Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Sara Belaid
Table des matières
Sara
Belaid

Femmes en construction: 5 ressources pour vous accompagner

Dernière modification: 2019/06/17 | Temps de lecture approximatif 7 mins

Aujourd’hui encore, les femmes sont sous-représentées dans l’industrie québécoise de la construction. Pourtant, nombreuses d’entre elles n’hésitent pas à se former pour se frayer une place dans ce domaine majoritairement masculin. Fin 2017, on dénombrait environ 3000 femmes dans le secteur de la construction, soit moins de 2% de la main-d’œuvre totale. Ceci nous indique qu’il reste beaucoup à faire pour promouvoir la mixité sur les chantiers.

Dans le but de soutenir les femmes de la construction, des associations d'employeurs et des syndicats se sont unis pour lutter contre les inconduites, le harcèlement et l'intimidation à caractère sexuel sur les chantiers de construction. Une ligne d’aide téléphonique (1 844 374-4149) a également été mise en place pour permettre aux victimes de se faire entendre.

Si vous hésitez encore à vous lancer dans l’aventure en devenant une femme entrepreneure en construction, sachez qu’il existe de multiples ressources pour vous aider à aller de l’avant avec votre projet d’entrepreneuriat.

5 ressources pour accompagner les femmes entrepreneures en construction

Entreprise femme en construction entrepreneure

Photo: Deposit Photo

1. Le programme 2F2C de la CESGM

Lancé en 2016 par Constructo et la CESGM, le programme 2F2C vise à soutenir l’entrepreneuriat féminin par le biais de formations préparatoires aux examens de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) dont la réussite est nécessaire à l’obtention d’une licence d’entrepreneur général ou d’entrepreneur spécialisé.

Cette initiative a vu le jour après un constat de Loraine Groulx, vice-présidente aux opérations de la Corporation des Entrepreneurs Spécialisés du Grand Montréal (CESGM) «Les femmes disposent de très peu de moyens pour démarrer leur entreprise ou prendre la relève d’une entreprise existante».

2F2C a rapidement connu un grand succès, puisque les formations affichaient toutes complet six mois à peine après le lancement. Ce programme est gratuit et exclusif aux femmes. Chaque année, il permet à des dizaines d’entre elles de devenir répondantes de la RBQ, faisant évoluer les mentalités dans le domaine de la construction.

Voici "5 raisons de devenir entrepreneur en rénovation".

Entreprise femme en construction entrepreneure

Photo: Deposit Photo

Témoignage de Sonia Valériote entrepreneure de la compagnie S-Ken Construction Inc.

Sonia Valéoriote a suivi la formation 2F2C en octobre 2016 avant de lancer son entreprise de construction et de rénovation avec son conjoint dans les mois qui ont suivi. Elle témoigne :

« J’ai découvert cette formation complètement par hasard en allant à la CESGM me renseigner pour mon conjoint qui souhaitait démarrer une entreprise en construction. Auparavant nous faisions de l’autoconstruction, c’est d’ailleurs cette expérience qui m’a motivée à suivre cette voie. La formation 2F2C m’a été d’une très grande aide pour réussir l’examen de la RBQ. Depuis j’ai fait ma carte de membre à la CESGM, ce qui me donne accès à divers séminaires et événements de réseautage et me permet de bâtir un solide réseau dans le secteur de la construction. »

« Si j’ai un message à faire passer aux femmes souhaitant démarrer leur entreprise en construction, c’est de ne surtout pas hésiter et de foncer dans cette voie. La formation 2F2C est certes une formation intensive qui demande énormément de rigueur et de travail sur les deux jours, mais elle est très gratifiante et très instructive » poursuit-elle.

Intéressée à vous inscrire au programme 2F2C? Obtenez plus d’informations sur cette page de la CESGM.

entrepreneure femme en construction

Photo: Pixabay

2. Les Elles de la Construction, un projet de mentorat réservé aux femmes

Les Elles de la Construction est un organisme qui existe depuis 2010 et dont la principale mission est de promouvoir les intérêts et les droits des femmes dans le domaine de la construction en favorisant leur intégration au marché du travail. L’objectif de cette association est d’encourager les femmes du secteur à tous les niveaux: femmes entrepreneures, femmes chargées de projet, femmes professionnelles et femmes de métier.

Les Elles de la construction organisent de nombreux événements tels que des 5@7 et des remises de prix pour permettre aux femmes de la construction d’échanger, de réseauter et de se donner de la visibilité.

Grâce à l’appui financier de la Commission de la Construction du Québec et du Secrétariat à la condition féminine, les elles ont lancé deux programmes de mentorat à destination des femmes souhaitant dynamiser leur carrière en construction :

  • Mentorat pour les femmes de métier;
  • Mentorat pour les femmes issues de l’immigration ou de minorités culturelles.

Ces deux programmes sont accessibles gratuitement et incluent des formations et des ateliers de réseautage entre mentorés pour aider les participantes à faire carrière en construction.

Pour en savoir plus, consultez cette page consacrée au mentorat. Il est à noter que les programmes concernent uniquement les femmes établies dans la Grande région de Montréal.

entrepreneure femme en construction

Photo: Pixabay

Témoignage de Sara Cautain gestionnaire de la compagnie de construction et de rénovation Bâtitelle Inc.

