle électronique programmable
  • offre un meilleur contrôle de la température que le modèle non programmable
  • offre la possibilité d'une programmation variable
  • permet de réduire les frais de chauffage
  • plus cher que le modèle non programmable
Communicant/intelligent
  • à distance à partir d'un mobile
  • versatile (peut être utilisé avec beaucoup de systèmes)
  • s'ajuste en fonction de la température externe 
  • permet un suivi étroit de la consommation énergétique
  • s'autorégule en fonction de vos habitudes de consommation
  • très dispendieux
  • exige l'utilisation de la programmation pour faire des économies
  • difficile à installer

 

Obtenir des soumissions pour le projet de climatisation et de chauffage

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour un projet de climatisation ou de chauffage. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 844 410-1112 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

Vous cherchez quelque chose d'autre?



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet de thermostat
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
101730
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
7385
Délai moyen de notre réponse
Une heure