Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Karine Dutemple
Karine
Dutemple

(Rédactrice)
Table des matières

Quelles sont les meilleures techniques d'insonorisation acoustique?

Dernière modification: 2018/10/24 | Temps de lecture approximatif 5 mins

Si le bruit fait partie du quotidien de chacun, il n’en reste pas moins que son omniprésence est une source de désagrément au sein de la demeure familiale. Afin que tous profitent d’une quiétude convenant à leurs activités respectives et ne subissent pas le bruit engendré par les activités des autres membres du foyer, une isolation acoustique de qualité est de mise.

Les recommandations à cet effet étant particulièrement nombreuses, il est important d’avoir les outils nécessaires pour déterminer la validité des techniques d’isolation acoustique proposées. Voici donc une présentation des meilleures méthodes, lesquelles respectent les principes essentiels de l’isolation acoustique.

Les principes importants de l'insonorisation acoustique

Le respect de certains principes de base permet de déterminer la valeur d’une méthode d'insonorisation. De prime abord, il est impératif de choisir le matériau d’isolation le plus lourd possible. En effet, plus la masse de celui-ci sera élevée, plus il sera isolant.

Dans un second temps, il faut à tout prix éviter ce qui est communément désigné comme « l’effet tambour ». L’effet tambour se réfère à la réverbération des ondes en raison de la présence de creux à l’intérieur des cavités d’une structure. Il faut donc éviter les espaces vides au maximum.

En dernier lieu, il importe de respecter le principe de désolidarisation. Ce principe sous-tend l’importance de séparer les différents éléments de la structure à isoler afin de limiter la propagation du son à l'endroit sur lequel celui-ci se répercute en premier.

Les méthodes d'insonorisation à prioriser

Isolation des plafonds

Deux techniques sont recommandées concernant l’isolation d’un plafond, elles-mêmes détaillées par CAA-Québec. Voici les étapes à suivre pour chacune de ces options:

Isolation acoustique avec retrait du plafond :

  1. Vous devez retirer le plafond et les fourrures de bois fixés aux solives;
  2. Ensuite, insérez l’isolant (fibre de verre, fibre de roche ou fibre de cellulose) entre les solives du plancher. Comblez la cavité;
  3. Fixez des profilés métalliques souples à chaque tranche de 24 pouces sous le plancher;
  4. Posez deux épaisseurs de planches de gypse de ½ pouce, vissées aux profilés avec chevauchement des joints de 12 pouces ou plus d’une couche à l’autre;
  5. Appliquez un joint de scellant acoustique sur tout le périmètre de la jonction mur/plafond entre les deux couches de gypse pour assurer une étanchéité optimale.

Isolation sans retrait du plafond (consistant à ajouter une deuxième couche de planches de gypse sous l’actuel plafond):

  1. Mettre en place des colombages de métal standards de 2 ½ pouces vissés à chaque tranche de 24 pouces aux fourrures de bois du plafond existant;
  2. Insérez des coussins de laine de fibre de verre rose de 2 ½ pouces entre les colombages;
  3. Fixez une couche de planches de gypse de ½ pouce aux colombages.

Notez qu’il est préférable d’employer des plaques de gypse à affaiblissement acoustique pour accroître l’efficacité de l’isolation. Bien qu’il soit possible de procéder à l’installation de panneaux en fibre de bois, prenez acte du fait que ceux-ci sont généralement moins efficaces que les panneaux de gypse.

L’isolation du plancher

Dans la mesure où vous désirez sélectionner un nouveau revêtement de plancher, il serait judicieux de choisir un revêtement léger. En effet, ceux-ci ont un plus faible degré de conduction du bruit d’impact.

Si vous possédez un plancher flottant, installez une membrane acoustique sous celui-ci. Ce type d’installation est particulièrement efficace et représente un investissement monétaire somme toute minimal. Peu importe le type de membrane que vous choisissez (en mousse alvéolée, en caoutchouc, en fibre de coton ou en polyéthylène), évitez de choisir une membrane trop mince ou ferme. Il en résulterait nécessairement une moins grande efficacité par rapport à l'absorption des bruits d'impacts. En aucun cas, les joints des planches ne doivent bouger. 

