Goto main content
 
 
 

Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay

Table des matières
Obtenez 3 soumissions gratuites pour Votre projet de toiture écologique
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

La toiture écologique : l’alliée du climat

Dernière modification: 2022-09-12 | Temps de lecture approximatif 8 mins

SoumissionRenovation.ca

Ces dernières années, des alternatives plus écologiques aux traditionnels bardeaux d’asphalte ont su trouver preneurs au Québec. Entre économies d’énergie, impacts environnementaux moindres et avantages financiers avérés, opter pour une toiture écologique s’avère un choix de plus en plus pertinent.

Toitures écologiques : les options

Toiture de métal

toiture métal_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : George - Pixabay

Le métal englobe bien des choses : alliages, métaux ferreux, métaux non-ferreux… Chaque sous-famille comprenant elle-même plusieurs matières. Le cuivre, le zinc, l’acier et l’aluminium sont les quatre matières pouvant servir à la confection d’une toiture écologique en métal. Pouvant être fabriquée à partir de matériaux recyclés, puis elle-même être recyclée en fin de vie, ce type de toiture possède des arguments de taille.

Avec une durée de vie supérieure à 50 ans et un excellent rapport qualité-prix, la toiture en métal favorise également l’écoulement de la neige et prévient toute formation de digue de glace. Ne nécessitant aucun entretien, le métal se veut résistant et limite ainsi fortement les dommages éventuels. De plus, il est difficile pour l’eau de s’y infiltrer et la toiture en métal résiste aux épreuves de la nature (vents, variations de températures, etc.)

Pour couronner le tout, une toiture écologique en métal fera augmenter la valeur de votre maison! Comptez de 4$ à 15$, par pied carré selon le matériau choisi. Vous aurez ainsi, comme dit plus haut, le choix entre des bardeaux en aluminium, en zinc, en galvalume, galvanisés ou recouverts.  

Parmi les 4 matières présentées ci-haut, l’aluminium se distingue, car possédant bon nombre d’atouts que ses consœurs n’ont pas… Léger et durable, l’aluminium est en effet le matériau dont le fini présente le plus de résistance à tout ce qui pourrait venir l’altérer : pollution, pluies acides, brouillard salin, excréments d’oiseaux… Sa malléabilité lui permet également de s’adapter à toute forme de toiture et son caractère incombustible et étanche vous préservera d’un incendie potentiel.

Il va sans dire que l’aluminium a tous les avantages du métal au sens large, avec, entre autres, une durée de vie supérieure à 50 ans. Son prix est de 16$ à 20$ par pied carré, main d’œuvre incluse.

Toit en pneus recyclés

toit pneus recyclés_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : Flickr

Que faire de tous ces pneus usagés? Une partie de la réponse se trouve sous la forme de la toiture écologique en pneus recyclés et en fibre de chanvre. Celle-ci partage beaucoup de points communs avec la toiture en métal : entretien quasi inexistant, installation facile, résistance aux conditions extrêmes, durée de vie très élevée, prix attractif… Installation incluse, un toit écologique fabriqué à partir de pneus recyclés vous coûtera environ 8$ par pied carré. Bien sûr, la photo représente un projet artistique/écologique; les toits en pneus recyclés se font plus discrets en général.

Toiture végétale

toit vert_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : Brigitte Werner - Pixabay

Avant tout, sachez qu’on distingue 3 catégories de toits verts :

  • Le système extensif : Peut s’installer sur tout type de toit, car mince et léger, en plus de demander peu d’entretien. Les toits écologiques extensifs présentent des plantes de couverture basse remplaçant les bardeaux. Ce type d’installation se veut plus fonctionnel qu’artistique et peut se cultiver en pente comme à plat.
  • Le système intensif : Requiert une couverture plate, un accès au toit ainsi qu’un renforcement de la structure de la bâtisse en raison de son poids. Ce système, grâce aux quelques 30cm de substrat qu’il propose, permet l’installation d’un jardin naturel, composé de gazon, de plantes, d’arbustes et d’arbres, sur un toit. Pour récolter l’eau de pluie, il est possible de le combiner avec un toit bleu.
  • Le système semi-intensif : Un renforcement moindre de la structure ainsi qu’un entretien de la végétation peu fréquent font de ce système un bon compromis entre ceux précédemment présentés.

