Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez notre formulaire rapide et obtenez des devis maintenant!

Table des matières

Conseil sur la rénovation

11 minutes de lecture

De la solidité dès le départ : tout sur les fondations en béton

Conseil sur la rénovation

minutes de lecture

De la solidité dès le départ : tout sur les fondations en béton

Conseil sur la rénovationDe la solidité dès le départ : tout sur les fondations en béton

Les fondations en béton forment la partie la plus importante de votre maison. Pour prendre un bon départ, il est important de comprendre leur rôle et le type de fondation qu’il vous faut. 

Comprendre le rôle des fondations dans une maison

Les types de fondations de maison

On en compte trois : 

  • Les fondations superficielles (19 po à 10 pi); 

  • Les fondations semi-profondes (6.5 pi à 20 pi);

  • Les fondations profondes (20 pi et plus). 

Deux éléments influencent la profondeur des fondations : 

  • Le type de sol; 

  • Le gel. 

Au Québec, la vaste majorité des zones habitées se trouvent sur de l’argile. Cette terre est relativement instable, car elle gonfle avec l’humidité. Par conséquent, sur un sol argileux, les fondations d’une maison doivent au moins descendre à 3 pi 11 po (1 m 20) de profondeur. 

Vient maintenant la question du gel. Dans le cas de fondations ne jouxtant aucune pièce chauffée, si vous habitez au sud du Lac-Saint-Jean, vous devez atteindre une profondeur de 5 pi (1.5 m). Mais, cela ne suffira pas à les protéger du gel. Vous devrez encore ajouter des isolants rigides sur la partie extérieure des murs de fondation. 

La durée de vie d'une fondation en béton

Un béton de qualité possède une durée de vie d’au moins 150 ans. Toutefois, il est couramment admis qu’une fondation de maison dure entre 85 ans et 100 ans. La faute à un mélange plus ou moins équilibré entre le ciment, le sable, le gravier et l’eau. C’est particulièrement le cas pour les vieilles maisons de la province. 

Aujourd’hui, de meilleures techniques, reposant notamment sur du béton, fabriqué en usine plutôt que directement sur le chantier, permettent d’optimiser sa qualité. 

Quelle épaisseur de béton pour la dalle?

Une dalle de béton doit mesurer au moins 10 po (25 cm) d’épaisseur si le revêtement extérieur est constitué de maçonnerie. Il peut tomber à 8 po (20 cm) s’il s’agit d’un revêtement en bois, stuc ou tout autre matière moins épaisse que la maçonnerie. 

Pour que la base de la maison soit solide, il faut que l’ensemble de la structure (dalle de béton, murs, toiture, etc.), repose sur des semelles possédant une résistance d’au moins 10 MPa. Cette valeur est obligatoire dans un sol en argile. 

Le coffrage : une étape clé dans la construction d'une fondation

C'est quoi un coffrage?

Un coffrage est un dispositif qui maintient le béton lorsque celui-ci est coulé. Il se réalise : 

  • En bois; 

  • Métallique;

  • En matériaux de synthèse.  

Généralement, les dalles de béton sont coulées dans des coffrages en bois. Lorsqu’une entreprise réalise de nombreux chantiers, elle investit généralement dans des banches en aluminium. Plus chers que les panneaux en bois, ils disposent d’une durée bien plus longue. 

Les avantages et inconvénients du coffrage

Mis à part dans le cadre du béton 3D, un coffrage est indispensable pour: 

  • Couler du béton; 

  • Lui donner sa forme finale; 

  • Lui permettre de sécher; 

  • Placer les armatures; 

  • Vibrer le béton. 

Par contre, les coffrages en bois ont de nombreux inconvénients, puisqu’ils sont: 

  • Lents à monter;

  • À jeter après 25 utilisations environ;

  • Peu résistants à l’humidité; 

  • Nécessite une certaine expertise pour la mise en place. 

Par contre, sans coffrage, il est impossible de couler une dalle de béton, et donc de réaliser la base de la maison. 

Comment réaliser un coffrage?

Étape 1 : la préparation

Pour réaliser la base de votre maison, il est nécessaire d’en dresser les plans, plus particulièrement, les limites de votre construction. La méthode de construction la plus simple est de placer des piquets à chaque coin, puis de les rejoindre par un fil. 

Avec un traceur de chantier, vous pourrez marquer l’emplacement des murs directement sur le sol.  

Étape 2 : les matériaux

Pour couler une dalle de béton, il vous faut : 

  • Un râteau; 

  • Une pelle; 

  • Une taloche; 

  • Une truelle; 

  • Des treillis; 

  • Une barre (pour débuller); 

  • Une règle de maçon; 

  • Du ciment 

  • Du sable;

  • Des gravillons; 

  • De l’eau. 