Le plancher parfaitement isolé devrait être composé de deux contre-plaqués (un de 5/8 de pouce et l'autre de 3/8 de pouce) cloués ensemble. En aucun cas, le contreplaqué ne doit être cloué sur la membrane, il ne doit que reposer sur celle-ci.

Si vous avez un plancher de bois franc, la technique souvent recommandée est celle du double encollage. Il s'agit de coller la membrane acoustique directement sur le plancher, pour ensuite recouvrir la surface d'une autre épaisseur de plancher.

Plancher_Soumission Rénovation

Photo: Pixabay

L’isolation des murs

Concernant les techniques pouvant être employées pour l’isolation des murs, il est possible d’isoler les murs en utilisant une double épaisseur de panneaux de gypse (idéalement de 5/8 de pouce), cette technique étant beaucoup plus efficace que l’usage d’un panneau de fibre de bois et d’un panneau de gypse. La double épaisseur doit toujours être posée sur des barres résilientes et ne jamais être déposée directement sur les colombages. Cette technique a l’avantage de permettre l’isolation sans recourir à l’ouverture des murs.

Une autre option serait de procéder à l’insonorisation grâce au remplissage des cavités, que ce soit avec de la laine de roche, de la laine de verre ou une injection de cellulose. Toutefois, prenez note que l’injection de cellulose sera la plus coûteuse, car elle requiert l’expertise d’un professionnel. Cette dernière option possède néanmoins un degré supérieur d’efficacité par rapport aux autres options qui s’offrent à vous.

La pose de barres résilientes est également une avenue intéressante. En tant qu’intermédiaire entre les colombages et les panneaux de gypse, elle permet de limiter la répercussion des bruits de façon considérable.

Notez que l’usage d’un scellant acoustique est toujours de mise pour assurer la pleine étanchéité des murs.

Le prix des isolants pour l'insonorisation

Au niveau des prix, l’injection de cellulose revient à 1.00$ le pied carré (pour une maison neuve avec injection de 9 à 12 pouces d’épaisseur). Vous devrez débourser 2.00$ du pied carré pour une maison déjà construite, car l’entrepreneur devra percer les murs et le plafond pour l’injection de la mousse dont l’épaisseur minimale devra, dans ce cas, être d’au moins 12 pouces d’épaisseur.

Si vous optez pour de la laine de verre, vous devrez payer entre 30$ et 35$ pour couvrir un espace de 50 à 88 pieds carrés. Les sections de 23 pouces coûteront, pour leur part, un montant de 45$ à 50$ et vous permettront de couvrir un espace de 75 à 135 pieds carrés.

De leur côté, les panneaux acoustiques coûteront entre 15$ et 25$ pour une surface de 32 pieds carrés. Les panneaux de gypse seront d’un coût comparable aux panneaux acoustiques. Concernant les membranes acoustiques installées sous les planchers, vous devriez être en mesure de vous en tirer en déboursant de 0.70$ à 2.50$ le pied carré.

*Ces prix sont inscrits à titre indicatif et peuvent varier. Source d'info: Légitime Dépense 

Quelques conseils supplémentaires

Petit conseil pour favoriser l’insonorisation de votre maison, remplacez les portes creuses ou vides avec des portes pleines. Ces dernières devraient idéalement être munies d’un coupe-froid dans le bas de la porte.

Si vous posez des moulures, évitez de laisser un espace libre entre celles-ci et le plancher. La moulure doit être appuyée sur une bande résiliente (le plus souvent en silicone) pour éviter que la présence d’un espace de flottement entraîne une répercussion des bruits d’impacts.

Le mot d’ordre à retenir pour une structure isolante de haute efficacité est de la constituer à l’aide d’un nombre minimal de trois matériaux résilients.

Photo de couverture : Pixabay

Karine Dutemple

Obtenir des soumissions pour l’isolation acoustique de votre demeure

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet d’isolation acoustique. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre insonorisation acoustique
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
74123
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
6611
Délai moyen de notre réponse
Une heure