« J’ai lancé mon entreprise après avoir déménagé de Montréal pour m’installer à Trois-Rivières. J’étais charpentière-menuisière, mais je n’étais pas intéressée à refaire mes preuves auprès des employeurs afin de démontrer mes compétences. Il faut dire qu’en tant que femme, il est d’autant plus dur de trouver un emploi et de se faire une place parmi le reste des ouvriers. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussée à lancer ma propre compagnie, en devenant femme entrepreneure en construction. »

Sara Cautain n’a pas eu besoin de passer d’examen pour obtenir un permis de la RBQ. Elle a suivi le programme Gestion d’une entrepris de la construction à l’École des métiers de la construction de Montréal. Une formation de 450 heures, qui donne automatiquement accès à la licence d’entrepreneur après avoir validé l’ensemble des modules. Ce programme est offert en soirée (de 17h à 22h), ce qui permet aux élèves de garder leur emploi tout en suivant la formation.

Quand on lui pose des questions concernant les difficultés qu’elle a pu rencontrer dans le passé et maintenant qu’elle est entrepreneure, Sara Cautain nous répond qu’en réalité, il beaucoup plus facile d’être femme entrepreneure qu’ouvrière sur un chantier de construction. Pour cette principale raison, elle encourage vivement les femmes à sauter le pas en lançant leur propre compagnie de rénovation.

« La plupart du temps, ce sont les femmes qui décident des rénovations à effectuer dans une maison. De ce fait, mes clients sont principalement des femmes. Elles ne regardent pas si l’entrepreneur est un homme ou une femme, elles cherchent davantage à s’entendre avec l’entrepreneur pour avoir des travaux de qualité, ce qui est très encourageant! » conclut-elle.

Découvrez "Comment lancer son entreprise en rénovation".

Femme entrepreneure construction

Photo: Pixabay

3. Le Programme pour la formation des femmes en entreprise, une ressource de la CMMTQ

La Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) regroupe plus de 2600 entrepreneurs spécialisés œuvrant dans le domaine de la mécanique du bâtiment et plus particulièrement en plomberie et en chauffage.

Parmi les formations offertes par la CMMTQ, on retrouve le Programme pour la formation des femmes en entreprise. Entièrement financé par le Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction (FFSIC), ce programme vise à former et à outiller les femmes ainsi que leurs équipes de travail. Une démarche qui favorise l’accès, l’intégration et le maintien en emploi des femmes dans l’industrie, en plus de diversifier leurs apprentissages sur les chantiers.

L’un des principaux objectifs du programme consiste à encourager les entreprises à embaucher les femmes ayant suivi cette formation. D’ailleurs, une aide représentant 30% du salaire de l’employée sera versée par le Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction (FFSIC), et ce, jusqu’à concurrence de 10 000$ et pour une durée maximale de 52 semaines.

La CMMTQ soutient également les femmes en offrant chaque année une bourse à une étudiante dans un métier reconnu non traditionnel pour les femmes. Il s’agit de la bourse Jocelyne-Meunier-Desjardins qui se chiffre à 1000$.

entrepreneure femme en construction

Photo: Deposit Photo

4. Le Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction de la CCQ

Avec des slogans comme «Ce casque n’a pas de sexe», «Femme ou homme, c’est la compétence qui compte», «Les mentalités évoluent, les chantiers aussi», la CCQ a clairement marqué les esprits lors de sa campagne de sensibilisation lancée en 2016. Le but étant bien évidemment de faire évoluer les mentalités à l’égard des femmes de métier dans l’industrie de la construction.

Cette campagne en faveur de la mixité sur les chantiers s’inscrit dans les efforts déployés par la CCQ et les partenaires de l’industrie afin de concrétiser l'objectif fixé dans le cadre du Programme d’accès à l’égalité des femmes dans l’industrie de la construction 2014-2025.

Parmi les ressources offertes par la CCQ, on retrouve :

entrepreneure femme en construction

Photo: Deposit Photo

5. Femmessor, pour les femmes entrepreneures

Si vous êtes entrepreneure dans l’âme et que vous souhaitez démarrer votre entreprise en construction, sachez qu’il existe un fonds pour aider les femmes à concrétiser leur projet d’entrepreneuriat. Depuis 1995, Femmessor contribue à la création, à la croissance et à l’acquisition d’entreprises dirigées par des femmes. L’organisme œuvre dans 17 régions du Québec et propose une offre de financement conjuguée à une expérience d’accompagnement adaptée aux besoins spécifiques des entrepreneures.

En clair, Femmessor propose :

  • Un financement sous forme de prêt conventionnel ou de capital-actions;
  • Des services-conseils ainsi qu’un programme de mentorat d’affaires;
  • Un service de formation (ateliers, conférences, cellules et colloques);
  • Activités, événements et occasions de réseautage dans la communauté des entrepreneurs.

Obtenez des contrats pour votre compagnie de rénovation

SoumissionRenovation.ca peut vous aider à obtenir des contrats. Nous obtenons des soumissions de la part de clients à la recherche de professionnels de la rénovation dignes de confiance comme vous.  Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir de l’information par rapport à l’obtention de nouveaux clients par l’intermédiaire de notre service.

Composez le 1 844 828-1588 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

Vous cherchez quelque chose d'autre?





COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
128632
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
7377
Délai moyen de notre réponse*
Une heure
*Lors des heures ouvrables