Ces quatre derniers éléments ne sont pas nécessaires si vous faites appel à une entreprise qui viendra vous livrer le béton directement sur le chantier. 

Étape 3 : les étapes nécessaires

Une fois les limites de la maison tracées sur le sol, vous pouvez commencer l’excavation. Au Québec, cette fouille sera nécessairement blindée, puisque sa profondeur sera obligatoirement inférieure à 3.2 pi (1m30). À cette distance, le sous-sol ne gèle généralement pas. 

Une fois la fouille creusée, vient le moment de couler un béton de propreté. Il s’agit d’une couche de béton de 1.5 po  (4 cm) d’épaisseur. Son rôle est d’aplanir le sol pour couler la dalle de béton. Elle est donc très pauvre en ciment et non armée. 

La mise en place du coffrage peut ensuite être réalisée. Il faut savoir que lorsque la dalle de béton possède une épaisseur de plus de 20 po (50 cm), des banches sont nécessaires. Autrement, vous pouvez vous servir d’une lambourde ou d’un madrier. 

Le maintien du coffrage, par l’extérieur, se fait simplement par un remblai de terre ou par l’apposition de cailloux. À l’intérieur, il suffit d’installer des piquets pour que le poids du remblai ne renverse pas le coffrage. Un piquet tous les 8 po suffit. 

Découvrez d'autres conseils pour réussir un coffrage de béton.

Le prix du coffrage

Il se calcule en pieds linéaires et dépend grandement des experts en bâtiment que vous allez engager. Pour une maison de 990 pi², le coût peut varier entre 22 000$ et 36 000$. Il est donc très important de demander une soumission gratuite à plusieurs entreprises.

Cette technique vous permettra d’éviter que la première étape de la construction de votre maison ne vous grève une grande partie de votre budget.  

Réaliser une fondation en blocs de béton

Comment faire une fondation en blocs?

Sauf si votre maison ou votre chalet n’est pas accessible pour une bétonneuse, et que vous n’avez aucune autre solution, ne faites jamais de fondations en blocs de béton, car ils résistent mal aux poussées latérales. La base de la maison va donc être poussée vers l’intérieur par le sol gelé au fur et à mesure des hivers.  

C’est pourquoi les experts vous déconseilleront fortement les blocs de béton. Cette solution peut être moins chère dans l’immédiat mais, sur le long terme, les coûts de réparation vont largement dépasser l’investissement dans des fondations en béton coulé. 

Les étapes

Étape 1 : bien préparer le terrain

Sur un sol argileux, il est très important de bien préparer le terrain pour éviter les effets retrait-gonflement liés au climat. Pour cela, vous devez : 

  • Installer des chaînages verticaux et horizontaux; 

  • Couper ou construire à bonne distance des arbres; 

  • Aménager un sous-sol ou un vide sanitaire; 

  • Drainer; 

  • Installer une géomembrane; 

  • Réaliser des ancrages profonds; 

  • Limiter l’évaporation (terrasse); 

  • Installer un caniveau. 

Étape 2 : préparer le chantier

La construction d’une maison prend généralement entre 9 et 12 mois. Pour être sûr de ne pas être en retard, ajoutez un mois supplémentaire pour prendre en compte tous les aléas du chantier. 

Pour ne pas avoir de surprise, assurez-vous que : 

  • Les intervenants connaissent les matériaux utilisés; 

  • Vous avez les notices des fournisseurs; 

  • Des démonstrateurs peuvent venir. 

Les démonstrateurs sont des professionnels qui travaillent pour les fournisseurs et qui peuvent accompagner le début du chantier. 

Étape 3 : excaver les fondations

Le type d’excavation va dépendre de la qualité de votre sol. Vous pouvez poser les blocs de béton sur : 

  • Des semelles continues ou isolées; 

  • Des puits (permettent d’atteindre un sol résistant); 

  • Des pieux (sol résistant profond); 

  • Un radier (en cas de très mauvaise portance du sol).

Une fois l’excavation faite, assurez-vous que le chaînage soit installé en continuité. C’est-à-dire que les aciers verticaux que vous utilisez pour armer le béton doivent être reliés aux chaînages horizontaux qui se trouvent dans les fondations. 

Étape 4 : vide sanitaire et soubassement

La ventilation naturelle de votre vide sanitaire doit être, en cm², au moins égale à cinq fois la surface du plancher en m². Pour ce faire, vous devez installer au minimum quatre ouvertures. 

