Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay
Envoyer un courriel à l'auteur
Table des matières

Amiante et plomb dans la maison : attention à votre santé !

Dernière modification: 2018/10/25 | Temps de lecture approximatif 6 mins

La rapidité de construction lors d’un « boom » immobilier peut apporter son lot de problèmes. Pour éviter les mauvaises surprises, certains nouveaux propriétaires vont opter pour des habitations qui ont traversé quelques décennies, mais celles-ci risquent d’abriter de l’amiante et du plomb, qui sont nuisibles à la santé. 

Utiliser l’amiante et le plomb c’est permis ?

Amiante dans les maisons : les lois actuelles 

Le 9 novembre 2016, le premier ministre canadien, Justin Trudeau a annoncé qu’il interdira l’utilisation de l’amiante au pays, affirmant que « son impact sur les travailleurs dépasse ses avantages », rapporte Radio-Canada.

Avant cette annonce du gouvernement fédéral, la première ministre du Québec, Pauline Marois a retiré le prêt de 58 millions de dollars consenti par le gouvernement précédent de Jean Charest à la Mine Jeffrey, le 10 octobre 2012. À partir de cette décision, les dirigeants de LAB Chrysotile à Thetford Mines ont décidé de suspendre « indéfiniment » la relance de leur mine, rapporte Le Devoir du 20 octobre 2012. Les derniers espoirs de relance de l’industrie minière à Asbestos et à Thetford Mines se sont éteints à ce moment.

Avec la fermeture de la Mine Jeffrey d’Asbestos au Québec, la dernière mine qui produisait de l’amiante au Canada, le problème est-il réglé ? D’une part, le Canada doit importer de l’amiante pour la fabrication de freins et de tuyaux pour une valeur d’environ 10 millions de dollars chaque année. D’autre part, des élus de la région du Québec où on extrait l’amiante revendiquent la réutilisation des résidus d’amiante sur les sites d’extraction. Cette utilisation restreinte de l’amiante ne signifie pas un retour de l’amiante,  ce minerai à texture fibreuse, comme isolant dans les maisons.

Poumons atteints d'amiantose

Radiographie des poumons d'un homme de 61 ans atteint d'amiantose. Photo : Yale Rosen

L’amiante exploité au Canada ne représentait pas moins de 85% de la production mondiale au début des années 1900 et la production annuelle du pays a atteint 1,69 de tonnes en 1973, rappelle Le Devoir. Aujourd’hui, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaît que tous les types d’amiante sont cancérogènes.

Au Canada, le tiers des décès liés au travail sont attribuables à une exposition à l’amiante, ainsi la Société canadienne du cancer et des syndicats font pression sur le gouvernement fédéral depuis des années, rappelle Radio-Canada.  

Plomb dans la tuyauterie : les lois actuelles

Une plomberie avec des tuyaux en plomb augmente les risques d’avoir une contamination de l’eau, mais d’autres facteurs doivent être pris en considération : caractéristiques de l’eau, la température, le design de la plomberie, etc.

Au Québec, le Règlement sur la qualité de l’eau potable (RQEP) du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques demande aux municipalités de vérifier la qualité de l’eau potable à une fréquence maximale de 5 ans. La norme fixée par le gouvernement du Québec concernant la teneur en plomb dans l’eau potable est passée de 0,05 mg/L à 0,01 mg/L en 2001.

La Ville de Montréal s’est engagée à éliminer toutes les entrées de service en plomb des habitations de la métropole d’ici 2026. Les maisons de type « après-guerre » (Wartime Housing) construites entre les années 1940 et 1950 et les immeubles de huit logements et moins construits avant sont visées par le plan d’action. La ville prend en charge le changement de la conduite principale et la moitié du tuyau de raccordement sous-terrain. Alors que le propriétaire s’occupe de l’autre moitié des travaux, du tuyau de raccordement à l’intérieur de l’habitation.

À la suite de l’étude démontrant que la teneur en plomb de certaines résidences de Montréal dotées d’une entrée de service en plomb dépassait la norme de 0,01 mg/L, la Ville de Laval a opté pour une approche préventive. Les résidences ayant été construites avant 1967 pourraient être reliées au réseau d’aqueduc par une entrée de service en plomb et il est peu probable que ce soit le cas pour les bâtiments de huit logements et plus, d’après le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP).

La Ville de Québec a procédé à une campagne d’échantillonnage d’eau potable dans une centaine de résidences à l’été 2014. Ces analyses préventives ont permis de déterminer s’il y a présence de plomb à la sortie du robinet des résidences construites aux alentours de 1955. Les conduites en plomb ont cessé d’être utilisées pour les conduites d’eau potable à compter de 1975. 