Ceci étant dit, si vous cherchez la solution la plus écologique de la liste, la voici! Installer de la végétation sur votre toit, c’est opter pour une toiture qui absorbera les particules de poussière et les gaz polluants, qui réduira l’effet d’îlots de chaleur en milieu urbain et qui favorisera le développement de la faune et la flore locale. Agréable à l’œil, les atouts d’un toit vert ne s’arrêtent pas là : il protégera votre toit des intempéries et, l’été, il protégera également votre habitat du soleil et de la chaleur. À l’inverse, durant l’hiver, ce type de toiture la retiendra… De quoi faire de belles économies d’énergie tout en ne négligeant pas son confort.

Tous ces avantages demandent toutefois de l’entretien, la pose d’une membrane ainsi qu'un système de drainage et de rétention d’humidité. Si la toiture végétale est la solution la plus écologique, elle est également, en toute logique, la solution la plus onéreuse : de 10$ à 25$ par pied carré, installation et pose des différents systèmes comprises. Pour un toit végétal intensif, avec jardin potager ou jardin-terrasse, comptez, cette fois-ci, entre 10 et 40$; ce montant correspondant à une installation plus longue et plus ardue, ainsi qu’à l’achat de végétaux.

Vous cherchez des experts pour votre projet de rénovation écologique?

Remplissez le formulaire pour être mis en contact avec des entrepreneurs certifiés!

Toit blanc

toit blanc_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : Flickr

  • En EPDM (membrane élastomère, ou bitume modifié) : Présent sur presque tous les toits plats du Canada en raison de sa pose très peu contraignante, la double couche que ce matériau propose le rend résistant et idéal sous un toit vert. Le seul point noir de cette matière est son risque d’inflammabilité durant son installation, dû à l’utilisation de torches. De plus, bien que l’élastomère soit recyclable, aucune compagnie ne s’en occupe au Québec et la matière est issue de l’asphalte.
  • En TPO : Les toits blancs faits en TPO sont de plus en plus plébiscités aux États-Unis, et pour cause : recyclables, résistants aux rayons du soleil, prévenant les îlots de chaleur et pouvant accueillir de la végétation. Cette matière est particulièrement adaptée aux toits plats et sa durée de vie est comprise entre 15 et 25 ans. Pour une toiture accessible aux gens, elle ne sera toutefois pas recommandée, n’étant composée que d’une monocouche. Elle ne nécessitera en revanche aucun entretien, dès lors que la pose aura correctement été effectuée.

Les toits en TPO et EPDM nécessitent d’être posés par un spécialiste, ce qui ne fera pas, rassurez-vous, s’envoler votre facture : comptez 8$ par pied carré, installation incluse.

  • Toit en bitume multicouche : La toiture en bitume multicouche se veut être une alliée de poids dans la lutte contre les îlots de chaleur. Malheureusement, cette matière est fragile face aux UV et aux fuites d’eau, alors une inspection approfondie une fois par an (minimum) est nécessaire. Non-recyclable, l’énergie grise nécessaire à sa production est, de plus, conséquente. Sa durée de vie dépend de la qualité de l’installation, qui la fera osciller entre 15 et 30 ans. Son prix d’achat débute à 6$ par pied carré, installation comprise.

Toiture en bois

toit bois_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : Flickr

Malgré ses inconvénients, tels que son exigence en termes d’entretien ou le fait que ce matériau requiert un minimum de 35° de pente pour pouvoir être posé, le bois reste un incontournable quand on parle de toiture écologique. Parfois plus résistant que la tuile ou l’ardoise, sa durée de vie peut aller jusqu’à 120 ans et son apparence, plaisante à l’œil, fait l’unanimité. L’isolation qu’il apporte, conjugué au fait que son utilisation participe, aussi surprenant que cela puisse paraître, au développement des forêts, achève d’en faire un des matériaux les plus adaptés, actuellement.

À noter que vous aurez le choix entre bois massif et bois composite pour habiller votre toiture, le bois massif se voulant davantage haut de gamme. Comptez ainsi entre 9$ et 25$ en fonction du type de bois sur lequel vous jetez votre dévolu.

Parlons plus précisément du cèdre. Le cèdre est une famille de bois se déclinant en plusieurs espèces, dont seulement deux (blanc ou rouge) sont couramment utilisées pour la fabrication de bardeaux. Appréciés pour leur élégance et leur durabilité, ce genre de toiture s’est malheureusement fait de plus en plus rare avec le temps, remplacé par des matériaux plus modernes tels que l’acier, l’asphalte ou encore le bitume… Pourtant, les performances du bois de cèdre n’ont jamais été égalées et, face à ce constat, on assiste à un vif regain d’intérêt le concernant.