Une dalle de compression en béton (C25/30) doit être coulée sur une épaisseur de 1.5 à 2 po. Armée d’un treillis, elle va recouvrir toute la surface du plancher. 

Étape 5 : Protection contre l’humidité

Utilisez un enduit d’imperméabilisation ou un mortier supportant les milieux agressifs. Ajoutez deux couches d’un enduit d’imprégnation à froid. Ce dernier est soit à base de bitume en émulsion, soit en solution. 

Ajoutez un drainage vertical grâce à une membrane géotextile ou à une nappe à excroissance, puis reliez-le au drainage en pied. L’ajout d’une arase permettra de protéger les fondations des remontées d’humidité. 

Les matériaux nécessaires 

Vous aurez besoin de blocs de béton répondant à la norme CSA A165.1 et d’une pelleteuse pour creuser les fondations. Pour armer le béton, il vous faudra des ferrailles pour constituer un treillis. 

Les précautions à prendre

Les conditions climatiques optimales se situent entre 5°C et 30°C (41°F et 86°F). Au-dessus de 30°C, vous aurez besoin : 

  • D’humidifier le mortier; 

  • D’utiliser des paillassons ou des bâches;

  • De les maintenir humides. 

En dessous de 5°C, vous pouvez : 

  • Arrêter le chantier;

  • Protéger la maçonnerie; 

  • Préparer le chantier contre le gel. 

Les erreurs à éviter lors de la réalisation d'une fondation en blocs

  1. Oublier d’armer les murs; 

  2. Ne pas remplir de béton les rangées d’alvéoles; 

  3. Ne pas isoler les fondations par l’extérieur; 

  4. Isoler les murs de fondation depuis l’intérieur.

Armer les murs et remplir les alvéoles permet de mieux lutter contre la poussée latérale, qui est le gros point faible des fondations en blocs de béton. Mais, que vient faire la question de l’isolation extérieure et intérieure? 

L’isolation extérieure permet de mieux faire face au gel dans les sols humides ou mal drainés. Elle est recommandée par certains professionnels. 

L’isolation intérieure est une très mauvaise idée, car projeter de la mousse uréthane ou poser des panneaux de polystyrène extrudé, par exemple, va empêcher le béton de sécher. En effet, le béton est poreux, et les blocs laissent passer l’humidité du sol jusque dans le vide sanitaire de votre maison. Si vous isolez les murs, cette humidité ne peut plus se répandre. 

Autre problème : avec l’isolation intérieure, la chaleur ne peut plus traverser les murs de béton. Par conséquent, les fondations sont soumises au gel avec une plus grande intensité. Lorsqu’il gèle, le sol s’expanse et appuie sur les fondations. Les joints entre les blocs se brisent et les blocs entrent lentement vers l’intérieur de la maison.   

Comment réparer un bloc de béton endommagé?

Les réparations de fissures ou de murs bombés sont très complexes. La solution idéale serait de pouvoir accéder au haut des blocs pour insérer des armatures et couler du ciment. Sauf que cet accès est impossible. 

Par conséquent, la seule solution est de soutenir le mur et le remplacer dans son entier par du béton neuf.

L'excavation : préparer le terrain pour la fondation

Le processus d'excavation expliqué pas à pas

Commencez par faire appel à un expert qui étudiera la qualité de votre sol. Il déterminera notamment la profondeur que vous devrez excaver pour réaliser des fondations solides. Une fois ces données connues, vous pouvez délimiter la zone à creuser : 

  • Définition des cotes; 

  • Piquetages. 

N’oubliez pas qu’une géomembrane anti-évaporation doit entourer votre future maison. Vous pouvez commencer à creuser jusqu’à atteindre 3 pi 11, voire 5 pi de profondeur selon votre région.

Pour assurer une planéité optimale, un niveau laser ou une nivelle sont à utiliser. Pour des tranchées, une micropelle hydraulique peut suffire. Si vous devez excaver pour couler une dalle en béton, une pelle mécanique hydraulique est plus indiquée. 

N’oubliez pas qu’il faudra charger la terre excavée. Une location de camion s’impose, à quoi il faut ajouter le coût de dépose à la décharge. 

Le coût de l'excavation pour une fondation en béton

Il se compte en pieds carrés et varie entre 25$ et 50$ /pi². A cela peuvent s’ajouter les locations suivantes : 

  • Excavatrice : 920$/semaine; 

  • Convoyeur de terre : 411$/semaine; 

  • Camion 10 roues : 100$/heure. 

Comment protéger une fondation en bloc de béton de l'humidité?

Il y a deux façons de protéger votre fondation en blocs de béton contre l’infiltration d’eau : 

  • Par coupure capillaire; 

  • Par un chaînage en béton armé.