Autrefois, le plomb était utilisé dans des produits comme la peinture et l’essence, mais aujourd’hui le gouvernement du Canada limite son usage dans de nombreux produits.   

Quelle forme prennent l’amiante et le plomb dans une maison ?

« Amiante » est le nom donné aux minéraux à texture fibreuse. Il s’agit des silicates magnésiens ou calciques ayant des propriétés réfractaires. Le produit d’amiante se retrouve dans la maison sous forme d’isolant. Vous pouvez être exposé au produit d’amiante en ouvrant un mur ou en allant dans votre grenier, mais la poussière d’amiante peut provenir des cadres de portes et fenêtres, le long des plinthes et autour des prises électriques.

Selon le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST), l’amiante présente un danger pour la santé seulement lorsque les fibres remuées ou en décomposition se retrouvent en suspension dans l’air et que les gens les respirent. Il est impossible de déterminer si un produit contient de l’amiante par une simple observation. Le seul moyen de vérifier est de faire analyser le produit en laboratoire. N’enlevez pas l’amiante vous-même ! N’essayez pas de le peindre non plus.

traitement de désamiantage

Deux spécialistes du désamiantage. Photo : Nav Fac 

Pour les propriétaires qui pensent avoir de l’amiante dans leur maison, Santé Canada recommande d’embaucher un professionnel pour faire une analyse de l’amiante avant d’entreprendre des rénovations ou des réaménagements, des démolitions ou des ajouts. Si de l’amiante est décelé, embauchez un spécialiste du désamiantage avant de commencer vos travaux. Communiquez avec les autorités provinciales de la sécurité du travail pour connaître les qualifications ou certifications requises dans votre région.    

Le « plomb » est un élément chimique du groupe des cristallogènes. Il s’agit d’un métal gris bleuâtre, blanchissant lentement en s’oxydant et malléable. La tuyauterie des maisons construites avant 1975 peut comprendre des canalisations ou entrées de service, des soudures ou des pièces en plomb ou qui contiennent du plomb. Vous pouvez ingérer le plomb dissout dans l’eau qui stagne dans les tuyaux. Aussi, si la maison a été construite entre 1960 et 1990, la peinture à base de plomb peut avoir été utilisée à l’extérieur et à l’intérieur.

Tuyaux plomb

Tuyauterie en plomb. Photo : Coconinoco

Selon le Gouvernement du Canada, avaler un article composé de plomb peut entraîner la mort, mais dans la plupart des cas le plomb est nuisible pour la santé à la suite d’une exposition continue au plomb. L’intoxication au plomb peut avoir des effets nocifs sur votre cerveau, votre système nerveux, votre système sanguin et vos reins. Le plomb peut traverser le placenta des femmes enceintes et nuire au développement des enfants. Une exposition à de fortes concentrations peut provoquer des vomissements, de la diarrhée, des convulsions, le coma et la mort.

Pour les propriétaires qui pensent que leur tuyauterie est en plomb, vous pouvez vérifier vous-mêmes. Un tuyau en plomb est de couleur noire ou grisâtre, souple et s’égratigne facilement lorsqu’on le gratte avec un couteau. Vous pouvez faire appel à votre municipalité pour procéder à un échantillonnage (voir le cas des grandes villes du Québec ci-haut).

Pour les propriétaires qui pensent que leur maison est peinte avec une peinture à base de plomb, vous pouvez faire effectuer une analyse par un inspecteur certifié. Le Gouvernement du Canada recommande de ne pas toucher à la peinture à base de plomb si elle est en bon état. Si la peinture est en mauvais état, il est préférable d’utiliser un décapant chimique et de consulter le guide Utilisation sécuritaire des décapants pour peinture.

Photo : Bart Maguire

Auteur : René-Maxime Parent

Obtenir des soumissions pour enlever l'amiante et le plomb de votre maison 

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour extraire l'amiante et le plomb. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées en rénovation de maison.

Vous voulez être mis en relation avec des entrepreneurs et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 855 239-7836



OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? Laissez nous vous aider!

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 soumissions gratuites d'entrepreneurs qualifiés
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


COMMENT ÇA FONCTIONNE?
ÉTAPE 1

Vous nous décrivez votre projet

ÉTAPE 2

Nous vous trouvons 3 entrepreneurs qualifiés en 48 heures

ÉTAPE 3

Vous comparez les différentes estimations et sauvez du temps et de l'argent

SoumissionRenovation.ca dans les médias

Nombre de projets traités depuis 2014
74123
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
6611
Délai moyen de notre réponse
Une heure