Idéal en bord de mer, grâce à sa résistance à l’humidité et à tout ce qu’elle entraîne, le bardeau de cèdre conférera à votre toiture une durée de vie de plus de 50 ans, tout en offrant une excellente isolation thermique et acoustique à votre maison. Ne se fendant pas lorsqu’il est cloué, le principal défaut du bardeau de cèdre est son prix à l’installation, s’élevant à environ 15$ du pied carré. De plus, le matériau est inflammable.

Bien que n’ayant pas nécessairement besoin d’entretien tant il est réputé pour sa résistance, l’application d’un bon produit de préservation sur le bois de cèdre l’aidera à prolonger sa durée de vie. Optez plutôt pour la teinture, qui lui offrira une bonne perméabilité et le protégera ainsi du vieillissement prématuré, là où le vernissage ne lui offrira qu’une protection temporaire.

Toit en ardoise

toit ardoise_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : Hans - Pixabay

Bien que peu répandue au Québec, l’ardoise tend à se populariser ces dernières années. Son espérance de vie débute aux alentours de 70 ans pour aller jusqu’à 150, voire 300 ans. Excellent isolant, elle résiste bien aux intempéries et ne se dégrade pas au contact de l’eau. Si elle ne présente pas de pyrite dans sa composition, par exemple l’ardoise québécoise produite à Saint-Marc-du-Lac-Long, elle ne rouillera et ne brûlera pas.

Son poids la rend également résistante face aux grands vents qui pourraient sévir. S’adaptant à tous les types de toitures, elle préférera cependant celles présentant des pentes supérieures à 45 degrés et ne demandera pas ou très peu d’entretien les premières années. Son prix est compris entre 24$ et 42$ par pied carré, auxquels il faudra ajouter le prix de la pose, réalisée par un artisan couvreur. 

Toiture avec panneaux solaires

toit panneaux solaires_La toiture écologique : l’alliée du climat

Source : Charlie Wilde - Pixabay

Parmi toutes les options qui s’offrent à vous, vous avez sans aucun doute déjà entendu parler des panneaux solaires, extrêmement populaires depuis des années. En installer vous permettra de fortement réduire vos factures d’Hydro-Québec et, par la même occasion, de faire un beau geste pour la planète. Il va sans dire qu’installer vos panneaux solaires en direction plein sud optimisera leur rendement.

Un peu d’entretien sera requis : eau tiède et chiffon doux, à raison d’un nettoyage par an. L’idéal sera d’approcher un ingénieur afin qu’il valide la faisabilité et la rentabilité de votre projet ; il serait dommage de débuter des travaux, pour ensuite se rendre compte que le chantier n’est pas viable, ou qu’il ne vous apportera pas les bénéfices attendus. Pour ce qui est des tarifs, comptez environ 14 000$ pour faire l’acquisition de 16 panneaux solaires.

Vous l’aurez compris, le champ des possibles est large en matière de toiture écologique. En fonction de votre budget et des contraintes avec lesquelles vous devez conjuguer, nous espérons que cet article vous aura permis d’y voir un peu plus clair, voire de vous décider quant au matériau que vous utiliserez pour rénover votre toit.

Obtenir des soumissions pour votre projet de toiture écologique

SoumissionRenovation.ca peut vous aider dans vos démarches pour obtenir des soumissions pour votre projet de toiture écologique. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en contact avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez recevoir des soumissions d’entreprises spécialisées.

Composez le 1 855 239-7836 pour parler avec un de nos représentants au service à la clientèle.

 

Vous cherchez autre chose? Faites une recherche ici!

Oui
Non

OBTENEZ 3 SOUMISSIONS GRATUITES

Vous avez un projet? laissez-nous vous aider.


Que se passe-t-il après l'envoi du formulaire?
1

Notre équipe s'occupe de bien paramétrer votre projet selon les informations que vous nous avez fournies.

2

À l'aide de notre expérience sur plus de 150 000 projets, notre algorithme vous met en contact avec des entrepreneurs certifiés situés près de chez vous.

3

Il ne vous reste plus qu'à rencontrer les entrepreneurs et à choisir celui qui répond le mieux à vos besoins!

Témoignage de nos clients
 
 
Nombre de projets traités depuis 2014
474669
Nombre d'entrepreneurs dans notre réseau
10202
Délai moyen de notre réponse
Une heure
*Lors des heures ouvrables
 
soumissionrenovation.ca soumissionrenovation.ca soumissionrenovation.ca soumissionrenovation.ca
 

Montréal — Québec — Gatineau — Sherbrooke — Trois-Rivières — Saguenay

© 2019 SoumissionRenovation.ca

 
 
 

Suivez-nous:

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sites partenaires: B2BQuotes.com XpertSource.com