La première technique de coupure capillaire consiste à isoler une partie de la structure via un mortier hydrofugé, avec éventuellement un mortier performanciel d’imperméabilisation. La seconde technique demande la réalisation d’une chape dans un matériau différent, comme du feutre bitumé, du bitume armé ou encore de l’élastomère. 

Un chaînage en béton armé est utilisable uniquement si votre structure ne comporte pas de planelles. Il va se situer au moins 2 po au-dessus du sol fini. 

Choisir le bon entrepreneur pour votre projet

Les travaux d’excavation et la pose d’une dalle de béton ne peuvent pas être confiés à n’importe quel entrepreneur.

Pour trouver un bon entrepreneur, vous pouvez commencer par choisir un membre de l’APCHQ, une association de professionnels de la construction qui réunit 20 000 entreprises du secteur au Québec.  

Toutefois, cela ne vous renseignera pas sur la qualité du service à la clientèle, et encore moins sur les compétences en construction de la société. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les avis Google sur cette société, et à prendre contact avec les anciens clients. Pourquoi les anciens clients? Car les problèmes structurels liés aux fondations n’apparaissent pas immédiatement. Une maison neuve est normalement toujours en bon état.

Surtout, demandez des soumissions à plusieurs entreprises, pour retenir le nom qui sera au plus proche de vos attentes en termes de qualité et en termes de budget.

La fondation de la réussite : solidité et durabilité

La construction d'une fondation en béton solide est fondamentale pour la longévité et la sécurité de toute structure. Choisir les bons matériaux, respecter les normes de construction et prêter attention aux détails techniques sont des étapes clés pour garantir une fondation robuste. Une bonne fondation en béton n'est pas seulement une question de résistance, mais aussi de prévention contre les problèmes futurs tels que les fissures ou les affaissements. En plaçant la barre haute dès la première étape de construction, vous vous assurez que votre bâtiment repose sur une base non seulement solide mais durable. Ainsi, une fondation en béton bien réalisée est la première pierre d'un édifice fiable et pérenne, symbolisant la stabilité et la qualité dans toute construction.


Obtenir des soumissions pour vos travaux de fondations

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet de fondations. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!


Dernière modification 2024-01-23

Liste des références


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Vous cherchez autre chose?


Table des matières


Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Soumettez un projet et obtenez gratuitement 3 soumissions!

Êtes-vous entrepreneur?

Rejoignez notre réseau et attirez de vrais clients!

Téléchargez le guide de prix en rénovation

Saisissez un courriel pour recevoir le guide des derniers prix de rénovation du marché.



Articles similaires

Actualités du secteur, témoignages, technologies et autres ressources.

5 minutes de lecture

N/A • 07 nov. 2023

5 choses à savoir sur les rénovations après sinistre

Qu’il soit mineur ou majeur, un sinistre occasionne généralement un grand stress, auquel s'ajoutent les réclamations et les négociations avec votre assureur pour être indemnisé. Autant dire qu’il s’agit d’une épreuve que vous aimeriez vite oublier. Si vous êtes perdu et que vous ne savez pas par où commencer, suivez ces étapes de la Chambre de l'assurance de dommages (ChAD).

6 minutes de lecture

Karine Dutemple • 07 nov. 2023

Le branchement de spa ou de piscine: tout ce qu'il faut savoir

Difficile de nier que d’avoir une piscine, un bain tourbillon ou un spa dans sa cour arrière est tout un luxe.  Se relaxer et décompresser près d’une magnifique source d’eau est le rêve de tout propriétaire, mais évidemment, installer un de ces appareils est plus facile à dire qu’à faire.

7 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Une solution écologique et abordable : l'isolation en fibre de bois

La fibre de bois pour l’isolation nous vient tout droit d’Europe, où elle est utilisée depuis de nombreuses années dans l’isolation des maisons passives. 

5 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

Choisir le carrelage comme revêtement mural

Vous envisagez du carrelage comme revêtement mural? Découvrez les nombreuses caractéristiques de ce matériau à la fois durable et personnalisable, ainsi que des conseils d'entretien et le prix moyen pour l'achat des tuiles.

5 minutes de lecture

SoumissionRenovation.ca • 07 nov. 2023

5 programmes d'aide financière pour une habitation verte

Aux côtés des provinces canadiennes, le Québec arrive en tête d’une étude sur les habitations certifiées LEED au Canada menée par l’organisme Écohabitation. Les Québécois disposent de divers programmes d’aide financière offerts par le gouvernement pour les soutenir dans leurs choix écoresponsables.  


Vous cherchez un entrepreneur?

Soumettez un projet et recevez 3 soumissions gratuites maintenant !